Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 32
Invisible : 1
Total : 36
· Avraham · Luciole123 · ode3117
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 16:22:47
Paris: 27 févr 22:22:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Déjà les châtaignes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 février
  Publié: 18 oct 2020 à 17:10 Citer     Aller en bas de page


carpaccio de feuilles
jonche le sol de ma cour -
l’automne est gourmand !

vigne vierge en feu
érables incandescents -
pourtant la fraîcheur

soleil matinal
aussi pâle que la lune -
déjà les châtaignes



  MariePaule
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
18784 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 oct 2020 à 17:16 Citer     Aller en bas de page

Magnifiques, le second est un pur bijou de contrastes

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12762 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 19 oct 2020 à 01:16
Modifié:  19 oct 2020 à 01:16 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Une belle saison sous tes mots Allantvers... mais... on n'en a jamais douté !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
10101 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 oct 2020 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour MariePaule,

Merci pour ces ambiances poétiques automnales. J'en redemande. De belles images pour nous accompagner tout la saison.

Amitiés,
Catherine

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 oct 2020 à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Trois petites merveilles MariePaule,... Tes vers toujours aussi visuels font naître des images superbes et des émotions fortes, comme trois tableaux racontant l'automne, et figeant les couleurs et les sensations de cette saison ... Magique.... Lucie

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24317 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 oct 2020 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Trois haikus magiques, rien qu'à la pensée des châtaignes aussi, un petit air de Corse vient m'effleurer.
Tout bois, toute forêt, tout parc et même certains jardins nous offrent des images splendides.
Merci à toi pour ces instants où la paix et la lumière semblent se rejoindre.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 19 oct 2020 à 03:37
Modifié:  19 oct 2020 à 03:41 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marie-Paule,

Quel bonheur d'ouvrir la journée avec ces trois superbes haïkus !
C'est vrai que le second est plus remarquable, mais l'ensemble séduit beaucoup. Il va falloir que je m'y remette (aux haïkus )

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 19 oct 2020 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour MariePaule

Tes trois haïkus me réjouissent et me font chaud au cœur et à l'esprit !

Je n'ai pas et de très loin ta maestria, vraiment et merci pour ce magnifique partage sur l'automne. Tout est si beau à cette période, les arbres revêtent leurs habits d'arlequins pour notre plus grand plaisir visuel... rien ne peut passer inaperçu. Tu as si bien saisi, perçu ces instants !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1703 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 19 oct 2020 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Héhé, je fais ma châtaigne, toute piquante. Je ne me suis toujours pas trouvé de sensibilité pour les haikus, ça viendra un jour, à maturité poétique peut-être? Mais les carpaccio, feuille de vigne et la crème de marrons, ça me met en appétit!! Bisouille voisine

  SHElene
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1135 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 oct 2020 à 10:24 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Marie-Paule,

De superbes couleurs rehaussées par la lumière pâlie d'un soleil lunaire. Un ressenti de fraicheur matutinale légèrement réchauffée par les vignes vierges en feu et l'incandescence des érables.
Et les châtaignes ! Ah ! les châtaignes endormies dans leurs bogues : ces verts oursins des bois.

Bien amicalement.
JMJ

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
5939 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 oct 2020 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

j'ai bien aimé

Yvon

  YD
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 19 oct 2020 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Je crois que je commence à comprendre, et je trouve tes haïkus très beaux, il faudra que moi aussi j'essaie

Mes amitiés

Yvon

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 février
  Publié: 20 oct 2020 à 17:45 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos si gentils commentaires ! J'en suis très touchée

Sauf à SHelene, qui fait sa vilaine ; En fait je te remercie aussi, ma belle, pour ta franchise et ton humour, et je tiens à te dire que la maturité poétique tu n'as pas besoin de l'attendre, car tu l'as déjà largement atteinte !... Si toutefois la curiosité te pique quant à cette forme poétique, je t'invite à écouter cette émission quand tu en auras le temps et l'envie (c'est un peu long, j'en conviens, mais depuis que je lis / écoute tout ce qui me tombe sous la main à ce sujet - je suis une apprentie- je n'ai rien trouvé de mieux ) : Qu'est-ce que l'art du haïku ? . Tu peux zapper les cinq premières minutes.

Bises à tous

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 294
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0271] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.