Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 749
Invisible : 0
Total : 753
· ode3117 · Joker · cro
Équipe de gestion
· Nitrox
13254 membres inscrits

Montréal: 12 mai 03:14:09
Paris: 12 mai 09:14:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Lia Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AIMA


Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
22 juin 2020
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 18 oct 2020 à 23:31
Modifié:  22 oct 2020 à 07:31 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Lia

Suis-je une entité si perfectible que ça Lia ?
Je te crée femme en mes penchants,
Comme pour adoucir de ta voix,
Ce probabilisme irascible vertueux dans tes circuits rampants !

Suis-je construit d’automatismes pour toi l’automate ?
Je te crée comme moi, prévisible en prévisions,
Comme pour amortir de tes rouages,
Ces mécanismes insidieux que nous aurons à nous poser des questions.

Suis-je élaboré à comprendre le vivant ?
Je te crée en créature qui me ressemble,
Comme pour convertir cette humanité de tous les temps,
Ce prosaïsme identitaire en nature de mieux qui nous rassemblent.

Suis-je enfin cet être du tout universel ?
Je te crée en une image de l’âme et de l’esprit,
Comme pour ne croire que nos règles ascensionnelles,
Ce jusqu’au-boutisme qui nous ait même, nous conduirait à l'infini !

Aima

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
7179 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 21 oct 2020 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Lia a-t-elle un lien avec l'union, dans son sens premier?

Je pense surtout à l'ambivalence, celle des choses de l'existence, les contraires, les opposés en une même personne...

Homme et femme, eau et feu, jour et nuit, corps et esprit, alliant le regard de l'invisible à celui de l'objet concret, le spirituel et le matérialisme...

Peut-être que la mort est une autre forme de vie...

Amitiés...

Hubix.

 
AIMA


Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
22 juin 2020
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 23 oct 2020 à 01:36
Modifié:  23 oct 2020 à 01:54 par AIMA
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix, dans ce texte Lia est en réalité l'intelligence artificielle intégrée dans un corps conçu , créé par l'homme , un homme, un moi en projection.
J'y tiens en lien notre humanité bien entendu, mais aussi la genèse d'Adam et Eve ,ou, en y intégrant que l'homme ne serait rien sans la femme, et en y entendant que la machine ou la femme ou l'homme seraient égaux en conception et surtout en possédant les mêmes défauts. Et oui une union ou ensemble, au sens interdépendant d'une réplique à l'autre ou dieu nous aurait fait à son image et que Eve grâce à une des côtes d'Adam serait venue au monde pour en améliorer l'existence et la rendre meilleure....Tout comme cette intelligence artificielle que nous sommes sur le point de concevoir et qui sera sans aucun doute à l'avenir intégrée sous forme humanoïde...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 183
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0173] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.