Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 25
Équipe de gestion
· Catwoman
13209 membres inscrits

Montréal: 17 mai 06:56:24
Paris: 17 mai 12:56:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Duos improbables mai 2022 :: Pole dance girl (avec Catwoman) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Sophia.G

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
10 février 2020
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 10 mai à 00:18
Modifié:  10 mai à 00:30 par Sophia.G
Citer vertical_align_bottom


Pole dance girl

Dans la pénombre,
J'ouvre doucement les yeux,
J'aperçois leurs visages.
Je sens leurs yeux posés sur moi,
La lumière devient plus forte.
Je danse sur la scène,
Je me sens exposée.
Je me déshabille lentement,
Les regards s'intensifient
Et je plonge dans un monde clos.
Je ferme les yeux,
Je caresse mon corps
Et quand je regarde de nouveau
Une lueur dans l'obscurité
Me sépare de la réalité.

Je me concentre
Être là, ici et maintenant
Cette barre verticale
Guide mes gestes,
Mes mouvements acrobates
Je saisis le métal
D’une main ferme
Un geste souple, vigoureux
Dans la langueur
Mon corps s’élance
Mes yeux croisent
Ce sourire amusé
Je regarde cet homme
Qui ne bouge pas d’un poil
Me fixant, médusé.

Sophia

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 10 mai à 01:29 Citer vertical_align_bottom




Son prurit frôleur
où n’y boudes point
plaisir accélère
haletant et point
imprimant l’allure
au vif de ton point

G prompt au délire.


m.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
364 poèmes Liste
6626 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 10 mai à 10:11 Citer vertical_align_bottom

je trouve qu'il y a une belle harmonie de plume. Bravo!

Amitiés

Yvon

  YD
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
3876 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 10 mai à 11:12
Modifié:  10 mai à 11:16 par La Brune Colombe
Citer vertical_align_bottom

C’est drôle , je trouve qu’il y a une certaine pudeur

Un beau duo de plume.
Un beau dû aux deux plume.


Je suis contente d’avoir relancer l’exercice



 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
2099 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 10 mai à 12:29 Citer vertical_align_bottom

Vous avez choisi un pôle pour nous faire perdre le Nord? A ne pas deviner qui a écrit quoi

  SHElene
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
19375 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 13 mai à 15:55 Citer vertical_align_bottom

Un texte où l'excitation frôle la surprise. En tout cas on vit bien la scène, c'est réussi !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 119
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.