Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 34
· Hubix-Jeee
13321 membres inscrits

Montréal: 25 févr 16:31:52
Paris: 25 févr 22:31:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Recracher la liberté. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 février
  Publié: 30 avr 2020 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Sur une terre d’indifférence, des enfants crient famine,
la chair des nuits infirme, le plasma du songe d’une mine.
Jeunes, ils meurent sur la margelle du désespoir de la misère,
sur la crête des étoiles l’Europe par la mer recrache la liberté,
le rejet de l’émigration se noie dans le silence du confinement.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12761 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 avr 2020 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

C'est malheureusement bien dit 👍
Merci Dominique !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 30 avr 2020 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Tu as mille fois raison Dominique à croire que le covid19 a fait disparaître les migrants ou qu’ils on tous péris, noyés.
Tu arrives toujours à exprimer avec force et en quelques mots ce que tu veux exprimer
Amicalement
JC

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 30 avr 2020 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Dominique,

Un poème fort et sur lequel, en commentaire, je rejoins à 100% rimarien. Reste que les journalistes ont l'art et la manière de "diffuser l'info en gavage"...

Maintenant, c'est le COVD 19, c'est clair, mais remarque que les infos sont toujours par "vagues intensives"...

Quand les projecteurs sont braqués sur des cas d"enfants retrouvés assassinés par le père ou la mère, toute la semaine, nous " mangeons " (car c'est à l'heure des repas ! ) des infanticides...

Quand le programme change et nous passons aux affaires "plus ou moins douteuses" de certains politiciens, toute la semaine, nous "mastiquons "avec des affaires douteuses

Et c'est ainsi, la Presse et son Monopole ! S'il fut un temps où la liberté d'expression était sanctionnée et en manque, aujourd'hui, parfois il vaudrait mieux que certains sujets soient tus. Ce qui donnerait moins d'idées stupides à des détraqués !

Merci pour ce partage à bien méditer.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 30 avr 2020 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Dominique Bouy,
Les images de votre poème sont très fortes et nous sensibilise à la misère dans le monde, à son injustice et à la nécessité de leur venir en aide.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7081 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 1er mai 2020 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Je comprends tout à fait le fond de ton poème...

La lâcheté des politiques, leur hypocrisie, les font montrer leur vrai visage, celui de l'extrémisme bas de plafond, de la honte, de la connerie la plus immonde...

Mais que feraient-ils eux-mêmes s'ils devaient quitter leur pays, leur ville, leur quartier, leur maison, leur lit, pour toujours...?

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 376
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.