Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 19
· Jean Poupett' · guy Olivié · Aude Doiderose · Avraham
13211 membres inscrits

Montréal: 8 mars 07:02:54
Paris: 8 mars 13:02:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dans le calme ambiant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 2 avr 2020 à 09:40
Modifié:  2 avr 2020 à 10:38 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

La solitude est un sirop
Aigre doux, elle se dilue
Dans nos espaces au tempo
De nos vies qui continuent.

Le calme se respire, se compare
A la fragrance d'un parfum
Qui nous était devenu rare.

Plus rien ne semble futile
Un battement d'aile,un souffle de vent,
le moindre bruit paraît important
La ouate du temps me rend fébrile.

J'ai l'impression d'entendre pousser l'herbe
De sentir battre le cœur des papillons
Mon ouïe à la nature s'exacerbe.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3981 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
14 février
  Publié: 2 avr 2020 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Bravo... Tu as trouvé les mots pour le dire ..." Mon ouïe à la nature s'exacerbe." et la vue aussi...
Ce matin, en ouvrant les volets, je me disais que c'était la première fois, et pour cause, que je pouvais voir, chez le voisin en face, chaque jour une nouvelle grappe de glycines en fleur ...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16864 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 2 avr 2020 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

le confinement nous
fait remarquer et apprécié
beaucoup choses
même les plus anodines
très beau texte

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
461 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
5 décembre 2020
  Publié: 3 avr 2020 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 3 avr 2020 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
J'aime cette perception poétique d'un autre monde qui nous entoure.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 4 avr 2020 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

SienKieWicz
Merci de ton appréciation.

Sidonie
Merci beaucoup et contente de te relire.

mido ben
Merci et oui tu as raison on réapprend a voir et à écouter.

Errant

Merci d'avoir aimé et contente de faire une nouvelle connaissance poétique.

Jean-Louis
Merci et quand le silence nous entoure ,je crois que tous les sens sont en alerte. Cela me sert beaucoup aussi en peinture.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 4 avr 2020 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Serait-il possible que vous nous dévoiliez un peu de votre art ?
jlouis

  Poésie, la vie entière
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 5 avr 2020 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour, Jean Louis
Je suis une" peinturlureuse" d'émotions.
Peut etre ferais je un poéme accompagné d'une peinture( je l'ai fait il y a pas mal d'années) mais j'efface souvent mes textes. Voila
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 10 avr 2020 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

Je partage tes émotions
Et si la solitude est un sirop peut être que le silence en est l’atout ou la toux selon....
Amicalement
Jc

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 avr 2020 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Rimarien
Bonne journée sans toux

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 371
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.