Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· mido ben · QUOIQOUIJE · saldday
13249 membres inscrits

Montréal: 9 mai 15:24:57
Paris: 9 mai 21:24:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Cantate de Bettine (dilatation) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 30 avr à 13:15
Modifié:  30 avr à 13:27 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

La "dilatation poétique" est un exercice de style. On parle aussi "d'amplification" ou "d'expansion". Ce procédé peut offrir de jolies perspectives dans le cadre de jeux poétiques où, sans changer le fil conducteur d'un poème, il est possible, à partir d'un texte en six ou huit syllabes, de lui conférer cette "dilatation". Des vers bien construits seront à même de donner une "dimension" plus descriptive et éloquente à un poème original, et en faire, ainsi, un "nouveau" poème. C'est très ludique et sans doute certains membres du forum seront tentés par l'expérience. Ce processus poétique est assez ancien, tout comme le "pastiche" et bon nombre de poètes célèbres s'y sont intéressés, comme Tristan DERÈME à partir d'un poème sur Théophile GAUTIER, jusqu'à Raymond QUENEAU ou encore Georges PÉREC.





CANTATE DE BETTINE
Exercice de « dilatation » d’après le poème d’Alfred de MUSSET

Nina j’admire et je courtise ton sourire,
Ta voix tendre et amène en le mot qui soupire,
Tes yeux malicieux qui d’amour me font dire
Qu’on croit éperdument aux rêves du bonheur.

Ces belles et enfuies mémorables années,
Ces douces griseries qui marquaient nos journées,
Ces roses de fraîcheur aujourd’hui bien fanées,
Mortes d’avoir vécu, languissant sur ton cœur…

Nina, te souviens-tu, ma douce, ma charmante,
Pendant ces longues nuits, près de nous la tourmente,
La mer se déchaînait dans la gerbe écumante,
Grondait dans son giron, insensible à nos yeux.

Riante, insouciante, illimitée, fertile,
La plage nous offrait son abri si tranquille,
Nous montrait les secrets de son limpide asile,
Qu’appelaient nos regards nourris de mille vœux !

Aimable, hospitalière, enjôleuse Italie,
Sagesse ou bien chimère, affligeante folie,
Jamais, oh non jamais, ma pensée ne t’oublie
Qui t’a vue, t’a connue l’intervalle d’un jour !

Toujours dans ma raison tu seras plus chérie,
Ta rive enchanteresse est blandice fleurie ;
Toujours aux souvenirs tu seras la patrie
Que cherche détrompé le captif de l’amour.

ANDRÉ
___________________

Alfred de MUSSET

CANTATE DE BETTINE
(Poème original)[

Nina, ton sourire,
Ta voix qui soupire,
Tes yeux qui font dire
Qu'on croit au bonheur,

Ces belles années,
Ces douces journées,
Ces roses fanées,
Mortes sur ton cœur...

Nina, ma charmante,
Pendant la tourmente,
La mer écumante
Grondait à nos yeux ;

Riante et fertile,
La plage tranquille
Nous montrait l'asile
Qu'appelaient nos vœux !

Aimable Italie,
Sagesse ou folie,
Jamais, jamais ne t'oublie
Qui t'a vue un jour !

Toujours plus chérie,
Ta rive fleurie
Toujours sera la patrie
Que cherche l'amour.
____________________

  ANDRÉ
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
4332 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 30 avr à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir André,

Quel plaisir pour moi de découvrir cette forme poétique que je ne connaissais pas encore. Je me suis essayée à diverses formes depuis mes débuts ici, mais je ne connaissais pas celle-ci. Un exercice bien réussi, bravo !

Merci et belle soirée,
Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 02:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bernylys
Bonsoir André,

Quel plaisir pour moi de découvrir cette forme poétique que je ne connaissais pas encore. Je me suis essayée à diverses formes depuis mes débuts ici, mais je ne connaissais pas celle-ci. Un exercice bien réussi, bravo !

Merci et belle soirée,
Bernadette



Bonjour BERNADETTE,

Un GRAND MERCI pour ce commentaire généreux que vous venez de m’adresser. Cela n'a rien de mirobolant, je vous l'assure, et demeure à la portée de tout poète désireux de transformer un poème en mètres courts, lui donnant un peu plus d'expansion en lui conférant la dimension de l'alexandrin. Il suffit de conserver le sens d’origine en ajoutant quelques mots restant dans le contexte. C'est passionnant de s'y frotter, et tellement divertissant ! Si vous êtes adepte de ces exercices de style, je pense que vous trouverez plaisir à vous livrer à ce divertissement. D'autant plus que l'on a pas à se soucier de la rime, celle-ci étant déjà fournie par le texte d'origine.

Je vous offre un brin de muguet porte-bonheur à l'occasion de ce 1er mai, et je vous souhaite de passer une bien positive journée.

CARPE DIEM

ANDRÉ



  ANDRÉ
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
1757 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 1er mai à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour André,
Je viens de parcourir plusieurs de vos derniers poèmes et en salue les performances
Quelle dilatation, vous vous êtes bien "A.Musset"! (avec l'accent alsacien propre à ma région )

  SHElene
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
12946 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 04:06 Citer     Aller en bas de page

Je ne connaissais pas cet exercice et je le trouve excellent !

C'est une très bonne idée que de le proposer aux auteurs de LPDP...d'ailleurs de vais m'y essayer, l'idée me plait bien et, comme vous le soulignez, les rimes sont déjà trouvées !

Quant à votre prestation, je la trouve très réussie

Merci André !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Bonjour André,
Je viens de parcourir plusieurs de vos derniers poèmes et en salue les performances
Quelle dilatation, vous vous êtes bien "A.Musset"! (avec l'accent alsacien propre à ma région )




Bonjour SHElene,

Vos mots sont très aimables et m'ont beaucoup touché. Je ne suis qu'un poète parmi tant d'autres qui évoluent sur le forum, et sans autre prétention que de faire partager, comme chacun d'entre nous, mes écrits et mon enthousiasme dans la ferveur des mots. J'aimerais bien être un Alfred de MUSSET, mais il était unique ! Je ne suis qu'un disciple qui fait en sorte de respecter les canons de nos illustres prédécesseurs pour perpétuer cet Art que nous chérissons tous.

MERCI pour votre considération.

Je vous envoie également un brin de muguet "magique" porte-bonheur à l'occasion de ce 1er mai, et je vous souhaite de passer une journée très agréable.

CARPE DIEM

ANDRÉ




  ANDRÉ
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 05:07
Modifié:  1er mai à 05:08 par  André
Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Je ne connaissais pas cet exercice et je le trouve excellent !

C'est une très bonne idée que de le proposer aux auteurs de LPDP...d'ailleurs de vais m'y essayer, l'idée me plait bien et, comme vous le soulignez, les rimes sont déjà trouvées !

Quant à votre prestation, je la trouve très réussie

Merci André !




Bonjour MASCHOUNE,

Vos mots sont très agréables à recevoir et bien stimulants. Je vous en suis reconnaissant. Étant donné que je n'ai pas trouvé un topic consacré aux exercices de style, j'ai déposé ce jeu poétique dans "Autres poèmes".

En dehors de la poésie "bucolique" qui demeure mon thème de prédilection, j'adore aussi les jeux poétiques tels que les "gloses", les "dilatations", les "centons", les "patchworks poétiques" ou encore les "pastiches" et la poésie "humoristique et satirique".

Oui, je pense que ces petits jeux et exercices, finalement pas si compliqués qu'on pourrait l'imaginer tant qu'on n'a pas mis la plume dans l'engrenage, sont accessibles à un grand nombre de poètes désireux de sortir un peu des sentiers battus. C'est ludique et séduisant.

Ce sera un plaisir que de venir vous commenter, à cette occasion.

Très bon 1er mai, et quelques clochettes de muguet porte-bonheur à votre endroit en ce jour particulier.

CARPE DIEM

ANDRÉ




  ANDRÉ
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
6007 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 1er mai à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Bravo pour la démonstration - bel exercice pour stimuler l'imagination.

Yvon

  YD
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16966 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 1er mai à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Un plaisir retrouver
avec tes exercices
poétique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 2 mai à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Bravo pour la démonstration - bel exercice pour stimuler l'imagination.

Yvon



Un grand et reconnaissant MERCI pour tes mots de sympathie. Je suis heureux que ce petit exercice ait eu ton agrément.

Je pense que ce genre d'exercice qui permet, tout en rendant hommage à l'auteur d'origine, de "broder" sur le modèle avec une telle complicité en se "coulant" dans l'oeuvre-source, est susceptible d'intéresser quelques membres du forum. Comme tu le dis, cette pratique est de nature à "stimuler l'imagination". Dieu sait que les poètes n'en manquent pas. Ce serait un bon moyen "créatif" de nous amuser ensemble et de faire du nouveau avec de l'ancien.

Je te souhaite de passer un excellent dimanche, Cher Ami de plume.

Ma bien chaleureuse estime.

CARPE DIEM

ANDRÉ



  ANDRÉ
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 2 mai à 06:09 Citer     Aller en bas de page


Citation de mido ben
Un plaisir retrouver
avec tes exercices
poétique




C'est pour moi aussi, mon Cher MIDO-BEN, un bien sincère contentement de te rejoindre sur ce forum, comme quelques autres membres que je retrouve avec joie. Les poètes appartiennent à cette grande famille, un peu comme les gens du voyage qui, après quelques temps d'éloignement, connaissent l'enthousiasme d'être à nouveau ensemble et de partager bien convivialement ces retrouvailles.

MERCI pour ton attention de lecture.

Excellent dimanche à toi.

Bien chaleureuse Amitié de plume.

ANDRÉ



  ANDRÉ
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 4 mai à 19:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir André,

Je découvre cette forme poétique !
Bravo ! Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
2903 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 5 mai à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour André

Pour oser prolonger une poésie d'un auteur aussi connu que Alfred de Musset, il faut avoir le courage de ses actes !
Car cela doit impérativement stimuler un écrit rangé au fond d'un livre poussiéreux, et ne pas avoir peur de tousser en le reprenant...

Alors, peut-être est-ce le moment avec le port du masque

Une belle réussite ici

À très bientôt mon cher, et vive le printemps où l'on ose se manifester auprès de la beauté ( poétique )

Bon Mercredi aux horizons fabuleux !

marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 5 mai à 05:38
Modifié:  5 mai à 05:40 par  André
Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir André,

Je découvre cette forme poétique !
Bravo ! Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla




Citation de marchepascal
Bonjour André

Pour oser prolonger une poésie d'un auteur aussi connu que Alfred de Musset, il faut avoir le courage de ses actes !
Car cela doit impérativement stimuler un écrit rangé au fond d'un livre poussiéreux, et ne pas avoir peur de tousser en le reprenant...

Alors, peut-être est-ce le moment avec le port du masque

Une belle réussite ici

À très bientôt mon cher, et vive le printemps où l'on ose se manifester auprès de la beauté ( poétique )

Bon Mercredi aux horizons fabuleux !

marchepascal




Bonjour SYBILLA,

Comme disait Marcel PROUST au sujet de l'enthousiasme d'écrire : "Les passions que nous ressentons le dilatent, celles que nous inspirons le rétrécissent, et l'habitude le remplit.” Je crois qu'il en est de même pour tous ces jeux poétiques qui permettent quelque fantaisie, sans pour autant dénaturer l’œuvre d'origine. L'avantage est un plaisir sans mélange à se laisser emporter par le talent exquis d'un auteur célèbre sur lequel nous portons notre dévolu.

Je souhaite que quelques poètes du forum s'essaient à cette forme ludique qui ne présente aucune difficulté particulière étant donné qu'on dispose déjà des rimes. Il suffit "d'épaissir" la dimension du vers en ajoutant quelques mots restant dans l'esprit et la trame du poème. Et le tour est joué.

MERCI pour tes bien agréables impressions, SYBILLA.

Ma bien sincère Amitié poétique.

ANDRÉ






Bonjour MARCHEPASCAL,

Ce petit jeu de style ne date pas d'hier, et je le trouve super-intéressant. On parle aussi d'amplification ou d'expansion. Tristan DERÈME l'a pratiquée avec "humour" à partir d'un poème de Théophile GAUTIER : ""Premier sourire du printemps",dont il a transformé les octosyllabes en alexandrins.

Voici un extrait du texte original de Théophile GAUTIER :

Tandis qu'à leurs œuvres perverses
Les hommes courent, haletants.


Et maintenant la "dilatation" imaginée par Tristan DERÈME :

Tandis qu'autour de nous, à leurs œuvres perverses,
Les hommes se dédient et courent haletants.


Marcel BÉNABOU et Georges PÉREC, dans un exercice qu'ils intitulèrent "L.S.D. poétique" (pour : La Littérature Sémo-Définitionnelle" ont appliqué cette même méthode à des vers de RACINE.

Sans doute quelques poètes relèveront à leur tour le défi. En fait, l'exercice n'est pas trop compliqué puisqu'il s'agit d'une "extension" de vers, mais qu'il est IMPÉRATIF de conserver exactement les premiers mots de chaque vers ainsi que les derniers, dans ce procédé de style. Ça ressemble un peu aux "bouts rimés" et à la "glose".

Nous aurons toujours à apprendre. Bien s'entendre, se respecter, contribue à ce climat de confiance qui ne peut que renforcer les Amitiés. L'humilité doit rester l'élément conducteur de notre enrichissement personnel pour que nous nous plaisions dans ce respect mutuel et gratifiant. J'adore ton état d'esprit.

Belle journée à toi, MARCHEPASCAL.

Toute ma sympathie poétique !

ANDRÉ





  ANDRÉ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 109
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0547] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.