Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· samamuse · Filiquier
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 05:52:45
Paris: 1er mars 11:52:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Peinture de mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 5 avr 2020 à 04:07
Modifié:  5 avr 2020 à 09:55 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Mettre de la couleur sur sa mémoire
Pour estomper la grisaille.
Au pinceau des souvenirs canailles
Penser et panser ses déboires.

Estomper doucement les lignes obscures.
Sous la gomme à masquer camoufler les blessures.
Patiemment refaire l'esquisse
Au fusain de sa vie d'artiste.

"Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage
Sans jamais perdre courage"
Cette citation de Boileau
Elle en fait son credo.

La maîtrise de sa vie est en elle
Repeindre des soleils et repousseront les ailes
Du bout des doigts et au souffle des mots
Elle sait que demain il fera beau.


Citation de Nicolas Boileau :
Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : polissez-le sans cesse et le repolissez ; ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
9930 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
1er mars
  Publié: 5 avr 2020 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci PM, bon dimanche et bon confinement.
ton texte a eu une résonnance dans mes pensées.
surtout dans ce passage;

Mettre de la couleur sur sa mémoire
Pour estomper la grisaille.
Au pinceau des souvenirs canailles
Penser et panser ses déboires.

de cette infusion de mots
le confinement disparait
dans des horizons placébos
en dissimulant des secrets.

GBBD ose demander ce que cela veut dire.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24321 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 5 avr 2020 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Superbe poème, peintre , artiste, poète, cela te sied à merveille.
J'en ai ressenti chaque phase d'une vie un peu triste.
J'en partage chaque passage.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16855 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 5 avr 2020 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

superbe

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 5 avr 2020 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Un texte plein d'espoir et de sagesse. J'aime beaucoup.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5904 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 avr 2020 à 16:03 Citer     Aller en bas de page

Plaisir de te revoir en pleine création. Je t'imagine devant la toile.
Je ne sais rien de la peinture mais j'aime ce que tu viens de croquer.
Merci pour ce partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 5 avr 2020 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Ah ! je comprends maintenant, poésie et peinture ne font plus qu'un. Ne pourrait-on pas parler aussi de restauration lorsque les ans ont fait leur travail mais que le temps de l'espoir est tout proche ?
Un texte attrayant.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 12 avr 2020 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous de vos ressentis !!! Amitiés poétiques!!!

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 372
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0241] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.