Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 349
Invisible : 0
Total : 349
13354 membres inscrits

Montréal: 24 sept 17:47:40
Paris: 24 sept 23:47:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Question de couleurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6474 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 16 juil à 22:08 Citer     Aller en bas de page

 
Question de couleurs

Cyan
Canevas de bleu

Est-ce que je tremble
De vous entendre
Au matin clair dans mes yeux,
Abstractions d’horizons ?

Magenta
Magnitude du sang

Aurez-vous la chaleur
De me surprendre,
Feux miraculeux du temps
Qui consumez ma raison ?

Jaune
Jubé des incandescences

Entendez-vous la fraîcheur
Des mots « Comprendre
l’avalanche de soleil »
Où vibre ma passion ?

Noir au cœur soustractif
Plus rien ne bouge en vain

Vivre est impératif
L’azur est mort demain

Wingen-sur-Moder, le 12 juillet 2021


 



  La vie commence à chaque instant.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
594 poèmes Liste
26058 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 17 juil à 07:14 Citer     Aller en bas de page

Le vert est joli aussi, n'a t-elle pas les yeux verts ?
Joli poème en ces temps gris
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6474 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 17 juil à 08:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Le vert est joli aussi, n'a t-elle pas les yeux verts ?
Joli poème en ces temps gris
Bises amicales ODE 31 - 17



Oui, en effet, brune aux yeux verts, le duo gagnant à mes yeux… bleus.
Ceci dit ce n’est pas un poème d’amour.
J’avais envie d’écrire sur la résonance des couleurs. C’est un peu de la physique, je te l’accorde, voire de l’optique avec ce noir soustractif.

Ma chérie a dit : « C’est un poème à la Jean-Baptiste ».

Merci pour ton commentaire Ode

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
594 poèmes Liste
26058 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 17 juil à 09:14
Modifié:  17 juil à 09:15 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Un poème à la JB, c'est toujours bien agréable à lire et parfois original, étonnant intelligent et charmant
Brune aux yeux verts, j'ai connu, mais quand un grain de sel ( à la Saturne de G. Brassens)commence à se faufiler, ne reste plus tard que les yeux verts.
Merci à ta chérie qui te connaît bien
Bises amicales à tous deux
ODE 31 - 17
En tant que peintre amateur, ça me plaît ces couleurs.

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17119 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 17 juil à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Les émotions
en pastel
original j'aime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 17 juil à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce poème coloré mais il me manque ma couleur préférée.'" le rose"....merci cher ami et un bisou à ta belle...

Alex

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6474 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 17 juil à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Un poème à la JB, c'est toujours bien agréable à lire et parfois original, étonnant intelligent et charmant
Brune aux yeux verts, j'ai connu, mais quand un grain de sel ( à la Saturne de G. Brassens)commence à se faufiler, ne reste plus tard que les yeux verts.
Merci à ta chérie qui te connaît bien
Bises amicales à tous deux
ODE 31 - 17
En tant que peintre amateur, ça me plaît ces couleurs.



Un peu de sel ne nuit en rien à la beauté d’une femme.
Peintre ! Mazette… que de dons.

Citation de mido ben
Les émotions
en pastel
original j'aime



En couleurs primaires… j’aime. Et toi poète, qu’elle est ta couleur préférée ?

Citation de Alphonse BLAISE.
Merci pour ce poème coloré mais il me manque ma couleur préférée.'" le rose"....merci cher ami et un bisou à ta belle...

Alex



Je n’y manquerai pas, et même j’exagèrerai.

Merci pour vos commentaires. Bizzz, JB

 

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 103
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0270] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.