Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· Avraham · monthery
13321 membres inscrits

Montréal: 25 févr 11:31:23
Paris: 25 févr 17:31:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Instantanés d'automne (3 haïkus) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 12 oct 2020 à 15:45
Modifié:  13 oct 2020 à 16:55 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

ciel d'octobre gris
les nuages se bousculent ~
les dos sont courbés


migration d'oiseaux
le vent emporte les feuilles ~
que restera-t-il ?


dans la rue humide
les passants pressent l'allure ~
les jours sont plus courts




  MariePaule
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
18783 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 12 oct 2020 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Très juste ma belle 👍 ça me fait penser à la très belle chanson de Cabrel sur octobre.
Surtout l'image des dos courbés, j'en sais quelque chose avec mes hernies aie aie

Biz

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
25 février
  Publié: 13 oct 2020 à 02:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Allantvers, ces petits poèmes me semblent tout à fait dans l'esprit oriental : saisir la moindre chose, geste, etc.; le temps qui passe, ..

m.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24300 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 13 oct 2020 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Superbes haikus qui reflètent bien cette saison.
J'ai particulièrement apprécié.
Si le vent emporte les feuilles, ne resteront que des arbres nus et du travail pour le cantonnier ( une petite pointe d'humour)
Bises amicales ODE 631 - 17

  OM
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
461 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
5 décembre 2020
  Publié: 13 oct 2020 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Courtes observations réalistes, peu de mots mais le cœur de l'automne est bien là ,
Amicalement

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12761 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 13 oct 2020 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

Jolis instantanés... Merci Allantvers, belle lecture pour moi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 13 oct 2020 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Trois Haïkus très visuels qui s'enchaînent comme une succession de tableaux (ou plutôt de photos, particulièrement le dernier), instants figés et pourtant si vivants de cette saison. Si seulement le vent pouvait aussi emporter ce maudit virus qui plane et tous nos soucis... (pensée qui m'est venue à la lecture du 2ème haïku MariePaule, mon imagination s'emballe )
Une atmosphère très particulière se dégage de l'ensemble, qui s'imprègne, et j'aime beaucoup... Lucie

 
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
392 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 13 oct 2020 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Superbe! J'aime beaucoup les haïkus, je ne suis pas déçue d'être venue te lire! Bravo et merci pour ces impressions saisissantes

  Hélène
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
5845 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 16 oct 2020 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Comment dire ? Essai réussi.

J'aime tout particulièrement le premier qui est le cadre des deux autres, si l'on veut y voir un enchaînement.

Et si je peux me permettre... Octobre, mais par Lilian Renaud

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 16 oct 2020 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
Très juste ma belle 👍 ça me fait penser à la très belle chanson de Cabrel sur octobre.
Surtout l'image des dos courbés, j'en sais quelque chose avec mes hernies aie aie

Biz



Je ne connaissais pas cette chanson, merci pour la découverte
Prends soin de toi !
Bibises

Citation de Tychilios
Bonsoir MariePaule,

A cause de sa syntaxe minimaliste mal taillée pour la richesse de notre langue, à mon avis, la grande difficulté avec ce genre ''orientalisant'', est de donner du sens et de la nuance au texte que l'on sacrifie à ces règles. La plupart du temps les ‘’haîkus’’ (j’y mets volontairement des guillemets) que l’on peut lire ici ou là ne sont que le prétexte maladroit à un travail en vrac. Ils sont souvent fades, inconsistants et vite oubliés. Les tiens sont d'un tout autre registre et toujours signifiants. Chaque ligne de ces trois-là s’emboite et se complète pour composer d’une manière quasi subliminale une poésie d'une richesse équivalente à plusieurs quatrains. Chère MariePaule, ça ne vaut sans doute pas grand-chose, mais, selon les pouvoirs qui ne me sont pas conférés, je te décerne à ma seule unanimité l’oscar du haîkus en V.F. qui a du sens et de la classe. Prends soin de toi, toute mon amitié, Georges.



Tu m'as fait rire !
Mais merci pour l'oscar !
Si ça continue je vais y croire

Bibises

Citation de monthery
Bonjour Allantvers, ces petits poèmes me semblent tout à fait dans l'esprit oriental : saisir la moindre chose, geste, etc.; le temps qui passe, ..

m.



Ton appréciation me fait plaisir, monthery, merci


Citation de ode3117
Superbes haikus qui reflètent bien cette saison.
J'ai particulièrement apprécié.
Si le vent emporte les feuilles, ne resteront que des arbres nus et du travail pour le cantonnier ( une petite pointe d'humour)
Bises amicales ODE 631 - 17



C'est vrai, du travail pour le cantonnier, un beau métier. Merci d'avoir apprécié

Citation de Errant
Courtes observations réalistes, peu de mots mais le cœur de l'automne est bien là ,
Amicalement


Alors j'ai réussi mon haï-coup !
Merci, Errant, amitiés.

Citation de Maschoune
Jolis instantanés... Merci Allantvers, belle lecture pour moi



Merci à toi pour ta lecture et ton appréciation, Isabelle

Citation de Lucie Granville
Trois Haïkus très visuels qui s'enchaînent comme une succession de tableaux (ou plutôt de photos, particulièrement le dernier), instants figés et pourtant si vivants de cette saison. Si seulement le vent pouvait aussi emporter ce maudit virus qui plane et tous nos soucis... (pensée qui m'est venue à la lecture du 2ème haïku MariePaule, mon imagination s'emballe )
Une atmosphère très particulière se dégage de l'ensemble, qui s'imprègne, et j'aime beaucoup... Lucie



Oui, une atmosphère qui s'imprègne, comme celle de l'automne qui imprègne la nature, le corps, le coeur...en un coup d'oeil.
Merci, Lucie pour tes mots gentils.
Bibises.


Citation de Ella Meliar
Superbe! J'aime beaucoup les haïkus, je ne suis pas déçue d'être venue te lire! Bravo et merci pour ces impressions saisissantes


Très aimable à toi, Ella Meliar ! Merci pour ton appréciation.


Citation de In Poésie
Comment dire ? Essai réussi.

J'aime tout particulièrement le premier qui est le cadre des deux autres, si l'on veut y voir un enchaînement.

Et si je peux me permettre... Octobre, mais par Lilian Renaud

Bizzz JB



Belle interprétation d'une belle chanson... merci.
Et merci aussi d'apprécier mes "polaroïds"
Bisous

MERCI ENCORE A TOUS !



  MariePaule
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 oct 2020 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Merci MariePaule pour tes Haikus, que j'aime beaucoup mais je ne suis pas certain de pouvoir faire un commentaire juste, je préfère dire que j'ai aimé ma lecture...

Bonne nuit MariePaule

Mes amitiés Yvon

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 18 oct 2020 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de LE PASSANT
Merci MariePaule pour tes Haikus, que j'aime beaucoup mais je ne suis pas certain de pouvoir faire un commentaire juste, je préfère dire que j'ai aimé ma lecture...

Bonne nuit MariePaule

Mes amitiés Yvon



Merci à toi, Yvon !

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 324
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.