Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 21
· Bombadil · Personne
13200 membres inscrits

Montréal: 5 mars 08:15:01
Paris: 5 mars 14:15:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: cadran solaire (haïku) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 17 avr 2020 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

cadran solaire

là devant mes pieds
comme elle est longue, mon ombre
l’heure est avancée





  MariePaule
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 17 avr 2020 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

MariePaule, tout étant relatif par rapport au mois, l'ensoleillement, l'endroit où tu te trouves etc... Certes, je dirai qu'il n'est pas entre 12 h et 14 h car c'est là où elle est quand-même la plus courte !

J'aurai voulu t'aider davantage mais devant cette lacune, je ne vois qu'une solution : l'achat d'une montre ! Tu sais bien qu'il faut que j'en "sorte une" !

Ceci étant bel haïku !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
14831 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 18 avr 2020 à 01:45 Citer     Aller en bas de page

Un temps suspendu... Merci.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 18 avr 2020 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Joli haïku de l'instantané.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
547 poèmes Liste
24350 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 18 avr 2020 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Parfait haiku.
Il me semble en ce moment que le temps est bien couvert.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12768 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 18 avr 2020 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup, tout simplement !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
28 février
  Publié: 18 avr 2020 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

L'heure s'avance et l'ombre s'allonge, à l'image du temps qui s'étire particulièrement en cette période. Joli, tout simplement ... Très amicalement, Lucie

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 18 avr 2020 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Aucune équivoque possible
Tu es une femme
Rimarien se mirant dans son ombre sur sa terrasse
😘

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
9971 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 18 avr 2020 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

merci A LENT VER.
les haikus à la française,
j'en sauvegarde tous les jours
MUSE te propose ceux-ci.

étalonnage,
de ces ombres relevées,
tu ne voyages pas ?
.
l'ombre devant toi,
là, quand tu te retournes,
elle est dans ton dos.
.
MARIE-PAULE, tu vois,
quand tu es accompagnées,
l'ombre, de l'ombré.


veuille m'excuser du peu de recherches
je les ai écris en 5 minutes.
et ça va être mis en invisibilité.

GBBD

 
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet 2020
  Publié: 18 avr 2020 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Marie-Paule va-t-elle me faire aimer vraiment le haïku ?
Celui-ci me plait également.
Merci.
Bernard

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
505 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 18 avr 2020 à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Magnifique.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
3074 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 19 avr 2020 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

En peu de mots on comprend bien la situation.
Et çà c'est quelque chose d'appréciable
Bravo

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 20 avr 2020 à 01:44
Modifié:  20 avr 2020 à 01:58 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Mawr, Adamantine, Jean-Louis, Quetzalc, Ode, Isabelle, Lucie, JC, samamuse, Bernard, Adria, Dominique, Cidnos

Merci à tous et à chacun d'avoir apprécié ce modeste haïku.
Selon ma conception, l'écriture d'un haïku ne peut être inspirée que d'une expérience de pleine conscience: être pleinement attentif et conscient des perceptions, sensations, pensées et émotions qui surgissent en soi à un instant donné. Il se trouve que je m'entraîne justement à développer cette attention à l'instant présent, dont j'essaie après coup de rendre compte au plus près possible de l'expérience vécue.

Merci encore pour votre passage !



MariePaule

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 479
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.