Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 89
Invisible : 0
Total : 90
· Avraham
13226 membres inscrits

Montréal: 8 févr 11:20:48
Paris: 8 févr 17:20:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Au Point Mort vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
3888 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 15 nov 2022 à 11:37
Modifié:  17 nov 2022 à 13:17 par Emme
Citer vertical_align_bottom

Au Point Mort

Je me demande pourquoi tout va si vite
Cela m’oppresse de voir toute cette activité
Partout, on ne parle que de productivité
Cela me tétanise alors je n’ai le goût de rien
À voir cette effervescence je n’ai envie de rien faire
Je me noie dans les heures à faire semblant de dormir
Je n’ai pas la force d’amorcer quoi que ce soit
À chaque fois cela me paraît être une montagne
Alors je procrastine je rejette la moindre action
De peur que cela me demande trop d’énergie
Et puis je crois que j’aime un peu trop l’ennui
Je m’y complais et m’y repose en ce moment
Je m’y cache en vérité depuis un certain temps
J’ai peur d’affronter mes lacunes qui m’apparaissent nombreuses
Un jour je devrai y faire face
Mais c’est encore trop tôt
Je sais que je n’y suis pas prête
Cela me paraît encore trop difficile
Et puis de nouveau je doute de moi
Je ne me sens pas capable
Je n’ai pas cette confiance inébranlable
Au contraire le doute est constant
C’est étrange j’ai pourtant fait des miracles par le passé
Mais je ne suis pas sûre de pouvoir réitérer l’exploit
Je manque trop de constance et d’assiduité pour ça
Je me décourage trop vite, me défile trop souvent
Je retombe dans mes travers
Je manque de motivation
Je ne l’explique pas
Peut-être même que je manque d’ambition
Pour que ce soit le cas il faudrait que je croie davantage en moi
Peut-être qu’il faudrait que je me lance davantage
Que j’ose essayer malgré la peur de l’échec
Car du coup je me retrouve constamment en échec puisque je n’essaie pas
Ne persévère pas

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
775 poèmes Liste
16480 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 février
  Publié: 15 nov 2022 à 13:18 Citer vertical_align_bottom

C’est étrange j’ai pourtant fait des miracles par le passé
Mais je ne suis pas sûr de pouvoir réitérer l’exploit
Je manque trop de constance et d’assiduité pour ça
Je me décourage trop vite, me défile trop souvent
Je retombe dans mes travers
Je manque de motivation
Je ne l’explique pas




Salut, chère LBC, c'était juste hier... je croyais avoir un temps infini et que je pouvais procrastiner pour mes petits problèmes, pour faire quelque chose pour le monde qui m'entoure...
Le temps est passé si vite !

Maintenant je suis affolée. La poèsie reste dans mes pensées, le demain ultime semble devant moi

Tu as fait des miracles, tu peux en faire maintenant aussi.
J'en suis certaine.
Je t'embrasse et pardonne- moi pour cette intrusion.

galatea


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
355 poèmes Liste
6851 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
6 février
  Publié: 16 nov 2022 à 09:46 Citer vertical_align_bottom

Tu nous fais une forme de dépression pas facile de retrouver l'envie et le goût des choses. Il te faut te faire aider à réaliser un programme de remise en forme.
Un peu de sport, une implication dans une association pour rencontrer des gens et participer à une action collective, écrire son mal être bref s'investir à fond dans plein de petites choses et surtout ne pas se dévaloriser, ne pas se complaire dans l'échec au contraire savoir que c'est toujours dans ses échecs que l'on se construit.

Amitiés
Yvon

  YD
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
7 février
  Publié: 21 nov 2022 à 19:32 Citer vertical_align_bottom

Moi je pense que le fait d'écrire ce que tu ressens et surtout le fait de cerner exactement ce qui pose problème est déjà un grand pas pour avancer... Il est vrai que l'assurance peut être difficile à acquérir et la première chose est de ne pas se déprécier... Il te faut garder à l'esprit ce que tu as déjà accompli et réussi... et te dire que si tu l'as fait une fois, tu peux le refaire... Il faut avoir confiance en toi et ne pas perdre espoir... et peut-être qu'une activité artistique dans un club (peinture, poterie, danse, musique, etc.) serait une belle évasion

  Du vu, du lu, de l'entendu, de l'inventé et du vécu
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 163
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0214] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.