Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13676 membres inscrits

Montréal: 26 oct 22:32:55
Paris: 27 oct 04:32:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Tanka Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 12 oct à 12:14 Citer     Aller en bas de page

La nuit et le jour
sont dans la marche du temps
ils sont souverains
ainsi chargés de mystère
tous deux vont vers l'infini

ODE 31 - 17

  OM
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
153 commentaires
Membre depuis
25 août
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 12 oct à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Flux et reflux des marées, depuis la nuit des temps. Beau tanka!
Amitiés

 
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
4 mars
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 12 oct à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Je dirais plutôt vers l'Indéfini...Bises amicales JC

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1043 poèmes Liste
16833 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 12 oct à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Parler de ce qui est naturel et qu'on a intégré sans qu'on y pense, mais la est l'art, savoir poser des mots dessus, et comme tu le fais bien. J'ai vu que tu avais nombre de poèmes que je n'ai pas lu, et je suis heureux de voir ton activité, ce dernier partage me montre que ta plume n'a rien perdu, et que nous avons tout à gagner à te lire, une richesse intérieure.
amitiés sincères.
pyc.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 12 oct à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Merci CYRILLE, même si ce n'est pas un tanka parfait, cela me fait plaisir de voir écrit des mots sur les marées. Un petit air salin fait du bien.
Bien amicalement ODE 31 - 17

Merci JC, alors ce n'est plus un tanka, mais tu raisonnes bien
Bises ODE

Mon cher ami PYC, que j'apprécie ton retour, au moment où pour une certaine cause j'allais ne plus écrire, ce n'est qu'un moment de ma vie difficile à affronter.
Merci pour tes mots si encourageants. Je repenserai quand j'irai mieux et ce sera un baume pour moi.
Merci de me lire, tu m'as si souvent fait un grand plaisir d'être là pour me féliciter.
Bises amicales ODE

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
345 poèmes Liste
6261 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 13 oct à 10:21 Citer     Aller en bas de page

La nuit, le jour nous marquent l'écoulement du temps, c'est notre première horloge... Malheureusement elle nous entraine inexorablement vers la nuit....



Yvon

  YD
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15605 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 13 oct à 10:46 Citer     Aller en bas de page

merci tite cigogne.... ainsi rythme notre vie ...c'est si simple comme tu l'écris mais ces images sont l'histoire de la vie de ce monde..

je t'embrasse ...Alex .

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 13 oct à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Merci YD, c'est la marche des heures, des minutes et des secondes et chaque instant se les accapare, si l'on pouvait arrêter les aiguilles ( c'était une belle chanson d'une ancienne chanteuse )
Bises ODE

Merci ALEX, tite cigogne se rend bien compte comme tout le monde, que la vie nous file entre les doigts. Comme il est bon de garder les souvenirs des jours heureux.
Bises ma chère ALEX, je pense bien à toi
ODE

  OM
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 13 oct à 12:00
Modifié:  13 oct à 12:22 par Xuyozi
Citer     Aller en bas de page

La nuit et le jour
sont dans la marche du temps
ils sont souverains
ainsi chargés de mystère
tous deux vont vers l'infini


Bien pensé et bien formulé, par une philosophe... qui s'ignore ?

Le temps, et ses déclinaisons en nuit et jour, est souverain jusqu'à son abolition dans l'Éveil hors du temps... ce qui est d'ailleurs le propre de l'Éveil que d'abolir et le temps et la soi-disant vie...

Vers l'infini, et non l'indéfini... Le temps est toujours ponctuel, défini, dans l'instant, que cet instant soit passé ou à venir... Je, tu, il, nous ne vivons jamais que dans un temps et un instant précis, défini, jamais indéfini... idem pour les phénomènes objectifs de la nature... Ce temps, ponctuel et à la fois sans limite, se déroule dans l'infini... Le temps et l'espace se déroulent dans l'infini de la durée et de l'étendue... Qui donc pourrait leur assigner une limite ?

X.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 13 oct à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Merci XUYOSI, un commentaire très riche et qui nous enseigne bien des choses que nous ignorons, ce temps ponctuel sans limite,
tu nous l'expliques si bien que cela nous amène à bien réfléchir.
Merci à toi.
ODE

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17153 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 13 oct à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Très expressif

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 13 oct à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Merci cher MIDO, ce que nous vivons tous. Prenons la vie si on le peut du mieux possible. Soyons unis dans nos joies et soutenons nous dans nos peines.
Bises ODE

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 139
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0243] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.