Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 104
Invisible : 0
Total : 104
13219 membres inscrits

Montréal: 7 mai 18:57:53
Paris: 8 mai 00:57:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: De loin, je vous embrasse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
17 avril 2019
Dernière connexion
8 avril 2020
  Publié: 3 avr 2020 à 05:09
Modifié:  3 avr 2020 à 06:40 par Emme
Citer     Aller en bas de page

De loin je vous embrasse. Ne croyez surtout pas
Que mes lèvres oublient votre peau accueillante
Mais ce confinement qui rend les cœurs si las
Rend votre image en moi comme source apaisante

On attend, ruminant, que sonne l’hallali
De ce triste virus qui nous prend une part
De moments devenus importants dans nos vies
Que nous gardons en nous, vivants, comme un rempart

De gestes habituels, nous ressentons l'absence
On se disait bonjour, bisous, comment tu vas
Ces rites de contact, naïfs en apparence
En quelques jours à peine ils nous manquent déjà

Les terrasses où ensemble nous refaisions le monde
Après quatre tournées pour mettre en appétit
Ces petits restaurants où notre faim succombe
Ce sont ces doux instants qui me manquent aujourd'hui

On pourra nous promettre la lune ou Jupiter
Des galaxies exquises offertes au firmament
Je sais qu'il manquera ces moments délétères
Un trou noir dans ma vie absent de sentiments

Que revienne l'été où nous pourrons ensemble
S'embrasser, se toucher, ces gestes de tendresse
Qui font que notre vie si pauvre nous enchante
Que nous accepterons en moments de paresse

Il est hors de question de finir animal
Enfermés jour et nuit sans plus se rencontrer
On peut nous expliquer qu'il nous serait fatal
De sortir, prendre l'air, et de nous aérer

Je peux faire des efforts s'il faut atteindre un but
Si pour sauver la vie et c'est ma liberté
Je paierai mon dû, porterai mon tribut
Mais si je vois certains enclins à déserter

En profitant de nous pour prendre le pouvoir
Qu'ils sachent que de doux, je peux, je vous l'affirme
Faire de votre futur un terrible brouillard
Vous pourrez ravaler vos rêves de fascisme

Faites comme il vous plaît mais sachez-le pourtant
Que votre vie aisée pourrait se terminer
Vous pouvez me tuer, ce n'est pas important
Nous sommes très nombreux dans la fraternité

Car notre vie à nous ne peut pas se compter
En débit ou crédit ou en pouvoir d'achat
Nous cherchons des moments d'amour à volonté
Habillés en smoking ou bien en pyjama

Nous voulons qu'à la fin nous ayons plein de rêves
Pour traverser le Styx avec une allégresse
Sachant qu'à l'autre bord notre rêve s'achève
Que nous quittions la vie le cœur plein de tendresse

 
Diablotin
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
13 mars 2020
Dernière connexion
2 février
  Publié: 3 avr 2020 à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,Paul?
J'ai failli ne pas te lire (oui je te tutoie car vieillir c'est quand on dit tu à tout le monde et que tout le monde vous dit vous...auteur à rechercher )
car les textes un peu long me rebutent ...
Finalement je me suis fait violence et ne le regrette pas

Vais fouiner dans tes textes, suis pas rendu
cordialement
Robert


 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 3 avr 2020 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Paul

Voilà un poème qui nous déclame le sens véritable de la vie ! Ce qu'il nous manque aujourd'hui, ce dont nous sommes tous privés, ces gestes quotidiens, cette Liberté d'action pour toutes les broutilles, faire ses course, aller au pain, se voir en famille etc...

Mais là, pour l'instant, soyons dans l'acceptation et sachons mettre un bémol ! Soyons patients pour retrouver au plus vite tout ce que nous aimons tant. Voyons où nous mettons les pieds car pour l'instant et malheureusement, les nombres de décès sont là, se comptent par milliers !

Toutefois et je te rejoins, si au sortir de ce marasme certaines actions laissent "à penser que..." des temps bien pires s'annonceraient ! Mieux vaut ne pas y penser.

" A chaque jour suffit sa peine" et en espérant que la "leçon" serve à tous ! L'argent n'achète pas tout...

Merci pour ce texte réaliste.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 311
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0180] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.