Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:02:50
Paris: 28 juin 05:02:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sang neuf / Rimer avec Cadou vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
2123 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 18 juin à 09:40 Citer vertical_align_bottom

Sang neuf

S’embarquer sur des navires
Quand dans ses poches il n’a plus de blé,
Jouer les mousses en herbe
Remonter le vent et le temps.

Sur le bleu-gris des routes
Maritimes il s’en allait
Un caban, un sac sur les épaules
Vers des femmes qu’il ne reverrait jamais

Du sel sur les paupières
Des matins aux mains gelées
Des mois de solitude
Du vent à s’en tordre le cou

Il aimait cette vie
Le parfum d’ailleurs éveillait
Sa soif de fouler des pays
Où d’autres soleils se levaient

Des falaises frôlaient les fenêtres
Il accostait sur un sol nouveau
Brises et robes légères
Brouhaha dans les rues

Là, il se retournait sur un visage
De ses cils épiait le battement
Il goûtait ce corps, jamais le même
Et l’aimait sang pour sang.

  SHElene
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
666 poèmes Liste
27567 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 18 juin à 09:47 Citer vertical_align_bottom

Superbement réussit et l'histoire est passionnante.
Merci pour ce poème.
Bises amicales ODE

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
540 poèmes Liste
11013 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 juin à 01:10 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Des mots aux contours particuliers qui dépeignent une ambiance faite de routes, de va-et-vient. Il vient, les désirs passent.
Ce sel n'a pas de prise sur le temps.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 juin à 02:23 Citer vertical_align_bottom

Jolie version, qui se lit avec fluidité !
Merci SHElene 👍

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
2123 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 19 juin à 14:47 Citer vertical_align_bottom

Merci Ode, j'ai des envies d'ailleurs en ce moment, mais pas la possibilité de soulever une valise, alors je voyage en vers et contre tout

Merci Catherine, ton commentaire a le pied marin

Merci Isabelle, Rimer avec Cadou fut plus facile à composer que les précédents, cela se ressent à la lecture. Je suis montée dans un de ses navires et me suis laissée porter par le flot des mots.

  SHElene
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
996 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 20 juin à 05:20 Citer vertical_align_bottom

Oui une belle fluidité. Cordialement.

 
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
321 poèmes Liste
6876 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 20 juin à 05:57 Citer vertical_align_bottom

Citation de SHElene

S’embarquer sur des navires
Quand dans ses poches il n’a plus de blé,
Jouer les mousses en herbe
Remonter le vent et le temps.

...



Ca commence comme un livre de Francisco Coloane, et dieu sait si je l'aime celui-là.

Alors oui, c'était plus facile qu'Apollinaire, mais là tu t'en sors haut-la-main; avec un texte élégant et poétique.

Merci d'avoir participé, chère voisine.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1176 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 20 juin à 18:57 Citer vertical_align_bottom

Chaque fois tu m'embarques, et je t'en remercie.
Très belle composition

Bibiz

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 105
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0419] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.