Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 120
Invisible : 1
Total : 121
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 17:34:30
Paris: 30 sept 23:34:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Solution, dissolution, disparition, construction ! vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 5 août 2004 à 11:00
Modifié:  31 août 2010 à 17:08 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Sur la route du désert.
Devant l'absurde et le néant!
Seul au bord du précipice, avec ces gens.
Finissent par détruire l'air !

On poursuit notre route sur les chemins d'or!
Ayant que pour but de tout manger .
Afin de se rassurer de vivre sans réfléchir ou aimer.
Poursuivons la destruction de cette vie, carnivore !

Arrêter de vivre sans se questionner !
Irréfléchi de ce monde, on croit tout changer.
Sans prendre en compte ce qu'on doit inter-relier.
Entre ce qu'il a de différent ou de pareil à solutionner!

Votre peur , vous angoisse à ce point !
Devant cette réalité qui disparaît sans l'aimé.
On réalise qu'on meurt sans l'avoir demandé!
On comprend donc que nous devons rien devant ces poings.

Ils ont l'argent, nous nous avons rien !
Il est grand temps de construire la solidarité.
Arrêter de s'enfermer dans ce nationalisme fermé.
Car, le capitalisme se comporte bien à celui-ci.

Arrêtons de croire qu'en devant indépendant !
Demain matin sera meilleur, solution facile !
Car, le capitalisme restera gagnant, le problème toujours présent !
Devant cette apogée ridicule de solutions, soyons unis !

Devant ces murs, ces usines, choisissons de les détruire !
Devant ces riches , choisissons de désobéir .
Devant rien, essayons de nous souvenir du passé , pour ne pas le répéter !
Afin qu'on puisse avoir droit à un monde différent à construire!



  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 août 2004 à 12:50 Citer vertical_align_bottom

Oh oui, choisissons de désobeir!
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 5 août 2004 à 18:07 Citer vertical_align_bottom



D'accord !

Francis

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 813
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0168] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.