Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 19
· plume-éphémère · QUOIQOUIJE · samamuse · Jean-Claude
13214 membres inscrits

Montréal: 26 nov 08:13:40
Paris: 26 nov 14:13:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: L'inconnue du siège en face vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Poète Ferroviaire

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
3 mai
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 3 mai à 16:30
Modifié:  4 mai à 05:08 par Poète Ferroviaire
Citer vertical_align_bottom

Vendredi soir le train est bondé,
Bondé d'étudiants très fatigués.
Fatigués des aventures du jeudi soir.
Soir de voyage avec mon amour illusoire.

Ballet de voyageurs dans l'allée exiguë
La ventilation gémit en continu.
Agrémentée d'odeurs de tabac froid,
Chemin de fer et chemin de croix.

Mystère calé sur le siège du Corail
Perdu, mon esprit déraille.
Jambes croisées sous sa longue jupe noire
Un livre de Walpole en guise de boudoir.

Les yeux déviés de mon exemplaire de Germinal
Par sa tristesse contagieuse et lacrymale,
Sa mélancolie suscite en moi un séisme emphatique,
Hypnotisé par sa garde-robe gothique.

Son regard perdu dans la vitre humide,
Mon courage prisonnier de mon corps... Timide.
Elle me laisse si rêveur
Que j'en ignore le contrôleur.

Cette inconnue des chemins de fer
Fait de mes voyages un enfer,
Pas de sa faute loin de là !
C'est de ma couardise dont je suis las.....

Je rêve de lui arracher un sourire,
Voir mon mutisme guérir,
Se retrouver sur le quai,
Le jour où le brouillard se dissiperait.

  Ferroviairement votre
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
6942 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 4 mai à 04:53
Modifié:  4 mai à 04:53 par In Poésie
Citer vertical_align_bottom

Charmant paysage ferroviaire en effet, qui n'est pas sans me rappeler la chanson de Brassens : Les passantes.

Citation de Poète Ferroviaire

Balai de voyageurs dans l'allée exiguë



Ne serait-ce pas plutôt "ballet" ?

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Poète Ferroviaire

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
3 mai
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 4 mai à 05:08 Citer vertical_align_bottom

Ah effectivement une petite coquille de ma part liée à la fatigue que je vais de ce pas corriger. Merci pour le retour !

  Ferroviairement votre
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1668 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 14 nov à 15:19 Citer vertical_align_bottom

Ahah les rencontres dans les transports en commun..
Combien d' histoires d' amour ratées ?.. la prochaine fois faut oser!!
Belle soirée

  aime la vie même si elle te deçoit
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 170
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0192] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.