Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 33
· Personne0 · ramon78 · ode3117 · Avraham · Jean-Claude · Lou Malou
13660 membres inscrits

Montréal: 29 jan 03:11:28
Paris: 29 jan 09:11:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Pour Pouvoir Voter Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 9 jan à 04:35
Modifié:  11 jan à 05:19 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Il arrive que quelquefois,
On (ça reste à définir) demande à des citoyens,
De faire cet acte de « foi »
De voter, en prenant des soins.

Être inscrit sur des listes.
Avoir une carte d’électeur.
Permet à des spécialistes,
De choisir des décideurs.

Ces choix de civilisations,
Pour obéir en confiance,
À de nombreuses décisions.

Mondiales ou souveraines,
Pour mieux changer les alliances,
Pour l’alternance prochaine.

Donc en âme et conscience,
Vous votez en confiance.

Un peu de développement ?
Sur ce devoir politique,
Qui est truqué le plus souvent,
Oublie cette polémique.

Au nom de la démocratie,
Pour des élus qui nous oublient,
Nos pouvoirs étant trop petits,
Nos cohésions anéanties.

Pour ces candidats imposés,
Des professionnels sans remords,
Qui savent entre eux composer,
Ce qui ne leur fera pas tort.

Les abstentionnistes ont tort,
Puisque leurs voix ne comptent pas.
Oui, les élus feront des scores,
Trop exploités par les médias.

Oui ? Comment pouvons-nous agir ?
Pour que la démocratie soit ?
En boycottant pour réagir,
Et en leur refusant leurs lois.

Comment ça, c’est impossible ?
Réseaux sociaux, taguons les murs,
À l’usure, soyons nuisibles.
Oublie des médias c’est plus sûr.

Boycottons-les tous, les annonceurs,
Qui financent, les médias trompeurs.

La poésie politique,
Oublie ce que ça implique ?


 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 9 jan à 04:41 Citer     Aller en bas de page



la balle est dans ton camp.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
6429 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 9 jan à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Question? Pour les membres de ta propre famille tous les choix, que tu as imposés, avaient-ils leur assentiment - j'en doute ! la politique c'est l'art d'essayer de vivre ensemble avec toujours naturellement des mécontents.

Amitiés
Yvon

  YD
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 9 jan à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Vraiment ?
Étrange !
Subversif...
On the road again, c'est la rengaine.

Vivre ensemble ON disait...

Amicalement

  Leo du 85
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
490 commentaires
Membre depuis
4 mars 2021
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 10 jan à 02:05
Modifié:  10 jan à 02:09 par Jean-Claude
Citer     Aller en bas de page

Indéniable réalité SAM...Chapeau bas pour ton texte qui laisse à réfléchir sur le vivre ensemble...JC

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 10 jan à 05:07 Citer     Aller en bas de page

merci à vous 3 de votre commentaire.
nous allons être autorisé à nous exprimer sur un choix médiatisé de candidats, sans trop savoir ce en quoi ils vont s'engager.
ce seront des chèques en blancs.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 10 jan à 07:11 Citer     Aller en bas de page

Salut Sam

Le droit de vote, l’opium du peuple , il y a longtemps pour contenter le peuple ils organisaient des mises à mort dans les arènes, ils en jetaient quelques uns dans l’arène , les lions se sustentaient, le peuple applaudissait, maintenant les jeux du cirque ce sont les élections et pourtant rien que cette expression de circonstance devrait nous faire réfléchir : Dépouiller les urnes!!! Si il y en a bien un qui finit dans le dépouillement c’est bien l’électeur !
Je n’ai jamais eu une seule carte d’électeur, un droit le vote, un devoir même qu’ils disent….
Les seules fois où le peuple a vraiment pu gagner quelque chose il l’a obtenu an prix du sang.
En plus la différence entre la démocratie et la dictature n’a jamais été aussi ténue.
Voilà Sam toi qui raffole des sujets filousophiques un peu de grain à moudre
Et surtout bonne année et bonne santé
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Personne0


Le bonheur. Suis le chemin de ta vie, le temps fera le reste...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2021
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 10 jan à 07:17 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ta poésie honorable.
Et loin d'être ridicule.
Je ne fais pas de politique, mais...

Nous sommes libres de notre choix oui... Voter ou pas
Mais n'oublions pas ceux qui sont mort pour ce droit.
Homme et femme.

  Ne lisez pas mes poèmes, mais chantez-les. Là, vous sentirez mon cœur battre.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 12 jan à 06:02 Citer     Aller en bas de page

oui merci à vous deux.
- il faut voter, même si nous savons être volé de notre choix, par des magouilles, dans les sphères des conseillés d'état à paris, que j'ai en tant que membre de bureau de votes ou de dépouillements, souvent constaté, sans pouvoir le prouver. (macron par eux est déjà sélectionné et encadré)
- les sondages sont des conditionnements pour les médias, et influencer les choix des électeurs qui veulent faire comme tout le monde.
(seuls les certains d'aller voter, les inconditionnels, sont sélectionnés.
ils sont choisi pour faire croire à des préférences nationales. ce sont toujours les mêmes sélectionnés (des citadins trillés) qui servent de références, en plus des ajustements de scores sont là pour faire croire à des réalités. macron quoi qu'il se passe est toujours entre 24 et 27.
les autres sont scorés pour faire parler les médias)
quoi qu'il en soit, il faut aller voter, c'est comme pour les vaccinations, certaines circonstances peuvent offrir des surprises.
à + de SAM

 
A.Belhirch


un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
406 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 17 jan à 10:44 Citer     Aller en bas de page

D'abord BONNE ANNEE poete

Cher Bernard comme vous le dites c'est une mascarade qui se répète. Nous sommes à la merci de ces politiciens qui sans scrupules continuent à se payer nos têtes.

Bonne fin de journée

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 20 jan à 05:37 Citer     Aller en bas de page

leur notion de la démocratie est à deux niveaux.
1 - des lois et des directives sont établies en notre nom, nous les citoyens, sans pouvoir de contestations ou de pouvoir demander des rectifications en dehors des élus représentant la majorité des décideurs. (ça a existé du temps du général de gaulle au début de la cinquième république)
2 - plus sont misent en débats des lois par les députés et les sénateurs, plus elles sont demandées et plus elles monopolisent les vacations de nos élus, plus, pour nous les citoyens, la démocratie des retours disparait. le droit à la contestation par des manifestations de rues, est par les textes reconnu, mais devient pour nos décideurs une prise de conscience de reconnaissance, que lorsque l'ordre public doit faire face à des destructions reprises par les médias.
nous allons avoir des élections présidentielles, que les informations aux citoyens sont sans intérêts, et les médias au lieu de nous présenter des tableaux comparatifs, nous asphyxient avec des sondages sur les noms de postulants.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26795 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 20 jan à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Johnny a chanté "vivre pour le meilleur" j'espère que quelques esprits égarés ne trouveront pas ce texte concernant des politiques.
ODE

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 22 jan à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Merci ODE.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 131
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0322] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.