Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 69
Invisible : 0
Total : 70
· Flora Lynn
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 10:29:19
Paris: 1er mars 16:29:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Futur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JEV Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
0 commentaires
Membre depuis
16 février
Dernière connexion
23 février
  Publié: 21 févr à 07:53
Modifié:  21 févr à 15:40 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

F UT UR

Du passé au présent, que d'ombre sans lumière,
Des rêves trop lointains aux multiples présages,
Selon que nous soyons face au vent en prière,
Ou bien soleil couchant caressant nos visages,

Nous faisant oublier un passé bien morose,
Bien qu'au lever du jour s'illumine le monde,
Pour que naisse en l'instant le parfum de la rose,
Et meure l'agonie d'une trace inféconde.

J'oublierai ce vieillard lui qui fut ma jeunesse,
Celui qui me transmit en son temps le savoir,
Que moi même ai transmis dans toute sa finesse,
A tous mes descendants comme hostie du ciboire…

Aujourd'hui je revêts des habits de lumière,
Laissant mes oripeaux flotter dans l'au-delà,
Pour que vive en l'instant au gré de ma prière,
La voix de cet enfant disant: me revoilà…

J'appartiens au passé, mais je vis le présent,
Et remercie mon dieu d'aérer mon cercueil,
Celui qui fut un temps mon gardien bienfaisant,
M'évitant d'échouer sur le moindre écueil.

Navire de ma vie voguant sur l'onde pure,
Toutes voiles dehors, flottant au gré du vent,
La vague du présent me berce et en épure,
Les maux ancrés en moi et qui vont dérivant…

Un passé rappelant le glas de nos églises,
La noirceur des corbeaux croassant dans les champs,
Tel était ce présent où les humains s'enlisent,
Pour vaincre ou bien mourir qu'ils soient bons ou méchants…

Alors que lentement se meurt notre passé
Nous vivons ce présent dur et tendre à la fois,
Un passé trépassé, peu à peu effacé,
Embaume notre cœur, parfois, souventefois…

Raison pour qu'aujourd'hui, ce rêve qui me hante,
Ne soit pas pour demain qu'une simple écriture,
Mais bien réalité, une envie sommeillante,
Qui serait de pouvoir… Nager dans le F U T U R !

Celui qui me dirait si j'ai tort ou raison,
Si demain l'avenir sera sombre ou bien rose,
Et l'amour pour ma mie en pleine effloraison,
Lui demandant sa main point en vers mais en prose…

Pouvoir anticiper sur ces fous qui nous guettent,
Protéger en l'instant ces âmes innocentes,
Pouvoir éradiquer ces maux qui nous inquiètent,
Faire taire à jamais ces injures incessantes;

Que ferai-je demain, dans deux heures, dix ans?
La faucheuse détient ce pouvoir, ce miracle,
Celui d'anticiper en maîtresse de céans,
Pouvoir de propager en son nom cet oracle;

La parole d'un Dieu, qui voit dans le FUTUR,
Des choses que l'humain ne pourra jamais voir,
Si ce n'est supputer, en pensée immature,
Quand le corps et l'esprit commencent à déchoir…

Un FUTUR inquiétant couronné de mystères,
Celui se dévoilant que le moment venu,
En sommes héritiers, les vrais destinataires,
Nous souhaitant parfois en félon: « bienvenue »...

Ne croyez plus en lui, à sa sainte parole,
C'est un second Judas, qui n'est là que pour nuire,
Un FUTUR sans Futur sans aucune auréole,
Dont la crucifixion vous incite à le fuir...

L'ayant subi souvent au passé au présent,
Je vous conseille donc de ne point l'aduler,
Ignorez comme moi ce traître médisant,
Celui ne faisant que, nous mentir, fabuler…

Orgueilleux, médisant, sublimant son ego,
Une sorte de Dieux aux multiples visages,
Une image entachée de traître, son logo,
Ses mauvaises augures en signe de présages...

Quand le présent subit les malheurs du passé,
Qu'un FUTUR infligea en veule dictateur,
Imposant son diktat, qui fut de trépasser,
Soit disant pour l'honneur, mais lui en prédateur...

Laissons cet imposteur prédire l'avenir,
Ne faisant point partie de la magistrature,
La justice pour lui est rendue pour honnir,
Raison pour condamner au présent… Le FUTUR !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24321 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 21 févr à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Moi je ne connais que "l'imparfait"
Un poème bien constitué.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 39
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0182] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.