Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 92
Invisible : 0
Total : 94
· Avraham · Gleiten
13226 membres inscrits

Montréal: 8 févr 11:10:23
Paris: 8 févr 17:10:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: désolation vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 3 nov 2003 à 05:29
Modifié:  29 nov 2009 à 06:05 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

DÉSOLATION




Désertique palais d'ombre et de silence
Soudain animé de mes cris
Mon front se cogne sur les murs de granit
Et mes ongles s'écorchent pierre à pierre à mes rêves.


Empire sans soleil où ne brille que l'éclat
De mes yeux qui fouillent jusqu'à ne plus voir
Nuit sans fin décharnée
Acharnée sur mon corps.


Jusqu'à quels rivages de la désolation
Blessure ouverte encore en ma terre brûlée
Jusqu'à quels champs d'honneur
Vais-je porter ma vie en hommage écarlate ?…


Je ne peux plus lutter
Mes larmes ne servent plus
Qu'à abreuver les sillons de la mort
Comme la pluie lacère ma chair de ses lames aiguës.


Est-il un horizon que je puisse espérer
Une aurore levée qui ne soit pas mortelle
Un mot dans le déluge qui ne crie pas mes maux
Est-il une couleur qui ne soit pas mon sang ?


……………………………………………………………..


Relevée mais à quoi ça sert
Mes pas se heurtent dans le brouillard sombre
Ma voix hurle à déchirer le ciel
Seule et plaie vivante je marche encore…









  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 3 nov 2003 à 10:52 Citer vertical_align_bottom

Merci acoeurfou, pour ce commentaire plein de finesse...Je suis heureuse que mon écriture te touche autant. Au plaisir de te lire à nouveau...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 3 nov 2003 à 10:55 Citer vertical_align_bottom

Saphariel, tes passages sont toujours une vraie petite joie pour moi, comme de découvrir les galets du Petit Poucet sur mon chemin...Je ne sais pas pourquoi je fais cette image, mais elle m'est venue comme ça ! Merci pour tout et gros bisous !

  VOLCANE
eternellement seule


c'est moi!!!!!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
24 avril 2003
Dernière connexion
12 septembre 2004
  Publié: 3 nov 2003 à 11:06 Citer vertical_align_bottom

quelle bon poeme...des poemes comme le tien se font rare...il y a tellmeent de talent dans ce poeme, je t'en felicite...sinon c'est vrai que c'est pas tres gai....mais bon je ne suis pas tres bien placée pour parler alors je te dit encore bravo pour ton poeme et surtout ne lache pas....
tendremenet personne

  tu me manque.......{img border='0' src='./images/emotions/icon_tears.gif'}
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 4 nov 2003 à 02:26 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup pour ton analyse sensible et amicale, Eternellement seule...Elle me touche vraiment, et je suis heureuseq ue tu aies su apprécier mon poème malgré sa dimension "douloureuse". Il faiut parfois être capable d'exorciser le mal et la douleur pour mieux vivre le bonheur...

A bientôt, et merci de tout mon coeur !

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 4 nov 2003 à 02:29 Citer vertical_align_bottom

Merci Valter, pour ce geste d'enthousiasme...

Je suis fière que tu aimes autant mon poème...et je dois dire que ton intuition ne te trompe pas : il est né d'une nuit d'insomnie et de cauchemars, et il tente de rendre cette atmosphère atroce et sans issue que j'ai éprouvée alors dans cette nuit...

Encore merci d'être passé et toute mon amitié !

  VOLCANE
prune-aile


coucou!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
828 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2003
Dernière connexion
3 octobre 2003
  Publié: 4 nov 2003 à 02:32 Citer vertical_align_bottom

J'espère que c'est un poème " d'hier " Volcane
Il est très fort .

dommage qu'on ne puisse pas s'abonner quelquefois pour les poèmes viennent dans notre boite.
il y en a tant ici comment avoir la chance de chaque fois découvrir les plus beaux .

  toujours avoir un papier à portée de main pour éponger les débordements de pensée
mandragore


atars38.jpg
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
7 octobre 2003
Dernière connexion
22 novembre 2004
  Publié: 4 nov 2003 à 06:42 Citer vertical_align_bottom



une fois de plus tu explores les dessous douleureux de nos ames, il y a dans tes vers une une rage animal un feu qui brule ou le sang et la terre se mélange comme sur un champ de bataille...

mandragore qui s'ennuyais de ta poésie...

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 4 nov 2003 à 06:45 Citer vertical_align_bottom

Ne t'inquiète pas prune-aile, je suis aujourd'hui heureuse et je vis beaucoup de bonheurs...Ce poème est seulement la trace indélébile de cicatrices qui ne s'effaceront jamais, car la vie apporte aussi des épreuves, et parfois, la moindre chose peut rouvrir ces blessures si frâiches...Je sais combien il est important de "se souvenir" même quand on est heureux, afin de pouvoir aider et comprendre ceux qui souffrent.

Aujourd'hui, les souffrances sont de sombres lointaines mais il arrive que la nuit les réveille, que j'éprouve à nouveau le trouble de l'humanité en souffrance. Il importe de ne pas faire non plus l'autruche, de savoir regarder les choses en face, meme horribles...La souffrance et l'horreur hélas, font aussi partie de la vie. Je le sais trop. MAis il arrive qu'il nous soit permis de respirer un peu...simplement de vivre heureux. Alors profitons de ce smoments de plénitude.

Merci de tout mon coeur pour tes mots, ils m'ont profondément touchée. Mon amitié pour toi...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 5 nov 2003 à 02:00 Citer vertical_align_bottom

mandragore, j'aime beaucoup l'analyse que tu fais de mon poème...tu as raison, il ya tout ça dedans, toute cette folle révolte contre le monde, la rage et l'impuissance de se sentir enfermé sans rien pouvoir faire d'autre que continuer, marcher encore...

Merci de ton apssage et de ton message d'amitié. ça me fait toujours une trop bonne surprise quand je te lis ! Bisous et à très bientôt...

  VOLCANE
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 5 nov 2003 à 04:26 Citer vertical_align_bottom

J'ai lu, il m'a plu, je nomine autant...
Vraiment la 2eme strophes est puissante !
Force et honneur !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 5 nov 2003 à 06:37 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Idem pour ce message qui m'honore beaucoup et pour ton geste d'enthousiasme...


Heureuse que tu aies aimé mon écrit...et au plaisir de te lire à nouveau !

  VOLCANE
DavidR


" Le présent c'est tout de suite" Jean Pierre RAYNAUD 2003
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
17 octobre 2003
Dernière connexion
16 avril 2006
  Publié: 5 nov 2003 à 07:32 Citer vertical_align_bottom

Quelle souffrance ensanglantée

sans limite

infinie

...

Trés beau ...

  DavidR
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 5 nov 2003 à 11:06 Citer vertical_align_bottom

C'est tellement plaisant de lire de tels vers ... Un très beau cri du coeur !

Charlotte

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 6 nov 2003 à 02:06 Citer vertical_align_bottom

Souffrance indicible
Et pourtant seuls les mots peuvent mener à l'issue
Creuser
Creuser au fond de l'abîme
En soi
Pour le strouver
Et écrire...

Liberté !

Ces quelques vers pour te répondre David...et merci beaucoup d'être venu me lire !

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 6 nov 2003 à 02:08 Citer vertical_align_bottom

Merci Charlotte pour ce petit mesage d'amitié...Je suis heureuse que tu aies aimé mes vers.

au plaisir de te lire. Bisous

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 7 nov 2003 à 05:40 Citer vertical_align_bottom

Je voulais remercier Univoque en public même si tu m'as fait ton commentaire par message privé...J'ai beaucoup aimé tes remarques et je serais heureuse que tu reviennes sur le site !

Bisous

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 10 nov 2003 à 05:50 Citer vertical_align_bottom

Allo, univoque ? ...

  VOLCANE
Kinsayan


N'être rien pour en devenir le tout
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2003
Dernière connexion
8 août 2007
  Publié: 17 nov 2003 à 08:22 Citer vertical_align_bottom

C'est sombre, jaime beaucoup. .

  K. Oratorio
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 18 nov 2003 à 05:40 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ton message, Kinsayan ! Contente que tu aies aimé mes vers...

amitié

  VOLCANE
did

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
397 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2002
Dernière connexion
9 janvier 2008
  Publié: 20 nov 2003 à 04:28 Citer vertical_align_bottom

brrr on ne ressort pas indemne de te lire... tu ecris tres bien tu sais! c'est fort... ( a tous les sens du terme!)

Did

  rever sa vie pour vivre ses reves (VR)
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5895
Réponses: 23
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.