Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos publications
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 57
Invisible : 0
Total : 58
· QUOIQOUIJE
13345 membres inscrits

Montréal: 21 avr 16:56:11
Paris: 21 avr 22:56:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: C'est la fin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Deprimanomaniaque


Life's a b*tch then you die.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
6 août 2003
Dernière connexion
2 février 2004
  Publié: 6 août 2003 à 20:05
Modifié:  2 mai 2010 à 03:52 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Achève moi
je ne mérite pas de toi
peu importe qui tu sois
Je n'ai aucune importance
que de faire l'illusion que tout est parfait
quand rien ne l'est
toutes les coupures
me rappellent les temps durs
Je n'ai rien de bien ni de saint
éloignez vous je suis une menace
je n'ai plus d'expressions sur ma face
je ressens constamment de l'ambivalence
je dois arrêter ce qui est le présent
et pour faire cela je m'en vais là où je dois aller

la fin approche

 
Touderlou


Je ne veux plus souffrir, tel est mon désir!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
1311 commentaires
Membre depuis
4 février 2003
Dernière connexion
27 octobre 2016
  Publié: 6 août 2003 à 20:20 Citer     Aller en bas de page

SAlut toi..
Triste est tes pensée
Je ne sais pas se que tu as endurer
Mais voila tout le monde a un dur passé
Des evenements koi qui en sois depassé
Plusieur personne pense comme toi
La premiere sera moi..
Je suis deprimer
Tout es a recommencer..
Mais un jour
viendra notre tour..
Faut juste attendre un peu
Grosse Bizz
Magnifique poeme..
Amic
Touderlou

  Tants qu'il y aura des larmes pour pleurer une peine.... Tant qu'il y aura des êtres qui pourront dire Je t'aime ... Il y aura des poemes!!!
Deprimanomaniaque


Life's a b*tch then you die.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
6 août 2003
Dernière connexion
2 février 2004
  Publié: 6 août 2003 à 20:23 Citer     Aller en bas de page

aaaa merci beaucoup pour le beau message despoire!.. mais moi cest finit . en tout cas merci encore

 
Elghynn
Impossible d'afficher l'image
Dès l'instant où tu te demandes si tu es heureux, tu cesse de l'être...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
592 commentaires
Membre depuis
30 décembre 2002
Dernière connexion
3 mars 2009
  Publié: 6 août 2003 à 23:49
Modifié:  6 août 2003 à 23:50 par Elghynn
Citer     Aller en bas de page

Il faut parfois tout quitter pour apprendre à reconstruire. je ne mérite point moi-même de reconnaissance,je n'ai pas plus d'importance que le ver dont se nourrit un oiseau. Par contre tout comme toi j'ai mon rôle à jouer celui qui me fut assigné. Sois d'être moi cette caractérielle constemment indécise à saute d'humeur qui s'auto-détruit pour mieux revenir. J'ai un tatouage un "Reminder" Chaque fois que je le voit je me rappelle certian moment que je veux oublié. J'en ai fait mon deuil et j'ai finalement cesser de voir les sentiments à travers mon passé mes plutot les actes concrets qui m'ont fait progresser.

Je devrait dire éloignez-vous je suis dangereuse. J'ai trhais de samis, j'ai menti voler, j'ai des "up" sexuel un tmeps sois peu étrange. Je suis incapable d'être fidèle (en fait ça je pourrais en débattre sur la définition conceptuel de la fidélité mais bon). Je ne susi jamais décidé si je vais prendre ce chemin ou l'autre. je ne sais pas ou je serai dans 15 ans ni avec qui. Aurais-je des enfants..pour l'instant je n'en veux point. Je vis au jour le jour. Je prend la vie comme un jeu de rôle.

Ton présent actuel n'est que le résultat D'une auto-destruction massive que tu t'évertue à entretenir...oublie ton égo. Elle empêche souvent de bien raisonnez. Apprécie les choses simple gratuite: le sexe, le billard, la musique. Cesse d'attendre après le passé ou après une femme faite pour toi car personne n'est réellement fait pour quelqu'un.

  Tu n'es qu'un leurre
Deprimanomaniaque


Life's a b*tch then you die.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
6 août 2003
Dernière connexion
2 février 2004
  Publié: 7 août 2003 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton tres bon comentaire. ce nest pas facile dexister et comme tu dit faut pas pensser a ce qui nou a fait mal me plutot a ce qui nous a fait progresser. merci encore !

 
bring_me_to_life


love-xxx-
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
25 avril 2003
Dernière connexion
10 avril 2007
  Publié: 8 août 2003 à 19:45 Citer     Aller en bas de page

Y'a personne qui mérite de souffrir mais laheureusement je peut pas teremonter le moral en te disant que ca va passer...jen suis pas ben ben sure...mais ce qui est sur c que , contrairement a ce que tu penses...lamour existe encore pis c a ca qui faut se raccrocher...meme si c souvent ca la causes des souffrances...mais tk lache pas pis moi je te souhaite que ce que tendure passe et que tu soit enfin vraiment heureux...

bisoux...émi

  moi
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1090
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0210] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.