Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 44
· Avraham
13206 membres inscrits

Montréal: 7 oct 02:26:55
Paris: 7 oct 08:26:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Quelle que soit la vie… vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Tirons-les d'abord vers le haut ; la compréhension suivra plus tard... ou pas... — Salt And. Pepper (1832-1972)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
17 mai 2021
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 20 sept à 01:28
Modifié:  22 sept à 23:54 par Xuyozi
Citer vertical_align_bottom

Chevauchant les idées et les hauts sentiments,
L’Homme au front rayonnant de lumière divine
S’élance vers l’Esprit et son pressentiment
Pénètre le Mystère et partout le devine.

L’âme rassérénée ne craint déjà plus rien,
Préservée de tout mal sous l’égide de l’Être ;
Quel que soit son combat, céleste ou bien terrien,
Elle abolit l’enfer du faux et du paraître.

Toute chair ici-bas doit mourir, et souffrir,
Soumise à la douleur, la fidèle compagne,
Dans ce monde brumeux qui n’a guère à offrir
Au sage dont les yeux luisent sur la montagne.

La Femme veut l’amour pour finir de frémir,
Quand l’Homme souffre seul dans la guerre et la haine ;
Dans leur jardin secret, pour cesser de gémir,
Leurs cœurs en feu se nouent en desserrant leurs chaînes.

Quelle que soit la vie et quel que soit le sort,
Nous fantasmons toujours l’ultime délivrance,
Mais la cible se rit de notre seul ressort,
Et qui croit autrement fait preuve d’ignorance.

X.

  La poésie n'est pas une thèse, ni ce que vous pensez, ni ce que vous croyez... — Xuyozi
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 20 sept à 05:26 Citer vertical_align_bottom



Citation de Xuyozi
La Femme veut l’amour pour finir de frémir,
Quand l’Homme souffre seul dans la guerre et la haine



Non, les femmes ont participé aussi aux combats.

Cyprien Robert écrit en 1844 à propos des femmes des Mirdites (habitants du nord de l'Albanie) : « Étrangères aux plaisirs qui amollissent, les femmes des Mirdites savent au besoin combattre et braver la mort ; dès l'âge de seize ans, elles marchent avec des pistolets à leurs ceintures, escortées de dogues terribles, descendants des antiques et fidèles molosses de l'Épire »3.

Victor Tissot écrit en 1883 à propos des femmes hongroises : « Dans toutes les périodes troublées de l'histoire de leur pays, les femmes hongroises montrèrent un caractère viril, une âme forte et pleine de résolution… Lorsqu'en 1848 retentit des Carpathes à la mer le cri de : « La patrie est en danger ! » les mères hongroises armèrent elles-mêmes leurs fils. Et les femmes suivirent leur mari, les sœurs leurs frères, les fiancées leur fiancé. Plus d'une femme combattit sous l'uniforme de hussard ou de honved. Une riche jeune fille, du nom de Szentpaly, fit des prodiges de bravoure au siège de Komorn. Une autre jeune fille, qui servait en qualité de simple soldat, parvint au grade de brigadier sans que ses camarades se fussent jamais doutés de la différence de son sexe »

Bien des femmes allemandes ont participé à la guerre comme soldats; il y a eu beaucoup de prisonnières de guerre allemandes à Ratisbonne, après la capitulation du troisième Reich.

Bien des femmes sont entrées dans la résistance en 1945
D'ailleurs la propagande américaine de la Seconde Guerre mondiale affichait « C'est aussi la guerre des femmes ! »

Actuellement le service militaire est obligatoire en Israël, sauf en cas d'inaptitude au service.
La durée du service est de 2 ans et 6 mois pour les hommes, et de 2 ans pour les femmes.

La capitaine Kimberly Hampton fut la première femme pilote de chasse américaine abattue et tuée au combat en Irak (morte en 2004).


Aujourd’hui, 17 % des membres des forces armées ukrainiennes sont des femmes, dont le “fantôme de Kiev”, aviatrice qui a pour nom Tetyana Tchornovol,

 
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Tirons-les d'abord vers le haut ; la compréhension suivra plus tard... ou pas... — Salt And. Pepper (1832-1972)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
17 mai 2021
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 20 sept à 08:50 Citer vertical_align_bottom

Citation de QUOIQOUIJE
Non, les femmes ont participé aussi aux combats.

Cyprien Robert écrit en 1844 à propos des femmes des Mirdites (habitants du nord de l'Albanie) : « Étrangères aux plaisirs qui amollissent, les femmes des Mirdites savent au besoin combattre et braver la mort ; dès l'âge de seize ans, elles marchent avec des pistolets à leurs ceintures, escortées de dogues terribles, descendants des antiques et fidèles molosses de l'Épire »3.

Victor Tissot écrit en 1883 à propos des femmes hongroises : « Dans toutes les périodes troublées de l'histoire de leur pays, les femmes hongroises montrèrent un caractère viril, une âme forte et pleine de résolution… Lorsqu'en 1848 retentit des Carpathes à la mer le cri de : « La patrie est en danger ! » les mères hongroises armèrent elles-mêmes leurs fils. Et les femmes suivirent leur mari, les sœurs leurs frères, les fiancées leur fiancé. Plus d'une femme combattit sous l'uniforme de hussard ou de honved. Une riche jeune fille, du nom de Szentpaly, fit des prodiges de bravoure au siège de Komorn. Une autre jeune fille, qui servait en qualité de simple soldat, parvint au grade de brigadier sans que ses camarades se fussent jamais doutés de la différence de son sexe »

Bien des femmes allemandes ont participé à la guerre comme soldats; il y a eu beaucoup de prisonnières de guerre allemandes à Ratisbonne, après la capitulation du troisième Reich.

Bien des femmes sont entrées dans la résistance en 1945
D'ailleurs la propagande américaine de la Seconde Guerre mondiale affichait « C'est aussi la guerre des femmes ! »

Actuellement le service militaire est obligatoire en Israël, sauf en cas d'inaptitude au service.
La durée du service est de 2 ans et 6 mois pour les hommes, et de 2 ans pour les femmes.

La capitaine Kimberly Hampton fut la première femme pilote de chasse américaine abattue et tuée au combat en Irak (morte en 2004).


Aujourd’hui, 17 % des membres des forces armées ukrainiennes sont des femmes, dont le “fantôme de Kiev”, aviatrice qui a pour nom Tetyana Tchornovol,



Le plaisir de toujours prendre l'autre en défaut, vilaine habitude, plutôt que d'écrire de la poésie qui vaille. Mais je parie que vous avez des statistiques à nous fournir sur les femmes qui en font autant…

Si vous savez lire, je n'ai pas dit que l'homme était le seul à souffrir, mais qu'il souffrait seul…

Cela dit, j'ai écrit un poème, non une thèse sur la sociologie des combats et de l'engagement militaire…

X.

  La poésie n'est pas une thèse, ni ce que vous pensez, ni ce que vous croyez... — Xuyozi
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
374 poèmes Liste
6733 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 20 sept à 12:39
Modifié:  20 sept à 13:04 par Y.D
Citer vertical_align_bottom

Il me semble que la vie et la mort sont l'une de vos préoccupations. La mort est
simplement naturelle mais plus pour longtemps, je crois, le législateur est en train de s'en occuper. Il va la saucissonner en tranches, vous allez vous apercevoir qu'il y a mille façons d'aborder cette question.

Yvon

  YD
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Tirons-les d'abord vers le haut ; la compréhension suivra plus tard... ou pas... — Salt And. Pepper (1832-1972)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
17 mai 2021
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 20 sept à 14:58 Citer vertical_align_bottom

Les tranches de vie, oui, l'expression et le fait sont familiers, mais les tranches de mort ? Mettons que ça me laisse sur ma fin faim.

X.

  La poésie n'est pas une thèse, ni ce que vous pensez, ni ce que vous croyez... — Xuyozi
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 20 sept à 16:49 Citer vertical_align_bottom

Citation de Xuyozi
Le plaisir de toujours prendre l'autre en défaut, vilaine habitude, plutôt que d'écrire de la poésie qui vaille.




L'argument du présomptueux, sûr de lui et prêt à utiliser des arguments qui n'ont rien à voir avec le sujet

 
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Tirons-les d'abord vers le haut ; la compréhension suivra plus tard... ou pas... — Salt And. Pepper (1832-1972)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
17 mai 2021
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 20 sept à 17:19 Citer vertical_align_bottom

Citation de QUOIQOUIJE
L'argument du présomptueux, sûr de lui et prêt à utiliser des arguments qui n'ont rien à voir avec le sujet



Vous êtes très perspicace, je loue votre lucidité, et vous avez entièrement raison : je suis présomptueux, je suis sûr de moi et je suis prêt à utiliser des arguments qui n'ont rien à voir avec le sujet ; c'est ma nature, tirez-en la leçon si cette nature ne vous agrée pas.

X.

  La poésie n'est pas une thèse, ni ce que vous pensez, ni ce que vous croyez... — Xuyozi
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 141
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.