Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 157
Invisible : 0
Total : 160
· Jean-Claude · Pichardin · ode3117
13200 membres inscrits

Montréal: 5 mars 01:57:47
Paris: 5 mars 07:57:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Et si nous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 15 juil 2020 à 11:19
Modifié:  15 juil 2020 à 13:41 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Comme les oiseaux
Nous avons besoin d'un nid
Pas à pas au fil de la vie il se construit
Avec ce qui pour chacun est important ou beau.

Il n'est pas figé, non il vit de nos engouements.
Extensible aussi, on l'agrémente d'un jardin
Dans tout cela rien d'anodin
Le nid se doit d’être accueillant, rassurant.

Mais au fil des années parfois il s'étiole
Il ne change pas non, aurait-il moins d'attrait
Ou ce ronronnement monotone nous effraie?
L'ennui, le quotidien trop plat s'immiscent, satanées bestioles!

On se dit qu'au fond du jardin peut-être, existe-t-il une porte
Allons prendre l'air dans le patio loin des habitudes
Elle est là bien cachée, rouillée sous nos certitudes
Désir intense de la franchir, y trouver les chemins qui emportent.

Et si nous... y trouvions les sentiers d'autres désirs indéfinissables
Loin de la raison, des diktats, et autres cases, dont la morale se définit
Des sentiers aux saveurs délicates, loin de cette atonie.
Chemins dangereux peut-être, mais qui rendent insatiables.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16860 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 15 juil 2020 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

vouloir s' évadé
de la monotonie
c'est un combat quotidien

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
547 poèmes Liste
24348 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 15 juil 2020 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Une vie qui parfois se termine en rengaine, sans aucun attrait, des habitudes, les oiseaux eux changent de nid.
Au fond du jardin comme le dit Cabrel, il y a la cabane du pêcheur, à savoir si on peut y trouver une bonne ligne.
Bises PAPILLON
Un poème que j'apprécie avec discernement.
Des mots bien trouvés
ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 16 juil 2020 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Cette rêverie métaphorique me plaît beaucoup. Les jardins qui nous entourent, permettront peut-être d'y apercevoir des trésors d'arcs-en-ciel.
Joli poème.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
347 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 17 juil 2020 à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour, PapillonMystere, ce sentiment de routine est très bien traduit. Il n'est hélas que bien fréquent, vu la difficulté pour s'accorder dans le temps alors que l'un et l'autre n'évolue pas toujours dans le même sens. Exceptionnelle réussite dans l'expression poétique de cette complexité humane balançant entre attachement et désir de liberté,

m.

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 17 juil 2020 à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Mido
Oui s'évader mais si cela n'est qu'en pensées ce n'est pas bien grave.
Merci de ta fidélité

Ode
Ah la vie n'est pas ou parfois est un long fleuve trop tranquille!!!
En tout cas en tant que papillon j'espère ne pas tomber dans un filet !
Bise

jean louis
Nous avons tous besoin d'arc en ciel il annonce la fin de la pluie.
Amitié


Rose Amélie
Merci beaucoup ....
Amitié

Monthery
Le désir d'attachement n'enlève rien au goût de la liberté. C'est bien connu "l'herbe est toujours plus verte ailleurs" il parait. Merci de tes ressentis sous ces mots







  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 388
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0187] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.