Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· Aude Doiderose
13210 membres inscrits

Montréal: 17 mai 07:21:29
Paris: 17 mai 13:21:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Citadelle vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Epicene

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
21 mai 2021
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 21 juin 2021 à 18:59 Citer vertical_align_bottom



J'ai su des désirs se manquer
comme des envies de renaître
à la peau rose et secrète,
des voyageurs en roue libre
flirter en plein centre
le coeur battant et mondain,
des villes fantômes dissipées
et des marionnettes sans fil.

J'ai croisé sur le vague
des soirs poussés à comparaître,
de la neige et du bon temps,
des matins ordinaires
à rêver de terres chaudes
sous ma main qui décrit
des cigognes militantes
et des moulins aux longs bras.

J'ai ramassé des rêves,
connu le souvenir de ma défense
et entrouvert des paupières
de mes désirs bleus qui se sont tus.
J'ai trouvé dans l'intime
le repos des écluses,
des nuages de soie vifs
et des éclats de baies...

J'ai vu un champ de bataille
comme des larmes s'élever.

-Epicene-


 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
27320 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 22 juin 2021 à 12:50 Citer vertical_align_bottom

C'est terriblement beau et émouvant tous ces regards portés sur des images, des faits, des sensations et des envies et des désirs manqués.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
4007 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 22 juin 2021 à 14:09 Citer vertical_align_bottom

Magnifique et énigmatique, cette Citadelle...avec ses clés à décoder...et des passage de fulgurances à savourer...sans modération.

Merci !
Riagal...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Epicene

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
21 mai 2021
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 24 juin 2021 à 08:18 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous deux !

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
19375 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 24 juin 2021 à 16:43 Citer vertical_align_bottom

Oui on a envie de la gravir cette citadelle

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
847 poèmes Liste
3246 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 27 juin 2021 à 09:44 Citer vertical_align_bottom

Une belle poésie mystérieuse à souhait comme une promenade interne

Très bien

Mes Pluriels d'un océan de vents libres

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5058 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 3 juil 2021 à 13:10 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir,

Si votre citadelle semble être assiégée, ce que vous nous dévoilez indique que vous avez trouvé le chemin de la résistance.

jlouis

  Poésie, la vie entière
Epicene

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
21 mai 2021
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 5 juil 2021 à 18:27 Citer vertical_align_bottom

Oui Jean Louis, il le fallait bien.
Merci à chacun pour votre lecture !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 564
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0258] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.