Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 34
· Trident · mido ben · Alicette · datura.
13329 membres inscrits

Montréal: 2 mars 11:17:33
Paris: 2 mars 17:17:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: rien d'étonnant tout est détonnant n°1 Sissi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 févr 2014 à 01:29
Modifié:  13 févr 2014 à 22:03 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Rien d’étonnant, tout est détonnant*
N°1 Sissi

Ça ne m’étonne pas que le Raymond soit devenu boucher
déjà à l’école tous les profs lui prédisaient un avenir bouché.
Devenu boucher à l’Aymeries** (un trou de province)
Il discute le bout d’gras à longueur de journée
Se décarcasse le cul pour se taper une meuf
Mais ça n’étonne personne
il tombe toujours sur un os, jamais sur des gens bons!
Un jour il a fait plus que nous étonner
Il nous en a bouché un coin:
Il est revenu de voyage au bras d’une Autruchienne :
Sisi, corps de gazelle mais caractère de cochon
ça n’étonnera personne
qu’il l’ait choisie pour son caractère bien trempé
(dans je ne sais quelle sauce).
A langueur de journée, elle taille
des costards aux clientes, des bavettes aux hommes
et même, ça ne vous étonnera pas
des pipes aussi si affinité
Oh Sissi si..............

JCE Tianjin 09/02/2014

*1er écrit d’une longue série que je servirai ici à l’étal:
Toujours frais (selon arrivage) Garantis sans colorants et bio( dégradables)
** Aulnoye-Aymeries : Petite bourgade paisible du nord proche de Maubeuge et son fameux clair de lune !

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
10101 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
1er mars
  Publié: 13 févr 2014 à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Un texte saignant et bien ficellé. J'espère qu'elle a de beaux jambons à offrir. Oh, sisi, L'Autrichienne a l'air costaude plus que douce comme un agneau. Si tu te prends un gnon, tu pourras toujours appliqué un tartare (servi à discrétion) sur l'oeil au beurre noire.
Catherine

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 févr 2014 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Et oui Cat, bien vu
plus que saignant qu'il l'eut crue
mais n'est-ce pas en saignant qu'on apprend les ficelles du métier.
merci d'être venue discuter le bout d'gras un peu

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4650 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 13 févr 2014 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

Je m'en suis payé une bonne tranche
Tu m'en a bouché un coin
La Sissi elle ne devait pas boire que du jus de pomme
En allant si souvent à la source de l'homme

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 févr 2014 à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Ah ben oui Arielle, Raymond la Sissi et j’t’ai pas encore parlé de la sœur Henriette dûment assignée à résidence au Mans, j’veux dire qu’elle a enfin obtenu son droit d’asile
Psychiatrique, ben oui, il y a tellement de demande que ça faisait 5 ans qu’elle était sur liste d’attente !
Euh coing, coing ; la confiture de canard ou la vraie, l’unique andouillette de Tourcoing ?
Si scié par ton com que ça m’fait du bien de savoir que je ne suis pas le seul
A délirer! Merci donc et bis(e ) bis et ter miné

Ah ben ça c’est bien vrai alors rien d’étonnant puisque c’est tranchant, si j’osais ( même si c’est pas trop mon genre doser) je dirais même sur le tranchant de l’âme!
Quant au jus : c’est du sang pour cent concentré en jus d’chaussette
(Ben oui avec un jus pareil, même plus besoin de contraceptif).
Ah ça fait du bien de ne pas se sentir seul sur ce coup là!

Amitiés à vous deux
JC

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
546 poèmes Liste
24326 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 13 févr 2014 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Ah ! Ce n'est pas une question de " bouchée à la reine " pas plus question de " collier " de perles. Je " m'échine " à cerner la valeur de ce Raymond.
A " travers " ce loufoque très bien construit je suppose que tu vas trouver bon nombre de commentaires qui vont compléter les précédents, " Là, loyaux " seront tes amis qui apprécieront.
Pour la saint Valentin, je préfère que Sissi, se prélasse sur
son " épaule "
Bisous amicaux mon cher RIMARIEN
ODE 31 - 17
On fait toujours mariner les morceaux de boeuf pour une bonne daube.
Un clin d'oeil au verbe mariner car il y a " marine " Tu vois ce que je veux dire.

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 févr 2014 à 22:09 Citer     Aller en bas de page

Ah Ode je vois que tu en connais un rayon en cochonnailles!
Merci de passer et surtout, j'aime bien quand les gens viennent continuer le jeu, je préfère ça aux sempiternelles encensements de plumes, genre: C'est génial, j'adore et autres gargarismes de salon.
Pour revenir à Raymond, je crois qu'il est si sot si sonné par le culot de sa Sissi qu'il est à deux doigts d'en faire du pâté!

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3981 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
14 février
  Publié: 14 févr 2014 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Le boucher s'est donc gardé le meilleur morceau !

Après «  la femme du boulanger » voici la femme du boucher...version Rimarien

Pourvu que Sissi ne lui fasse pas le coup de la Pomponnette et qu'elle ne le prenne ni pour « une poire » ni pour une « andouille » en enlevant trop facilement « sa culotte » et en dégrafant son corsage pour montrer « sa poitrine » au premier apprenti-boucher qui passe...

Les clients devraient dans ce cas, devenir végétariens....en attendant son retour...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
421 poèmes Liste
4702 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 14 févr 2014 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rimarien,
Je me présente je m'appelle Raymond
Je fais dans la viande et le jambon
Mais je m'interroge sur ma condition
En me posant cette drôle de question
"De nos jour vouloir être boucher
Est ce vraiment un bon débouché ?"
Surtout si on habite à Aymerie
Alors autant changer de crémerie

Amicalement
Pichardin

  Pichardin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 14 févr 2014 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Ok Sidonie je l'avoue, mais avoue toi-même que ce n'est pas gnole au rabais, c'est de la bidoche, du sang de gré ou de force, qu'est-ce que j'y peux moi simple petit apprenti si pour le Raymond son karma, c'est la gnole et son hobby, danser la carmagnole dans sa grosse bagnole!
Forcément qu'elle va viendre la femme du Boulanger, tu parles, avec les miches
qu'elle a, comment pourrais-je ne pas la croquer*
Merci Sidonie de faire perdurer le jeu.


*Simplement de mes mots, ça va sans dire

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 14 févr 2014 à 06:35
Modifié:  14 févr 2014 à 06:36 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Oh mon Raymond, tu travailles dans la viande, j'espère que ce n'est pas chez Spanghero, non parce que moi, j'suis à cheval sur les principes hein :Rudolph
Pour la crèmière forcément elle va viendre, un peu de patience Pichardin!
J'vais peut-être te décevoir mais je suis ''presque'' végétarien , oui t'as rien
ça c'est bien vrai alors
merci d'être venu te viander parmi nous
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 14 févr 2014 à 19:29 Citer     Aller en bas de page

Tu ne crois pas si bien dire GRG, moi aussi je me méfie de lui :
Il s'arrime à tout même si ça rime à rien, parfois il raisonne comme une cloche, l'écho errant jusqu'à la muraille de Chine.
Bon je n'en dis pas plus, sinon on va encore dire que je me mêle de ce qui ne me regarde pas
Amicalement
rime atout Coeur
rime matou-vu

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 21 févr 2014 à 05:25 Citer     Aller en bas de page

Cher Tonton JC toujours un plaisir et un sourire non dissimulés quand je te lis
je me dis toujours "c'est de l'art ou du cochon"

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 22 févr 2014 à 06:54 Citer     Aller en bas de page

Oh qui vois-je ici en ce lieu de perdition, ma nièce préférée!

Moi je me dis; Viens-tu ici parce que dans l'art il n'y aurait rien à jeter ou pour l'aspect esthétique du cochon.
Je me souviens toute petite tu confondais déja Lardé Co avec l'arthrite et
l'art abstrait avec l'artichaut.
Moralité quand l'art souille à ce point en effet on peut confondre


 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
5939 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 22 févr 2014 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Super, j'en redemande quand tu veux: :

Yvon

  YD
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 23 févr 2014 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Une araignée dans le placard mon Jc...et pt'êt même dans le plafond, là où pendent les jean-bons (l'était facile celle-là).
Pis Sissi n'avalera jamais un bout de bidoche, même si Juliette en raffole.

Moi, j'ai je suis pas accro non plus même si j'ai les crocs...mais toujours prêt à me marrer sur tes étals d'esprit...(t'enttion, on ne me mange pas, sinon on se casse un os).

(pour ceusses qui ne savent pas l'"araignée" est la meilleure partie du boeuf ou de la vache...placée à un certain endroit que la décence m'empêche de mentionner...Jc oui, rien ne l'arrête;-)).

Merci pour la tranche de laugh !
Ria

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 23 févr 2014 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

J'arrive, j'arrive Yvon, ok j'avais promis de l'ultra frais mais comme je n'aime pas poster trop souvent va falloir attendre un peu, ok ça ne sera pas de l'ultra frais mais pas pourri quand même, enfin il y aura des vers je crois
Merci Yvon
amicalement
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 23 févr 2014 à 07:51 Citer     Aller en bas de page

vi Ria l'araignée dans l'placard et l'polichinelle dans l'tiroir!

Ah vi aussi l'araignée, dis-tu, dégonflé tu aurais pu expliciter un peu , tu ne vas pas me faire croire que tu es dominé par l'empire DECENCE
Tu dis que rien ne m'arrête, ben si j'arrête quand j'arrive à l'os
et là je sors mettre un peu à l'étal l'esprit!
Merci Ria de ta visite
bon j'te bise car impossible de mettre un smiley???
ya pas que toi qui as des bugs

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 23 févr 2014 à 07:51 Citer     Aller en bas de page

vi Ria l'araignée dans l'placard et l'polichinelle dans l'tiroir!

Ah vi aussi l'araignée, dis-tu, dégonflé tu aurais pu expliciter un peu , tu ne vas pas me faire croire que tu es dominé par l'empire DECENCE
Tu dis que rien ne m'arrête, ben si j'arrête quand j'arrive à l'os
et là je sors mettre un peu à l'étal l'esprit!
Merci Ria de ta visite
bon j'te bise car impossible de mettre un smiley???
ya pas que toi qui as des bugs

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1414 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
12 février
  Publié: 3 mars 2014 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé, et j'en reste admiratif. Bravo l'Artiste et poète.

"Pardonnez-moi ces détails grossiers ; ceux qui n'ont pas aimé poétiquement prennent et choisissent les femmes comme on choisit une côtelette à la boucherie, sans s'occuper d'autre chose que de la qualité de leur chair."

La petite Roque
[ Guy de Maupassant ]

Amitiés

Alweg

  alweg
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 3 mars 2014 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

Je crois que c‘est la première fois que tu me visites alors comme je le fais avec toute personne qui me fait l’honneur d’un premier commentaire, je suis allé un peu à la découverte certes virtuelle de ce que recouvrait ton pseudo Alweg :
J’ai donc découvert qu’à quelques années près nous étions de la même génération, que tu avais pas mal bourlingué comme je le fais encore et ce depuis 40ans mais ça se termine en fin juillet, je suppose que tu étais militaire de carrière, je suis anti militariste mais même à travers chaque militaire je vois d’abord un homme avec une femme des enfants et j’ai d’ailleurs pu constater de par tes écrits que j’ai lus attentivement qu’on pouvait être militaire et être contre toute violence gratuite et ne pas être dupe de ce qui fait ou nourrit les guerres ; maintenant si tu me dis que tu n’as jamais été militaire, qu’importe, en tout cas je crois avoir compris que nous partagions cette crainte de l’extrémisme, du fanatisme religieux ou autre et de quelque bord qu’il soit. J’ai aussi constaté que tu étais papi comme moi, et que tu avais au moins une petite fille Lélé40 dont j’ai pu lire quelques poèmes et dont je peux dire qu’elle a hérité des idées humanistes de son grand-père.
Pour revenir à ton commentaire : Non pas que je n’aimerais pas être ce poète, artiste dont tu parles mais sincèrement j’en suis très loin, aussi éloigné de la prosodie qu’une girafe de la banquise ou d’une otarie de la savane ; non saltimbanque des mots ça me conviendrait mieux en tout cas merci de ta visite à ma ‘’boucherie sans os’’
Amicalement
JC

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4427
Réponses: 22
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

On a marché sur la dune (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Une Rose au Coeur de Cristal (Autres)
Auteur : Lullaby
une girafe pas complètement hase (Loufoques)
Auteur : rimarien
Les colliers du roi... (Loufoques)
Auteur : Cookiss*
Un bout de chemin (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
L'heure des vers (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Je vous aime (Amitié)
Auteur : Maman Luciole
Bob le bricoleur (Loufoques)
Auteur : Adamantine
Il attendait le bus (Tristes)
Auteur : QUOIQOUIJE
Son Âme Éteinte (Tristes)
Auteur : La Brune Colombe
Parodie prétentieuse de la tirade de Cyrano (Loufoques)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Te souviens-tu ? (Amour)
Auteur : Adamantine
Les larmes du hérisson (Tristes)
Auteur : Adamantine
Je voulais écrire un roman (Loufoques)
Auteur : Pichardin
M'endormir à tes côtés (Amour)
Auteur : Lullaby

 

 
Cette page a été générée en [0,0433] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.