Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:07:53
Paris: 28 juin 05:07:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Rimer avec Cadou : c'est la vie ! vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 9 juin à 13:17 Citer vertical_align_bottom

Rimer avec Cadou : C'est la vie !

Enfants on chantait les navires
Les p'tits, les gros, chargés de blé.
Pendant qu'on se vautrait dans l'herbe
On se fichait pas mal du temps.

Parfois on tentait d'autres routes
Y avait toujours cell' qui allait,
On se tenait par les épaules,
On ne se quitterait jamais.

L'âge est venu où les paupières
Pleines de nos larmes gelées
Disaient trop fort la solitude...
Envie de lui tordre le cou !

Et puis l'un disait "c'est la vie" !
Et en nous le goût s'éveillait
De conquérir d'autres pays.

Et d'autres soleils se levaient.

Bientôt au bord de nos fenêtres
Soufflait le vent d'un jour nouveau.
C'était de ces brises légères
Qui se faufilaient dans les rues
Et nous caressaient le visage.

Et nos cœurs d'un seul battement
Chantaient cet air, toujours le même,
Qui nous liait comme le sang.

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
540 poèmes Liste
11013 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 9 juin à 13:38 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Isabelle,

Un p'tit aire d'enfance avec l'envie de faire des découvertes. Tu as gardé une âme d'enfant, j'en suis certaines.

 
Poète Ferroviaire

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
3 mai
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 9 juin à 14:09 Citer vertical_align_bottom

La lecture de cette prose a réussi à titiller à la fois ma nostalgie et mes désirs d'avenir. Très bonne composition !

  Ferroviairement votre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 9 juin à 14:12 Citer vertical_align_bottom

Hello Isabelle...L'enfance ne vieillit pas....je la trouve si vivante dans ton écrit. Non, l'enfance n'a pas de rides et le petit navire n'a pas pris l'eau...Ce serait trop triste, ce serait trop c..!.


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 10 juin à 05:26 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous 3 Cat, Riaga et Poète Ferroviaire

C'est la 1ère fois que je me prête à cet exercice, je vous remercie de votre indulgence

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
17437 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 10 juin à 12:01 Citer vertical_align_bottom

Heureux de te lire
De nouveau
Une plume que j'apprécie beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
666 poèmes Liste
27567 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 10 juin à 12:06 Citer vertical_align_bottom

C'est super bien réalisé, bien pensé, garde ton âme d'enfant, c'est adorable.
Bises ODE

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 11 juin à 03:14 Citer vertical_align_bottom

Citation de mido ben
Heureux de te lire
De nouveau
Une plume que j'apprécie beaucoup



Merci Mido Ben, c'est très gentil à toi

Citation de ode3117
C'est super bien réalisé, bien pensé, garde ton âme d'enfant, c'est adorable.
Bises ODE



Merci tout plein ODE

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 juin à 04:36 Citer vertical_align_bottom

Isa
Je suis très heureux de lire à nouveau ... le souffle de ta poésie.
J'aime beaucoup.
Amicalement
Cidnos

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
6645 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 juin à 11:12 Citer vertical_align_bottom

Bravo - l'exercice n'était pas facile, tu as réussi à trouver un angle d'écriture qui n'est pas facile à trouver.



Yvon

  YD
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 12 juin à 14:13 Citer vertical_align_bottom

Citation de Cidnos
Isa
Je suis très heureux de lire à nouveau ... le souffle de ta poésie.
J'aime beaucoup.
Amicalement
Cidnos



Merci CIDNOS, ton message me fait plaisir !
Amicales pensées

Citation de Y.D
Bravo - l'exercice n'était pas facile, tu as réussi à trouver un angle d'écriture qui n'est pas facile à trouver.



Yvon



Merci Yvon de t'être arrêté par ici

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
321 poèmes Liste
6876 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 13 juin à 05:15 Citer vertical_align_bottom

Ah ! mais c'est que je dis bravo, ça coule et c'est joliment tourné.

Yvon dit que ce n'est pas facile, mais quand même bien moins difficile que celui d'Apollinaire.

Merci Isa d'avoir participé.

Il faut que je m'y mette aussi, mais c'est un peu compliqué en ce moment.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 13 juin à 05:42 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Baptiste Cilio
Ah ! mais c'est que je dis bravo, ça coule et c'est joliment tourné.

Yvon dit que ce n'est pas facile, mais quand même bien moins difficile que celui d'Apollinaire.

Merci Isa d'avoir participé.

Il faut que je m'y mette aussi, mais c'est un peu compliqué en ce moment.

Bizzz, JB



Ah ! mais c'est que je dis merci !

J'aime beaucoup l'idée de ces "rimer avec" même si je n'ai pas participé avant...
Je me suis lancée avec celui-ci qui semblait m'inspirer davantage que les précédents...

Merci JB, au plaisir de te lire

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
2123 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 19 juin à 15:00 Citer vertical_align_bottom

Bienvenue à bord Maschoune, ce mot "navires" nous mènent dans des ports aux ambiances changeantes. La comptine enfantine a fait naviguer tes mots avec douceur, c'est très réussi

  SHElene
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
996 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 20 juin à 05:31 Citer vertical_align_bottom

Un texte vivant, chantant si bien l’enfance, merci. Cordialement.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 20 juin à 05:37 Citer vertical_align_bottom

Citation de SHElene
Bienvenue à bord Maschoune, ce mot "navires" nous mènent dans des ports aux ambiances changeantes. La comptine enfantine a fait naviguer tes mots avec douceur, c'est très réussi



Merci tout plein SHElene, c'est la première fois que je me prête au jeu et j'avoue que l'exercice m'a bien plu A refaire sans doute !

Amicales pensées

Citation de Dominique Bouy
Un texte vivant, chantant si bien l’enfance, merci. Cordialement.



Merci Dominique Bouy pour ton passage ici

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 186
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0459] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.