Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 19
· ramon78
13660 membres inscrits

Montréal: 29 jan 01:57:23
Paris: 29 jan 07:57:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères Janvier 2022 - Tais-toi :: Pas les mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 13 jan à 12:47
Modifié:  13 jan à 17:45 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Pas les mots

Si tu veux au gibet
T'éviter la sentence
Et fermer à jamais
Le verrou du silence

Tais-Toi

Tu n'as rien entendu
Qui se rapporte au crime
Et tes yeux n'ont rien vu
Si je suis la victime

Tais-Toi

L'omerta est le prix
De celui qui veut vivre
Alors sois pas surpris
Quand le tueur est libre

Il n'y a qu'une loi...
Tais-Toi !



Léo - 01/22

J'ai pas les mots

  Leo du 85
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15109 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 14 jan à 11:25 Citer     Aller en bas de page

Un texte très fort.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 15 jan à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Léo...j'ai pas trouvé de réponse qui puisse tout consoler, j'ai pas trouvé les mots pour éclater la bulle qui enferme et censure. Parfois, on se sent si petit face à l'inacceptable. Mais faut plus la fermer, ça j'en suis incapable sur les indignités, le droit de s'exprimer. Je veux plus de ces diktats, de mon pays des origines que je ne reconnais pas. Mais il n'y a pas que ce pays là, loin de là. Y'a pas que les dictatures avec qui, en passant, les pays des "Droits de l'Homme" font commerce malgré toutes leurs horreurs, pire que la peste. D'autres sournoisement ligotent dans la poigne des "tais-toi ! ou tu meurs". C'est pas le gibet qui me fait peur...
Je sais plus, je sais pas. J'ai pas les mots mais les tiens, je les reçois avec gratitude.
Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 15 jan à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Un texte très fort.



Merci, même si je ne pense pas l'avoir suffisamment réfléchi pour exprimer l'idée qui recouvre ici au moins deux interprétation de la formule...


Citation de RiagalenArtem
Bonjour Léo...j'ai pas trouvé de réponse qui puisse tout consoler, j'ai pas trouvé les mots pour éclater la bulle qui enferme et censure. Parfois, on se sent si petit face à l'inacceptable. Mais faut plus la fermer, ça j'en suis incapable sur les indignités, le droit de s'exprimer. Je veux plus de ces diktats, de mon pays des origines que je ne reconnais pas. Mais il n'y a pas que ce pays là, loin de là. Y'a pas que les dictatures avec qui, en passant, les pays des "Droits de l'Homme" font commerce malgré toutes leurs horreurs, pire que la peste. D'autres sournoisement ligotent dans la poigne des "tais-toi ! ou tu meurs". C'est pas le gibet qui me fait peur...
Je sais plus, je sais pas. J'ai pas les mots mais les tiens, je les reçois avec gratitude.
Amitiés...
Riaga...


Sujet sensible, qui recouvre plusieurs aspects de la formule, à différents niveaux, et pour différentes cause, dont nous n'aurons pas loisir ici de développer tous les exemples...
Mais prendre conscience, réfléchir et réagir est un acte responsable.
Je te remercie de ta contribution, Riaga.
Amitiés
Léo

  Leo du 85
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
6429 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 17 jan à 08:40 Citer     Aller en bas de page

Il paraît que le secret du bonheur est: Ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre... C'est vrai si tu veux être un ectoplasme... Heureusement notre système démocratique nous permet de "gueuler " et éventuellement de changer le cours des choses par le vote - Pour la révolution il faut faire attention de ne pas remplacer un pouvoir par un autre en pire.

Amitiés

Yvon

  YD
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 17 jan à 16:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Il paraît que le secret du bonheur est: Ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre... C'est vrai si tu veux être un ectoplasme... Heureusement notre système démocratique nous permet de "gueuler " et éventuellement de changer le cours des choses par le vote - Pour la révolution il faut faire attention de ne pas remplacer un pouvoir par un autre en pire.

Amitiés

Yvon



Mizaru (見猿 pour l'aveugle, Kikazaru (聞か猿 pour le sourd, et Iwazaru (言わ猿 pour le muet... les trois singes qui symbolisent le bien... Un signe (anagramme de singe) de sagesse !
Merci Yvon
Amitiés
Léo

  Leo du 85
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
19254 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: Hier à 16:31 Citer     Aller en bas de page

C'est fort, merci pour ça

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: Hier à 17:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
C'est fort, merci pour ça



Pas osé en dire plus...
mais on sait bien que dénoncer est s'exposer à la double peine !
Merci Bestiole

  Leo du 85
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 130
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.