Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 2
Invisible : 0
Total : 3
· Jean-Claude
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:14:28
Paris: 28 juin 05:14:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mon paradis vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 août 2004 à 06:57
Modifié:  10 août 2010 à 14:25 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

MON PARADIS

Je ne veux pas faire partie de la sélection
de tous ceux qui iront jouer au paradis,
j’ai toujours éprouvé une sainte aversion,
pour les nirvanas, les Walhalla et tous ces lieux dits.

L’Éden est sans aucun doute contre indiqué
pour une âme aussi rebelle que la mienne,
les dieux ne tarderaient pas à diagnostiquer
ses fâcheux penchants et sa nature rabelaisienne.

Que le sélectionneur cosmique me pardonne,
j’ai toujours eu horreur des chemins balisés,
on se rendrait très vite compte qu’il y a maldonne,
je ne me ferai jamais à la vie aseptisée.

Si toutefois il existait dans l’au-delà
une sorte d’annexe ou un paradis bis
sans les Saints, les Papes et autres Ayatollahs,
ou ne sévissent pas le Bon Dieu et sa milice ;

Un endroit à l’abri des regards inquisiteurs
où les jours couleraient comme une rivière paisible,
au milieu d’une vallée vide d’esprits réprobateurs,
pour se jeter dans la mer de tous les possibles.

Un jardin où poussent les fleurs de la tolérance,
où les arbres ne portent pas de fruits défendus
un Éden protégé contre l’ingérence
des Dieux moralisateurs, toutes races confondues.

Au moment fatidique où la mort fera son œuvre,
mon âme têtue sans subir d’examen de passage,
et refusant une dernière fois d’avaler des couleuvres
s’envolera légère, vers ces nouveaux rivages.

Si tout cela n’était au fond que pure utopie,
délires métaphysiques, ou troubles obsessionnels,
fausses projections d’un esprit atteint de myopie,
alors comme un pacha je ferai la sieste éternelle.


Ce texte est la propriété de Patrick Dabard.
Tous droits réservés ©
Toute modification interdite sans l’accord de l’auteur.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 août 2004 à 14:09 Citer vertical_align_bottom

Merci Enola Andromaque et Poucine; heureux que mon paradis vous plaise.Poucine a qui est ce que je te fais penser?
Amitiés à toutes les trois .
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 23 août 2004 à 04:03 Citer vertical_align_bottom

Excellent ! j'ai adoré cette lecture

Je te suis dans ce paradis Patrick, je m'y trouverais très bien.. et puis je ne suis pas certaine de réussir l'examen de passage.. pas trop vite quand même

Mais qui sait, peut être que tu l'as décrit tel qu'il est

Amitié
Marie

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 23 août 2004 à 04:10 Citer vertical_align_bottom

Joli Paradis, Patrick que celui que tu te prépares.

Mais prends ton temps, la terre est aussi un paradis quand tes yeux et ton coeur sont ouverts à la vie, nous avons la chance d'avoir une passion, et une jolie philosophie, les mots et les phrases que nous écrivons nous permettent d'exprimer nos sentiments, nos bonheurs et nos peines, une bien jolie manière de voyager dans le paradis des poètes.

Amitiés

  Eve Lindep
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
4319 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 23 août 2004 à 07:23 Citer vertical_align_bottom

Patrick...on les achète où les tickets pour ton paradis ?
Je crois que je m'y amuserai plus que dans celui traditionnellement décrit.

Un poème de toute beauté qui laisse s'envoler ton coeur de tendre révolutionnaire.

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5040 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 23 août 2004 à 07:33 Citer vertical_align_bottom

un paradis a la Khayam, peuplé de
nymphes et de ruisseaux de vin, voila
je crois qui va plaire a beaucoup

superbe Patrick

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 23 août 2004 à 08:05 Citer vertical_align_bottom

Marie, tu as raison, pas trop vite quand même!

Nuages, ne t'inquiete pas j'ai bien l'intention de prendre mon temps ici ou j'explore d'autres paradis.

Valter tu as sans doute raison une description humaine du paradis ne peut être que minable, mais dans ce texte c'est plus la nature humaine que je décris avec ses travers.

Myo, les tichets sont en vente partout ou le rêve existe, partout ou l'espoir n'est pas enterré définitivement.

Chimay, un paradis peuplé de nymphes et de ruisseau de vin, voilà qui est tentant.
Merci à vous tous pour vos commentaires.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 24 août 2004 à 07:52 Citer vertical_align_bottom

Eh oui Valter, le paradis n'est qu'un prétexte, merci pour cette relecture.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 27 août 2004 à 10:48 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ces précisions Poucine.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 27 août 2004 à 13:17 Citer vertical_align_bottom

Patrick,
Oh wow! c'est merveilleux ce poème.
Tu as la clef pour que j'y entre?
Tout est si bien décrit, un chef-d'oeuvre je dirais!
amitiés
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 29 août 2004 à 11:47 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Marianne pour ta visite et ton commentaire.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 29 août 2004 à 15:53 Citer vertical_align_bottom

Patrick,
je dois dire avant tout chose que le paradis que tu décris a le mérite d'être dépossédé de l'hypocrisie des hommes, qui souvent prétendent être dépositaires d'Autorités Supérieures et transcendantales.
Toutefois, j'en suis persuadé qu'il existe un paradis tel que celui que tu évoques, un paradis sans défaut, un paradis après notre vie sur Terre. Mais n'est-ce donc pas ça le but de notre passage sur Terre : trouver le juste paradis qui va abriter notre sommeil éternel?

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 août 2004 à 03:41 Citer vertical_align_bottom

Je crois que nous n'aurons la réponse à ta question qu'au moment ou nous quitterons cette terre en attendant à chacun de se faire une opinion.Merci pour ton commentaire Yvano.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 1er sept 2004 à 11:01 Citer vertical_align_bottom


Cher Patrick,
j'ai toujours dit que l'on rencontre l'enfer que l'on porte et c'est valable pour le paradis!

Amitié et bien à toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 1er sept 2004 à 14:16 Citer vertical_align_bottom

Ce que tu dis est fort juste, merci pour ton commentaire Bélial.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
LaPlume


Toutes les choses ont leur mystère, et la poésie, c'est le mystère de toutes les choses.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
42 commentaires
Membre depuis
15 août 2004
Dernière connexion
29 mars 2018
  Publié: 4 sept 2004 à 11:32 Citer vertical_align_bottom

Si ca c'est pas le Paradis, moi je veux bien m'y perdre...
Un régale, un délice, un endroit merveilleux, si, si ca existe...

Pur moment de plaisir

Merci m'sieur

A très bientôt ici ou au Paradis ?

Amitiés

La Plume

  La plume
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 sept 2004 à 08:06 Citer vertical_align_bottom

Merci de m'avoir lu La Plume, et d'avoir commenté ce texte.µ
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 sept 2004 à 09:10 Citer vertical_align_bottom

Merci Enée de m'avoir lu une nouvelle fois.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 22 oct 2004 à 08:44 Citer vertical_align_bottom

BIen, s'il existe en tant que personne non croyante, je me demande bien, si les méchants sont ceux qui pensent et dénoncent ou ceux qui produisent les biens d'aliénations , ce qui me permettrai de savoir, si mon paradis est le même que ceux qui sont en place avec le pouvoir et l'argent et domine !

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 oct 2004 à 10:45 Citer vertical_align_bottom

Il n'y a pas un paradis mais des paradis et des enfers aussi et ils sont sur terre, merci Francis pour ton commentaire.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 23 oct 2004 à 10:03 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Saphariel, ton commentaire me touche.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3214
Réponses: 32
Réponses uniques: 15
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0505] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.