Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 119
Invisible : 0
Total : 123
· Jean-Louis · Vieille Cabane · ***Béné*** · Dukes
13219 membres inscrits

Montréal: 5 déc 16:00:53
Paris: 5 déc 22:00:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Ephémères novembre 2022 : Oh la Vache ! :: Une peau de vache vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 11 nov à 19:25
Modifié:  11 nov à 20:13 par glycine
Citer vertical_align_bottom

Une peau de vache

C’est une peau de vache
La vie elle lui gâche
Toujours à l’exploiter
Sans bien rémunérer

Même près du parfait
Il doit recommencer
Noyé de réflexions
Et d’insatisfaction

Il y a des gens sadiques
Dont les mots sont des triques
Et pour qui l’esclavage
Constitue l’apanage

C’est une peau de vache
Autoritaire et lâche
Prenant son employé
Pour larbin sous-payé

Enfin il va partir
Vers un autre avenir
Et fuir cette patronne
Qui sévit en matrone

Le pouvoir de certains
Rend le métier chagrin
Le monde du travail
Est quelquefois grisaille


"Peau de vache" : cette expression apparaît en 1880 et fait référence à la vache
car celle-ci donne parfois des coups de patte arrière, lesquels sont douloureux.
Ainsi, une peau de vache est une personne méchante, hostile.
"L’internaute"

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
547 poèmes Liste
11194 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 nov à 02:16 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Glycine,

Quelle vacherie de travailler dans ces conditions.
Ce n'est pas ce qu'on faut de mieux en termes de respect du travail de chacun. Un portrait comme on souhaite en croiser le moins possible.
Ton texte porte le rythme de ses coups de sang.



 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
28504 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 nov à 03:07 Citer vertical_align_bottom

Bisous GLYCINE, combien d'employeurs sont des profiteurs.
Moi je ne dirais pas peau de vache '( expression qui me gêne)
La vache se défend des intrus qui viennent l'ennuyer, mais est pacifique bien souvent.
Les animaux subissent des expressions un peu dures, comme il a agi comme un animal, sauf que les animaux ne font pas les atrocités que font les hommes.
Oui, un sale individu que celui que tu décris. C'est bien ressenti quand même.
ODE

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
6794 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 12 nov à 09:49 Citer vertical_align_bottom

Des relations de pouvoir malsaines, pas facile parfois de se rebeller quand la survie économique en dépend...


Yvon

  YD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1144 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 12 nov à 12:25 Citer vertical_align_bottom

Peu importe le lieu, l'époque, les petits kapos restent là. Un soupçon de pouvoir infantilise

  ODH MAD
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 12 nov à 18:35 Citer vertical_align_bottom

Merci Catherine... De l'expression "peau de vache", j'ai brodé ce poème, mais je sais très bien qu'il est malheureusement vrai pour certaines personnes et cela doit être terrible de supporter cette situation

Merci Ode... Je suis d'accord avec toi... Les vaches sont des animaux sympathiques

Merci Yvon... Oui, tu as raison... Les personnes subissent et acceptent car il faut bien travailler pour, etc... C'est bien triste

Merci coldasice... Oui, pour certains, le pouvoir est grisant... et cela peut être dangereux

Merci et bon dimanche
Bises et Amitiés

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
992 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 13 nov à 12:47 Citer vertical_align_bottom

Le poème ne dit pas si c'était une jolie fleur cette peau de vache.
Mais merci pour ce partage

 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
2189 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 13 nov à 13:48 Citer vertical_align_bottom

C'est bien le moment de prendre le taureau par les cornes pour l'envoyer brouter ailleurs

  SHElene
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 13 nov à 19:18 Citer vertical_align_bottom

Merci Fried... Hi, hi, hi... Belle allusion à la chanson de Brassens

Merci SHElene... Bravo pour cette belle répartie

Belle semaine... Bien amicalement

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
450 poèmes Liste
5121 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 14 nov à 03:48 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Glycine,
le monde du travail est rempli de ces petits dictateurs (hommes ou femmes) qui se gonflent d'importance dès lors qu'on leur donne un quelconque pouvoir
J'aime beaucoup ce pamphlet accusateur.
Bises
Pierre

  Pichardin
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
561 commentaires
Membre depuis
13 septembre
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 15 nov à 08:12 Citer vertical_align_bottom

certains donnent "un coup de pied en vache" en cette période de "vaches maigres" sous prétexte "de ne pas avoir gardé les vaches ensemble", ceux-là sont de "vraie peau de vache" en nous prenant pour "des vaches à lait", il y en a marre de "manger de la vache enragée" sur le "plancher des vaches" moi je dis "mort aux vaches"

plume-éphémère

  plume-éphémère
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 20 nov à 19:04 Citer vertical_align_bottom

Merci Pierre... Oui, pour certains, le pouvoir monte vite à la tête... alors que la gentillesse serait plus motivante... Bises

Merci plume-éphémère... Bravo pour cette recherche que j'ai appréciée... Amicalement

Belle semaine

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1492 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 20 nov à 20:12 Citer vertical_align_bottom

Salut Glycine,
Ah! oui le monde du travail est une plaie et c'est la rage de subir ces comportements égotiques et prétentieux. J'aime bien le ton et la forme proposée. verso

 
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 21 nov à 12:30
Modifié:  21 nov à 12:31 par glycine
Citer vertical_align_bottom

Merci verso... Le monde du travail est parfois impitoyable
Belle semaine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 131
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0308] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.