Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· prosateur
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 01:19:13
Paris: 3 déc 07:19:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Elle a ouvert en grand portes et fenêtres. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
ramon78

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
60 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2020
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 19 jan 2021 à 05:25 Citer vertical_align_bottom

______ . ______



Elle a ouvert en grand portes et fenêtres.

Elle a dit, entrez, bienvenue
Au vent, au soleil,
Aux chants d’oiseaux, en pleins concerts de pariade.
Aux parfums multiples du printemps, parfumeur sans pareil.
Un concerto de JS BACH en sourdine
Assurait un lien entre nature et génie musical.

La véritable essence de l’homme
Réside dans l’environnement de sa naissance.
Il ne peut se défaire de ses caractéristiques génétiques ;
Qui lui imposent un environnement naturel.
L’oxygène, l’espace, le mouvement, lui sont essentiels ;
L’artificiel contraint lui est mortel

Qui veut faire l’ange fait la bête
Croyant faire la fête
Qui veut se défaire de ses origines
Dans le factice se confine

En plein air
Tous les sens acquièrent
Des voluptés
Qu’ils n’ont pas dans les espaces formatés.
Créer un courant d’air vertueux et sanitaire
Qui chassera tous les miasmes et effluves délétères.
Ne pas vivre dans des boites de conserves
D’ailleurs on y met en général que des êtres à qui on a coupé la tête !

Elle a ouvert en grand portes et fenêtres.

Elle a dit, entrez, bienvenue
Au vent, au soleil,
Aux chants d’oiseaux, en pleins concerts de pariade.
Aux parfums multiples du printemps, parfumeur sans pareil.
Un concerto de JS BACH en sourdine
Assurait un lien entre nature et génie musical.
Raymond

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
391 poèmes Liste
7819 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 23 jan 2021 à 06:03 Citer vertical_align_bottom

Tu as tout à fait raison, Raymond, il est nécessaire d'aérer, parfois, plus qu'il n'en faut...

Que ce soit la maison ou le corps et l'esprit, il est indispensable de respirer de l'air pur au quotidien...

Malgré les conditions de vie d'aujourd'hui, on ne peut s'enfermer dans une spirale auto-destructive...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 327
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0173] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.