Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 54
· datura. · ode3117
Équipe de gestion
· Ashimati
13207 membres inscrits

Montréal: 26 sept 14:07:03
Paris: 26 sept 20:07:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Poésie Japonaise - Fév 2022 - Tanka :: Tanka l'écrire vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 31 jan à 11:37
Modifié:  3 févr à 12:32 par Emme
Citer vertical_align_bottom

Le cœur chaviré
des montagnes de poubelles
et la vue d'un rat
sur les trottoirs de Marseille
me mettent des larmes aux yeux


Sidonie


Sous un fort mistral et après 12 jours de grève des éboueurs, les deux opposants s'affrontent en bataille juridique.... Sans prendre parti, les marseillais trinquent.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
539 poèmes Liste
11090 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 31 jan à 12:57 Citer vertical_align_bottom

Sidonie,

Ça faisait longtemps qu'il n'y avait eu la grève des éboueurs. Pauvres habitants. L'odeur doit être pestilentielle.
Je compatis.

Catherine

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
767 poèmes Liste
16327 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 31 jan à 14:02 Citer vertical_align_bottom


Bravo, mon amie !
J'aime la poèsie qui raconte, souligne et se lit avec plaisir.


Sans doute le problème dont tu parles a d'autres caracteristiques mais ta proposition je la trouve réussie !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
marchepascal


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
364 poèmes Liste
3037 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er févr à 01:43 Citer vertical_align_bottom

Il me semble que cela arrive souvent à Marseille ?

Encore des intérêts qui doivent aller du mauvais côté au détriment de l'environnement...

L'homme submergé par l'homme...

Noséabonde !

Ce n'est pas la montagne sainte victoire cette affaire


Heureusement il reste la poésie !

Merci Sidonie de ton intervention


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 1er févr à 02:05 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous
Marseille croule sous ses immondices et la plupart de ces déchets, de ces plastiques, de ces masques finiront dans la mer....
dans l'indifférence générale des politiques qui attendent une décision de justice.. (ça fait quand même trois grèves en trois mois)

Je voudrais crier ASSEZ,avec d'autres marseillais mais il fait froid, le mistral est glacial.. alors je rentre au chaud et j'écris, impuissante.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
374 poèmes Liste
6726 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 1er févr à 08:41 Citer vertical_align_bottom

Marseille est vraiment une ville particulière on ne peut que l'aimer ou la détester. Etant un homme du "nord" je l'évite (rire)

Amitiés

Yvon

  YD
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4257 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 3 févr à 12:40
Modifié:  3 févr à 12:40 par Emme
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Sidonie,

Un tanka qui révèle une triste réalité. Tout est dit
C'est honteux pour une si belle ville.
Heureusement, la grève a enfin cessé ! Souris !
Je t'embrasse.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 5 févr à 03:21 Citer vertical_align_bottom

Merci A tous
et merci particulier à Emme pour avoir mis ce texte dans la bonne catégorie..
A Marseille, rien ne change vraiment. C'est une belle ville, ... On ne s'y ennuie jamais, il y a toujours de quoi voir ou de quoi faire mais il ne faut pas trop la regarder dans les yeux, n'y habiter le coeur même de la ville
Un peu comme une belle fille aguichante mais pas bien nette.
Je sais, ça sent un peu le désamour.....

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
687 poèmes Liste
27983 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 6 févr à 05:48 Citer vertical_align_bottom

"Il" disait malgré qu'il était Corse, que Marseille était dans son coeur et que c'était la plus belle ville...je l'écoutais religieusement.
Moi j'apprécie toujours la chanson de Colette Renard et de Fernandel qui chantait "tout ça c'est Marseille, merveille des merveilles " mais sans ces poubelles qui la défigurent.
Reste bien au chaud et écris, pour mon plus grand plaisir
ODE

  OM
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 7 févr à 02:40
Modifié:  24 févr à 03:31 par Sidonie
Citer vertical_align_bottom

Mais toi Ode connais-tu Marseille ?
C'est avec plaisir que je te ferai faire sa connaissance
Merci pour tes mots

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 8 févr à 14:36 Citer vertical_align_bottom

Quand l'écriture nous met en face d'un sujet du présent, d'actualité.
Je trouve intéressant d'user de l'écriture pour dénoncer cette situation qu'on imagine en effet très désagréable pour les habitants.
Et je comprends ce sentiment d'impuissance qui doit être très partagé.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 24 févr à 03:38 Citer vertical_align_bottom

Merci Pierre-Yves. Je te retrouve sous mes mots, avec plaisir.
Depuis 12 ans que j'écris, je me suis toujours servie de mes émotions, je ne sais pas faire autrement, (comme les vrais poètes qui eux, savent inventer des situations poétiques) Je ne fais partie d'aucune liste et c'est tant mieux.
J'écris le plus souvent en rimes parce que je ne sais pas faire de la prose poétiques... Et que cela m'est plus facile
ça tombe bien, nous sommes sur un site poétique..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 24 févr à 03:54
Modifié:  24 févr à 13:19 par actuaire
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Sidonie

Je me perds un peu dans ce tas de suspens grandissant, Retard dans mes réponses aux commentaires,
retards de lecture des poèmes...

Et je pensais à tort avoir déjà mis un commentaires sous votre tanka.



Le cœur chaviré
des montagnes de poubelles
et la vue d'un rat
sur les trottoirs de Marseille
me mettent des larmes aux yeux


Je comprend votre embarras devant cette puanteur nauséabonde. Quand les poubelles marseillaises remplacent les fragrances et les images spectaculaires de la beauté transcendantale des cerisiers japonais.
On peut en effet être quelque peu énervé et frustré,
Courage à toi Sidonie... Sachez qu'ici au Luxembourg... Nous rêvons de la belle France et sa Provence.

Il y a un décalage dans tant qu'à l'écrire et le temps pris avant de le lire.

Bien à Toi
Mes amitiés
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 349
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.