Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 108
Invisible : 0
Total : 108
13219 membres inscrits

Montréal: 5 déc 17:28:22
Paris: 5 déc 23:28:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: simple voyageur vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1492 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 20 nov à 19:43
Modifié:  21 nov à 12:51 par verso
Citer vertical_align_bottom

Le monde est perdu
Ou n’est-ce que moi
Demain j’en suis pas
Pour tout l’invendu

Tous ses baroudeurs
Sur nous et nos vies
Viendront du malheur
Chanter l’amnistie

La grand voile en toc
Et beaucoup d’argent
Leur sourire en foc
Pour guider les gens

A dos mes pensées
Voguent en moi même
En face insensées
Devant le système

Fort d’ombre joconde
Dans quel zoo poussent
Les crocs de ce monde
Lancés à mes trousses

A toi vont les fêtes
A moi donc les saules
Dans la nuit pauvrette
A chacun son rôle

Le tac tic et toc
Le micmac estoc
Le temps pic et poc
Bric-à-brac et broc

L’arène marchande
Dans sa folle danse
Se déhanche et scande
Non à la mourance

De n’être sur terre
C’est notre bingo
Un zeste bigot
Que chair et poussière

Hissons le diablot
A la rue je suis
Et n’ai pour manteau
Que rêve et oubli

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
992 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 21 nov à 01:46 Citer vertical_align_bottom

Une arène marchande et un système qui pourrait nous conduire à notre perte
Un autre système s'avère très compliqué à mettre en place. L'épuisement des ressources devrait nous y obliger
Merci pour ce partage

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
561 commentaires
Membre depuis
13 septembre
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 21 nov à 05:18 Citer vertical_align_bottom

voilà ici une synthèse de notre système de vie à laquelle j'adhère sans complaisance aucune avec ceux qui gérent notre monde
yann

  plume-éphémère
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1668 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 21 nov à 06:28 Citer vertical_align_bottom

Une approche très juste de notre pauvre monde..
Merci pour ce partage
Amitiés

  aime la vie même si elle te deçoit
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1492 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 21 nov à 13:39 Citer vertical_align_bottom

Hello, pas de chance je venais de répondre à chacun d'entre vous et paf .........
Alors de mémoire essayons:
ça commençait par:

Salut Fried,

Merci de ta lecture et de marquer ton passage de ton impression personnelle. Parfois il s'agit d'artisanat et de coupes de bois et chutes de mots; nous tentons de les reconstruire et humblement de leur donner un nouveau sens. Boisés ou boiteux, croisés ou verbeux. Bref ...un risque de plaisir lorsqu'il y a un retour comme le tien. verso

Salut Plume-éphémère,
Désolé pour la majuscule du pseudo. Question d'habitude classique sans commune mesure avec celle de ma compagne qui élève la chose à une rectitude de la bienséance (lol)
Merci donc plume-éphémère. J'aime le retour de ta pertinence.
Il y a dans tous les problèmes des solutions, mais pour l'écho dans notre conscience un peu moins. On se débrouille, et comme disait Brel " la vie c'est ennuyeux mais passionnant".
Amitiés. verso

Salut Ticia,
Pauvre monde oui, et pauvres nous aussi. Nous dans le monde et notre monde intérieur. Comme lorsqu'on sort d'un rêve et qu'il semble plus vrai que lui. Merci de ton passage inscrit. Amitié. verso

 
Syrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
637 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 23 nov à 15:44 Citer vertical_align_bottom

C'est un poème qui m'a grandement plu avec ses pensées qui voguent en soi-même.

Simple voyageur, arrêté à sa halte-correspondance entre rêve et oubli.

Belle musicalité, les vers en cinq pieds renforcent cette impression de vie en vrac et de cadence chaloupée d'un monde qui nous cadence.

Un bravo sincère.

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1492 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 27 nov à 18:41 Citer vertical_align_bottom

Salut Syrille,
Merci pour être un compagnon de voyage avisé. Qui n'aimerait pas t'avoir comme navigateur en poésie. verso

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 107
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0216] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.