Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 846
Invisible : 0
Total : 850
· cro · ode3117 · Joker
Équipe de gestion
· Nitrox
13254 membres inscrits

Montréal: 12 mai 03:04:31
Paris: 12 mai 09:04:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Pour un simple crachin…à nos mors, Halloween Triptyque équi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
AIMA


Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
22 juin 2020
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 2 nov 2020 à 00:05
Modifié:  2 nov 2020 à 15:01 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Pour un simple crachin…à nos mors, Halloween Triptyque équidé, obscurantisme, croyance occulte….

Il se cache dans le vestibule,
Comme un préambule de dresse code occulte,
Ou certains nyctalopes d’officine,
Aux modes taciturnes et nocturnes,
S’affaireraient en cuisine,
De leur toc de médecine!

Aux murmures cristallins de leurs runes,
En celte, tics, en latin, en arabe, en engelure,
Dans les prés, aux tues mules, des tumultes chevalins,
Ou l’encolure des siée grès, pour leurs moults quatrains,
Que leurs cantiques nous sont durs, quand nos réveils sont matins!

Ou ils tendent en fêlures, ces vestons aux épaules de l’absurde,
De nos teintes aux obscurs, où les sombres jeux de rôles,
Nourriraient des nations, quand les vies sont des jouets,
Des enveloppes aux pliures, aux rideaux en bascule,
C’est un temps ou nos pôles, sans boussole, nous perdrait!

Si demain, dehors, on vous frôle, sur votre peau en sonnet,
Sachez qu’en malin, sansonnet des calculs, palperait, si votre pouls, émettrait sans lacune,
Que votre cou, aux aguets, ou jugule touts leurs joules,
Tous les sens, ou vos sangs , dans leurs nuits, leurs sont plûmes,
Du bourrin en humain, rien qu’un mors, vous muserait en habille pour une urne,
Un couperet pour une manche, un complet juste au corps pour une douille!

Aima

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
7179 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 7 nov 2020 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Ce poème je l'ai lu plusieurs fois, ce qui n'arrive jamais, en fait, simplement, par plaisir, au vu de son fond, d'une richesse évidente, dans l'originalité de la recherche...
I faut du temps, parfois, du temps, pour appréhender un poème qui semble vouloir vous échapper...
Comment le retenir sinon en le relisant et s'imprégner de son contenu..
Ici, de prime abord, je pense que chacun peut se faire sa propre interprétation de sa lecture et il m'étonnerait qu'elles soient semblables en tout point...
Moi, j'y ai vu/lu un lien plus ou moins ténu avec ce bel animal qu'est le cheval... l'actualité voulant que l'on ne peut ignorer les événements dramatiques que ces magnifiques bêtes ont dû subir, même si on en parle moins aujourd'hui...
Les êtres qui n'ont absolument rien d'humain, eux, courent toujours dans la nature sans avoir été punis pour ces actes de cruauté, immondes...
Bon, peut-être que je m'égare, mais beaucoup de tes mots m'y ont fait penser...

Amitiés...

Hubix.

 
AIMA


Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
22 juin 2020
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 12 nov 2020 à 00:07
Modifié:  12 nov 2020 à 01:16 par AIMA
Citer     Aller en bas de page

Merci Hubix de ta lecture. Oui c'est en effet dans l'actualité barbare que nous vivons actuellement que j'ai souhaité transcrire ce que je ressentais.
A l'occasion de l'esprit d'halloween, cette fête américaine expatriée que je ne supporte absolument pas, ....Passons lol....Ces chevaux mutilés (pas que), tous ces actes de cruauté gratuite, à chaque fois que j'entends parler et en liens également avec tous les évènements de violences survenus ou qui pourraient survenir, je me demandais ce que tout cela cachait, comment sortir de chez soi ou d'un spectacle dans la rue, à quoi pensons nous quand il bruine dehors, qu'on a peur, et qu'on doit se couvrir...

Tous ces jeux de rôles......nourriraient des nations...je pense aux complicités tacites d'obscurantistes , exemple Erdogan insultant Macron se passant pour victime et tolérant avec cet islamisme radical..ou encore de cette élection américaine avec ce fou de Trump, divisant , faisant presque appel aux armes contre ses propre citoyens....douilles de la fin.....etc..

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 167
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0177] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.