Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 109
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 19:34:08
Paris: 1er oct 01:34:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Mon coeur continuera... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 2 nov 2003 à 23:22
Modifié:  2 avr 2011 à 12:34 par Tilou8897
Citer vertical_align_bottom

Assailli par les doutes, les questionnements, les craintes, face à quelques nouvelles douleurs, il sait que la tempête de l'incertitude et l'orage de l'angoisse sont près.
Fragile, il se sent devenir plus fragile et bien moins stable.
Saltimbanque sur le fil d'une vie, il entrevoit le souffle du vent des tourments.
Ses pas tremblent laissant des empreintes d'incertitude pour témoigner de sa faiblesse.
Mais il ne veut pas chuter, pas encore, pas maintenant.

Il descend dans son salon, installe le CD, sélectionne, met les écouteurs et prend place sur son divan. En cette nuit sombre et anonyme, il va voyager. S'évader pour vivre encore un peu.

La musique commence, douce et irlandaise. Il ferme les
yeux. Il ouvre son esprit pour libérer ses précieuses souvenances. Il est assis là, au milieu de tous, Devant lui, l'immense écran. La diva.
Il ouvre les yeux. Oui, il y est bien. Il referme les yeux, respire cette musique qui doucement, très doucement, le soulève.

"Toutes les nuits dans mes rêves
Je te vois, je te ressens
C'est ainsi que je sais que tu continueras"


Il commence son ascension légère. Il plane au dessus des landes verdoyantes.

"Au-delà de la distance et de l'espace entre-nous
tu es venu me montrer que tu continueras"



Il voit l'ouverture dans les nuages. Le halo des rayons lumineux qui l'invite.Il étend ses bras, comme un ange déployant ses ailes.

"Tout près, ou éloigné, peu importe où tu es
Je crois que le coeur fait continuer
Une fois de plus, tu ouvres la porte
et tu es présent dans mon coeur.
et mon coeur continuera indéfiniment"



Sur le crescendo vocal, il s'envole bien au-dessus de la nappe blanche. Il ouvre les yeux.
S'offrant à son regard, il apperçoit la Terre qui est bleue. La planète bleue. Puis, il plonge un peu.
Assez pour distinguer les continents, les pays, les régions. Il ferme ses yeux. Descente en vrille vers la demeure de ses amis. De ses amies. Pour offrir à leur pensée quelques gouttes de son âme.
Effleurer leurs rêves d'une tendre caresse d'appréciation et de reconnaissance. Pour soutirer une parcelle d'espoir de leurs voeux si sincères. Il en visite quelques uns, quelques unes ainsi...

"L'amour peut nous toucher une fois
et durer une vie entière
et ne jamais nous laisser aller avant que nous soyons UN"



Il est maintenant au dessus de l'océan. La vie est comme la mer, tantôt douce, tantôt déchaînée.
Elle offre autant qu'elle prend. Il la vénère de lui avoir donné l'amour. Il la maudit de vouloir l'arracher à sa dulcinée. Mais jamais elle n'emportera son amour.

"L'amour était là quand je t'ai aimé
Une seule véritable fois, je t'ai tenu
Dans ma vie, nous allons toujours continuer"



Nouveau continent. D'autres amis(es) à voir. Il ouvre les yeux. Pour les repérer.

"Près, loin, peu importe où tu es
Je crois que le coeur fait continuer
Une fois de plus, tu ouvres la porte
et tu es présent dans mon coeur.
et mon coeur continuera indéfiniment"



Il se sent si libre. Comme si rien ne pouvait faire obstacle à son vol. Ses yeux sont clos.
Mais il sait très bien où aller. Le temps n'a plus d'emprise. Il pourra tous les voir. Il le veut.
Il se dit en lui-même qu'il est bien chanceux de pouvoir compter sur autant d'amitiés belles et chaleureuses, d'ici et d'ailleurs. Toutes ces amitiés qui lui apportent autant de force et de support. Qui mériteraient bien davantage que de simples mots.

"Il y a quelques amours qui ne partiront jamais"


Il ouvre les yeux une dernière fois. Un tour de Terre d'accompli. Tant d'amitiés qui survivront bien
après son départ. Tant de souvenirs qui resteront gravés au fond des mémoires. Quelques mots qu'on trouvera inscrit dans les vieux grimoires. Peut-être une ou deux histoires qu'on racontera encore aux générations futures. L'histoire d'un vieux poète fou choyé d'avoir eu droit à tant de
merveilleuses amitiés.

"Tu es ici, rien ne m'effraie
et je sais que mon coeur va continuer
Nous resterons toujours dans cette voie
Tu es en sécurité dans mon coeur
et mon coeur continuera indéfiniment "



Il revient chez-lui. Les yeux clos, il achève son mélodieux voyage. Il replie ses ailes qui s'évanouissent
dans sa mémoire. Sur la pureté vocale de la dernière note, il range en lui ces images qui jamais ne s'effaceront.
Il est à nouveau serein. Immobile et moins fragile. Il sait que son Amour, et que ses Amitiés sont bien enfermés
en son coeur.

Et que son coeur continuera indéfiniment....d'être avec eux.

Papemich @ 03-11-2003
******************

(((Bien sûr, vous aurez compris que les mots en rouges, ainsi que le titre, sont une traduction libre de la chanson "My heart will go on" chantée par Céline Dion)))

((Sincèrement, il ne s'agit pas d'une véritable nouvelle littéraire, ni d'un conte. Non...
Juste la simple description d'une action que je fais de temps en temps..))





A la mémoire d'un grand poète, qui n'est toujours pas oublié dans les coeurs, et qui sans doute nous regarde encore.


De la part de l'équipe de Gestion, nous tenons à célébrer ce jour qui aurait été son 50ème anniversaire en vous présentant ses œuvres les plus significatives. Si ce poème vous a plu, nous vous invitons à visiter sa liste de poèmes Ici


Un petit MP, ou simplement un petit mot, il le lira sans doute, depuis son propre jardin d'éden... Bon anniversaire Papemich !

  http://papemich.free.fr/
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 nov 2003 à 01:37 Citer vertical_align_bottom

Nouvelle, conte, ou description, peu importe, c'est toujours plaisant de te lire...

Aprés t'avoir lu, je repars toujours plein de force...

Amitié.
(Qui mériterait bien davantage que de simples mots.)


Chrissss

  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 3 nov 2003 à 02:56
Modifié:  3 nov 2003 à 02:59 par Loup8084
Citer vertical_align_bottom


Elle ferme les yeux et voit passer dans le soleil

La tourterelle qui dans ce jour sans pareil

Lui roucoule que jamais ne s'éteint le feu

De l'amitié qui brûle en eux..



Loup



  http://papemich.free.fr/
Sims.
Impossible d'afficher l'image
Même le plus bel être u monde ne pourra donner que ce qu'il a.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 3 nov 2003 à 16:48 Citer vertical_align_bottom

Cela fait 3 fois que je me reprend pour te commenter,
Et...rien.... rien ne sort...tu me laisse sans mot...
Michel mon ami, on se connais si peu et pourtant, je me sens si prèt de toi.
Un calin entre hommes ça se prend bien pas vrais?
Serge.

  Sims.
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 3 nov 2003 à 18:27 Citer vertical_align_bottom

Chris, je suis content que la lecture te donne de nouvelles forces. Comme cela, elles remplaceront celles que tu m'as donné....

merci


Loup, j'ai bien vu la petite flamme qui brûlait à une fenêtre, dans le Vernouillet, et je m'y suis arrêté. Cela m'a fait chaud au coeur.

merci


Sims, bien sûr, comme celui de deux Vieux frères se retrouvant après de nombreuses années. Comme celui de deux amis sachant qu'ils seront toujous près l'un de l'autre.

merci

Michel

  http://papemich.free.fr/
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 4 nov 2003 à 12:45 Citer vertical_align_bottom

Cher Valter....

cette main tendue, c'est avec plaisir et chaleur que je la prends. Et sache que je te considère comme un très bon ami...

D'ailleurs, faudrait que tu me dises dans quelle région de la France tu restes, pour qu'à mon prochain "passage", je te visite...

Amitié sincère

Papemich

  http://papemich.free.fr/
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 5 nov 2003 à 15:23 Citer vertical_align_bottom

Coucou. c'est le coucou Suisse !

Merci de t'être arrêté chez moi

Je voyage aussi souvent de cette façon, avec ou sans musique, près des personnes que j'aime d'ici et d'ailleurs.

Et puis de cette manière, on s'invite à tout heure chez nos amis et j'adore cela !

+
Marie

 
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 5 nov 2003 à 22:18 Citer vertical_align_bottom

merci La nazgul
Je suis touché par la gentillesse de ton commentaire...
Vraiment très fin de ta part...

Marine...merci... Et ton jardin est aussi beau que ton coeur..

amitiés à vous deux

Papemich

  http://papemich.free.fr/
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 14 nov 2003 à 12:02 Citer vertical_align_bottom

Ah, dans ces cas-là, que ce soit une nouvelle ou autre importe peu ; on ne se laisse que porter par les mots : ils sont déjà de si beaux témoignages.
Comme j'apprécie tout ces merveilleux témoignages d'amitié, et d'amour bien sûr.

J'ai adoré le voyage, je reviendrai

Amitiés,
Charlotte

 
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 20 nov 2003 à 10:01 Citer vertical_align_bottom

merci chère amie

Tu sais, la prochaine fois, on fera un bout de vol ensemble...

amitié chaleureuse

Papemich

  http://papemich.free.fr/
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 25 nov 2003 à 09:18 Citer vertical_align_bottom

Cher Michel... Je ne partage pas tes goûts musicaux, mais j'admire la façon littéraire dont tu as pu transposer tes sentiments face à cette chanson... Félicitation

Amicalement,

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 29 nov 2003 à 03:31 Citer vertical_align_bottom

  http://papemich.free.fr/
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 29 déc 2003 à 09:18 Citer vertical_align_bottom

merci Guillaume...
Oui, je sais que tu n,es pas un inconditionnel de Ma Céline... et c'est correct...
Mais je suis content que mon texte t'ait plu.

merci-re merci Loup

Michel

  http://papemich.free.fr/
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 24 mars 2004 à 23:13 Citer vertical_align_bottom

J'avais compris de sles premières lignes, Michel...
Il est heureux que cette amitié t'enchante, la tienne
nous est précieuse également...
Bon courage!
Et tu as raison, il n'y a rien de mieux que la musique et les chansons pour s'évader de temps en temps...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
JojhOëlle
Impossible d'afficher l'image
Tout Plein De Bisous Et De Calinoux À Tous!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1524 commentaires
Membre depuis
17 juillet 2003
Dernière connexion
2 octobre 2005
  Publié: 25 mars 2004 à 08:37 Citer vertical_align_bottom

Un bonjour de Granby, cher Michel quel voyage! J'ai vécu une expérience spéciale avant de dormir la nuit dernière... Les yeux fermés dans le noir complet, j'ai vu ton visage et celui
de tous pleins de gens qui orbitaient autour de ton visage!
Je te jure, c'est vrai et j'ai même réveillé mon coloc pour
dire cela! C'était vraiment 'space' comme disent les jeunes de mon patelin...

Vraiment, tu es habité d'une grande lumière et d'un grand amour oblatif pour ceux qui t'entourent! Jamais, je n'oublierai ce moment!

J'ai le coeur gros gros ce matin, en pensant à tes souffrances, mais j'ai le coeur heureux aussi, car
je sais avec certitude que tu es et sera toujours
avec nous! Merci Infiniment! Tendresse pour toujours, Jojho



Que le Seigneur te bénisse et te comble de ses grâces!
Je t'ai confié à 'Sainte Thérèse De L'Enfant Jésus'

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 1er avr 2004 à 13:31 Citer vertical_align_bottom

Parce-que..

Sur chaque aube nouvelle luira l'amitié éternelle...

Loup

  http://papemich.free.fr/
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 10 avr 2004 à 14:01 Citer vertical_align_bottom

Nomination..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 22 mai 2004 à 16:45 Citer vertical_align_bottom


Vole Michel, vole... ouvre grands les yeux et regarde tes amis...

Ta poésie vit à tout jamais...

Loup

  http://papemich.free.fr/
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 20 juin 2004 à 12:39 Citer vertical_align_bottom

  http://papemich.free.fr/
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19467 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 29 juin 2004 à 14:59 Citer vertical_align_bottom

Moi j'ai vu un oiseau se poser sur ma terrasse longuemment cet apres midi ...
Je me dis que c'était toi Michel
Que vive à jamais cet écrit, oui l'amitié est éternelle

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 10 juil 2004 à 10:08 Citer vertical_align_bottom

...

  http://papemich.free.fr/
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8363
Réponses: 27
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0343] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.