Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13351 membres inscrits

Montréal: 13 juin 05:15:40
Paris: 13 juin 11:15:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Quand juin s'élégantise. (jeu de style : glose) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 4 juin à 14:03
Modifié:  4 juin à 14:06 par  André
Citer     Aller en bas de page

QUAND JUIN S’ÉLÉGANTISE

« Glose » sur un poème de Victor HUGO

Quand juin s’élégantise au soir dans les grands champs
Et répand ses bouquets sur une herbe encor verte,
En fin d’après-midi les décors sont touchants.
L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte

L’étendue s’angélise et, à perte de vue,
Offre un tapis soyeux immense célébrant
Ce fleuron ordonné, de richesse pourvue :
La plaine verse au loin un parfum enivrant.

Conquis de plénitude au charme de l’instant,
Pétri d’émotion, de douce découverte,
Le chant des passereaux en devient entêtant.
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,

On se plaît à goûter la poésie muette
Qui répand dans le soir le bien-être inhérent
Sous la voûte éthérée et sa lune coquette ;
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.

Quand l’ivresse des sens rayonne en majesté
Façonnant le regard de paix intérieure,
Le ciel prend son pouvoir et dans l’intimité
Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure.

La prairie tout entière à l’heure frémissante,
Bien lentement s’endort au philtre fraternel
Du murmure feutré, image saisissante :
Un vague demi-jour teint le dôme éternel.

Dans cet instant qui fuit l’étrange volupté
S’étend au gazonneux, de sa magie l’effleure.
Une brise se lève en la complicité,
Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,

Laisse égrener le temps sur la terre endormie.
Vers l’horizon poudreux, doux, providentiel,
La nature au silence offre son alchimie,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

ANDRÉ
______________________________________


Victor HUGO

NUITS DE JUIN (Poème original)

L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.
_______________________________

  ANDRÉ
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13010 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 5 juin à 03:43
Modifié:  5 juin à 03:43 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Une belle réussite ! Merci André !

Je me suis déjà essayée moi aussi à la glose, c'est un exercice qui me plait, et te lire me donne envie de m'y remettre...

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 5 juin à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Une belle réussite ! Merci André !

Je me suis déjà essayée moi aussi à la glose, c'est un exercice qui me plait, et te lire me donne envie de m'y remettre...

Amicales pensées





Bonsoir MASCHOUNE,

Mes bien sincères remerciements pour ces impressions favorables de lecture. Techniquement, ce procédé n'offre pas de difficulté. particulière. Mais comme le nombre de strophes est égal au nombre de vers du modèle, la glose peut être fort longue, voire parfois interminable si on s'attaque à un assez long poème. C'est là toute sa difficulté, car il faut, en plus rester très fidèle à l'original durant l'ensemble de cette sorte de "parodie".

Voilà pourquoi je me contente de poèmes d'origine assez courts, et Victor HUGO, dans ce domaine, nous offre souvent des textes condensés qui se prêtent admirablement à ces effets de plume. Mais les neurones en prennent un coup. Contrairement aux "dilatations" ce n'est pas un exercice auquel je me livrerai régulièrement. Mais nous savons combien les poètes, à l'instar des musiciens, des comédiens, des magiciens, aiment de temps à autres sortir des sentiers battus, non pas pour ajouter de la difficulté à leur art, mais pour en avoir une connaissance assez exhaustive.

TOUTE MA CHALEUREUSE AMITIÉ ET CONSIDÉRATION.

Excellent week-end !!!



  ANDRÉ
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17011 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 5 juin à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Les styles différents
mais le plaisir de
lecture demeure

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 5 juin à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
Les styles différents
mais le plaisir de
lecture demeure




Bonsoir MIDO BEN,

Qui n’a jamais, lors de la lecture d’un poème, éprouvé une intense admiration pour l’art d’écrire de son auteur ? Le style, c’est l’impact esthétique ressenti, mais en aucun cas les mécanismes discursifs qui sont à l’origine de ces faits. C'est ce "surplus" de visibilité de certaines unités verbales, ce complément d’organisation du texte.

En une phrase, je crois que le style, chez un romancier, chez un poète, c'est l’appropriation d’une norme littéraire à des fins expressives. Chaque auteur est différent et c'est ce qui personnalise sa plume et son originalité. Dans la "glose", comme dans tous les exercices dits de style, il ne s'agit pas, en effet, d'essayer de reproduire la griffe irremplaçable de l'auteur d'origine, car elle est unique. Il faut seulement veiller le plus possible à conserver l’atmosphère et le sens du poème pour ne pas trahir l’œuvre source. En même temps, c'est un hommage sincère que l'on rend au maître admiré. C'est ce que, sans prétention, j'ai essayé de faire.

MERCI, MIDO BEN pour tes fidèles lectures ainsi que pour ton Amitié avérée.

Passe une belle soirée et un excellent dimanche.

ANDRÉ




  ANDRÉ
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
6063 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 7 juin à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir André,

J'applaudis volontiers des deux mains. Cette glose est fort réussie. L'ambiance mystérieuse et crépusculaire d'Hugo est maintenue dans ton texte.

C'est un exercice intéressant, une forme de contrainte lourde et peu aisée. Toute la difficulté est de ne pas créer une disjonction qui éloignerait par trop du monde poétique de l'auteur.

Mais... je n'avais aucun doute quant à ta réussite.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 8 juin à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Bonsoir André,

J'applaudis volontiers des deux mains. Cette glose est fort réussie. L'ambiance mystérieuse et crépusculaire d'Hugo est maintenue dans ton texte.

C'est un exercice intéressant, une forme de contrainte lourde et peu aisée. Toute la difficulté est de ne pas créer une disjonction qui éloignerait par trop du monde poétique de l'auteur.

Mais... je n'avais aucun doute quant à ta réussite.

Bizzz JB




Bonjour JB,

Ça fait immensément plaisir d'avoir une telle adhésion, et de recevoir un commentaire aussi positif. Mais Dieu que c'est "galère" pour arriver au point final car il faut se mettre TOTALEMENT dans l'état d'esprit de l'auteur d'origine en imaginant ce que lui-même aurait pu employer comme phrases, et en faisant attention à ne pas utiliser les mots déjà écrits. Bien que l'exercice demeure ludique, il est assez délicat à mettre en place. J'y ai passé plus de 3 heures dessus, et il m'a fallu reprendre des mètres car il y avait quelques répétitions. Au final, je crois cependant avoir respecté le sujet de l'auteur, et les commentaires très sympathiques que je viens de lire me donnent à penser que je ne m'en suis pas trop mal sorti.

MERCI BEAUCOUP pour ta lecture ainsi que pour tes mots de gentillesse et d'Amitié que je sais très sincère, JB.

Passe une belle journée.

CARPE DIEM

ANDRÉ



  ANDRÉ
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 9 juin à 04:26 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci ANDRE
je ne suis pas habitué à ce genre d'exercice.
j'ai aimé ma lecture
à bientôt de SAM

 
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 9 juin à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour et merci ANDRE
je ne suis pas habitué à ce genre d'exercice.
j'ai aimé ma lecture
à bientôt de SAM




Bonsoir SAM,

C'est cette inclination à m'intéresser un peu à tous les genres et à tous les thèmes qui me permet de ne pas m'enliser dans telle ou telle catégorie d'écriture. C'est bien pratique aussi lorsqu'on est en panne d'inspiration sur un sujet de pouvoir rebondir sur un autre propos, et de passer de l'inspiration personnelle à des exercices ludiques qui nous font sortir des trames habituelles.

MERCI pour ta lecture ainsi que pour tes favorables impressions.

Belle fin de soirée à toi.

ANDRÉ



  ANDRÉ
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
3069 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 10 juin à 02:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour André

Que dire devant ton travail à part : "force et beauté"

Mes Pluriels juste de passage

 
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 10 juin à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de pluriels
Bonjour André

Que dire devant ton travail à part : "force et beauté"

Mes Pluriels juste de passage





Tu me fais trop d’honneur, Cher JEAN-CLAUDE. Tout le mérite revient à nos éminents prédécesseurs qui nous ont légué une véritable manne, au cours des siècles passés, en mettant à notre disposition des "trésors" de procédés, de formes et de subtilités qui nous permettent de comprendre comment on naît poète, mais aussi comment on peut le devenir.

Je ne suis, comme nous tous, poètes d'aujourd'hui, que l'héritier et un fervent adepte des innombrables ressources accumulées au cours du temps, et que nous avons la chance d'avoir à notre disposition, pour peu que nous nous intéressions à l'Histoire de la poésie et à l'évolution de l'écriture versifiée. Sans faire usage, bien entendu, de toutes ces techniques qui sont le patrimoine de notre art, les consulter assez régulièrement afin d'y puiser quelque confort de plume, me semble assez objectif pour nous optimiser.

Un grand MERCI pour ton intérêt de lecture ainsi que pour ton Amitié.

Bonne journée.

ANDRÉ



  ANDRÉ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 104
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0308] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.