Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 84
Invisible : 0
Total : 85
· Jevousaime
13206 membres inscrits

Montréal: 5 oct 07:06:13
Paris: 5 oct 13:06:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Sexe et violence dans tous les sens vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
CursedBy_Dstars


Toucher Terre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
42 commentaires
Membre depuis
21 mars
Dernière connexion
17 août
  Publié: 17 mai à 06:31
Modifié:  17 mai à 07:08 par Shangri-La
Citer vertical_align_bottom

Sexe et violence dans tous les sens :

Quand tu chouines, pleures et te victimises,
Ton bourreau n'a toujours pas payé pour son crime,
Cherche un gros dur qui lui cassera les dents,
Paie le moins que ce que te coûteraient des talons.

Il y a des gens qui ont besoin d'être éduqués,
Et se faire casser la gueule est un bon compromis,
Histoire de ne pas être la seule à s'être brûlée,
La bonté doit se soumettre face au mal qui sévit.

Et de noir sera peint le bras de la justice,
Qui ne fait plus dans les fleurs et les idéaux lisses,
Quand contre une petite somme d'argent,
Les coups peuvent faire gicler du sang.

S'étonneront les Barbies pour mon ton si méchant,
Mais c'est qu'elles ne connaissent pas la dignité,
Et le volcan qui s'allume quand on y a touché.
Elles se cambrent sur une table et jettent le pantalon
Avec le premier qui sera fan de leur jambon.

Elles ont tout compris c'est mieux que la prison,
Pour un connard qui, il y a 13 ans,
M'a manqué de respect avec talent.

Merci d'exister mesdames les putains,
Pour m'apprendre que la dignité
Chez une femme ça s'estompe si maltraitée.
Je ferais bien un petit bout de chemin
A exorciser par la violence sur le corps et sur l'esprit
Les peines qui trainent, de l'innocence trahie,
Aux déceptions futures des éternelles pucelles.

Et je le ferais comme une professionnelle,
À défaut de pouvoir manier une arme manuelle,
J'agirais simplement avec technique et froideur,/
Sans promesse de jours meilleurs,
Sans espoirs, sans candeurs,

Car la mienne de dignité
A trop fait durer le goût des réalités
Amères dans mon passé.
Et je ne laisserai pas mon avenir
Regarder le bonheur en face, et le fuir.
Alors je lève mon verre à la santé des putains.
Car la débauche ça vide les poches et les bouteilles de vin,
Mais sa perspective me met dans un bon mood dès le matin,
Au risque de choquer les coincés du cul et les puritains.

 
JeanMauriceMarie Nouveau membre!


Et je sais bien qu'il n'est pas toujours facile de raconter l'invisible sans se tromper
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
3 mai
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 18 mai à 10:01 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ce texte émouvant, qui m'a touché, en particulier pour son difficile mélange de pudeur et de crudité.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 162
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.