Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 113
Invisible : 1
Total : 115
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 19:27:50
Paris: 1er oct 01:27:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Politique capitaliste extrangère des pays dominants vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 18 oct 2004 à 09:07
Modifié:  31 août 2010 à 16:17 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Sol désertique aride
On y produit fruits et légumes,
Avec l'eau qu'on vole aux voisins.
Les technologies le permettent !


Enfouies dans les sols énormes richesses.;
On les exploite sans laisser les redevances....
Les habitants n'ont plus rien à exploiter,
Car les pays riches ou régions riches l'ont prise...

Dommage devant ce fléau, on se révolte !
Les populations se transforment en terrorisme !
On essaie juste de prendre ce qui nous appartient.
Ses ressources naturelles convoitées par ses dirigeants...

Moi, j'habite une région du monde qui permet à ce système d'exister.
Mais cette même région du monde agit pareil envers ses régions éloignées.
ON exploite, les ressources naturelles en région éloignée, pour en conserver la richesse dans les centres de contrôle.
Ce qui permet l'enrichissement des autres, sur nous êtres, travailleurs, paysans, étudiants.
Devant ce fléau, je choisis de me révolter et je vous invite à le faire avec moi.
Toutes les régions du monde finiront par être opposées à ce système que j'appelle le capitalisme !

Francis

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Desincarnage



Mange ma raie. Hahaha
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
2422 commentaires
Membre depuis
18 juin 2004
Dernière connexion
21 janvier 2016
  Publié: 19 oct 2004 à 17:17 Citer vertical_align_bottom

Tu es donc communiste?

 
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 19 oct 2004 à 20:45 Citer vertical_align_bottom

Je ne suis pas communiste...

à mon avis le communiste , comme le capitalisme qu'on connait actuellement, s'équivale.

Décisions prises d'en haut, la politique jamais consulté, démocratique inexistante.

Tu savais dans les modèles communistes, on pouvait voter, mais à l'intérieur du parti, maintenant, la différence on peut voter mais à l'intérieur de certains frontière qui ne correspondent plus du tout aux réalités auxquelles les populations sont confrontés.

Premièrement, les problèmes sont mondiaux, dont de plus en plus d'organisme internationaux sont créer dans le but d'assurer la gouvernance mondial, pourtant certains élites, chef d'entreprise et quelques ong y participent, et la population elle ?

Les solutions sont locales, dont à nous citoyens de nous armer pour prendre le pouvoir de nos structure locales pour améliorer notre sort, mais dans le but d'avoir un impact sur ces structures internationales.

Je crois surtout aux pouvoirs du peuples, à la démocratie libérale. Peu importe le type d'organisation, étant donné que nous avons créer l'organisation des nations unis et une panacé d'organisations internationales, pourquoi ne pas permettre une forme de démocratique à toute les populations du glode de pouvoir se prononcer ???

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 19 oct 2004 à 20:56 Citer vertical_align_bottom



Merci de ce commentaire, malgrè...

c'est un bel effort de la thèse de Marx, que ce système produit sa propre fin, qui est à mon avis pas tout à fait faux. Mais nous devons prendre en compte que la seule opposition est devenu différentes, la situation politique à changer, l'URSS n'existe plus...

Je te conseil de lire Fukuyama :"La fin de l'histoire" trés intéressant comme thèse que l'auteur développe, tu comprendra qu'il soutien la thèse, voulant que l'opposition entre le communiste et le capitalisme n'est plus, dont il y a une fracture dans l'histoire depuis la chute du mur de berlin. Ce qui l'amène à croire que l'histoire politique qui aminait les politiques extrangères à changé d'axe maintenant, la seule opposition est religieuse, "terrorisme". La raison de mon texte... je me permet de faire une analyse des raisons qui expliquent le terrorisme à mon avis... C'est une analyse trés froide , j'avoue.... mais bon....
Je crois que nous pouvons pas vraiment démontrer le contraire .... alors ... la solution , donner le pouvoir à tout les citoyens du monde ! Arrêtons de faire en sorte que nous pauvres riches dominons à tout les niveaux, sur toutes les structures ...

Francis

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Desincarnage



Mange ma raie. Hahaha
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
2422 commentaires
Membre depuis
18 juin 2004
Dernière connexion
21 janvier 2016
  Publié: 19 oct 2004 à 23:08 Citer vertical_align_bottom

Ce sont des réponses bien complètes que voilà, mais je crois qu'à l'avenir il serait préférable de les condenser en un seul message, quite à en faire un colossal

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 oct 2004 à 03:46 Citer vertical_align_bottom

Etre contre le capitalisme et dénoncer ce système abbérant qui nous écrase ne signifie pas pour autant être communiste, je cois qu'il peut exister une troisième voix basée sur la justice, l'amour, le partage équitable des richesses, et je veux y croire, même si souvent on traite les gens comme moi d'utopiste, moi je crois que l'utopie c'est de croire qu'on va pouvoir longtemps continuer comme ça, tu as raison Frambet il faut combattre ce système, je sais que tu es engagé dans cette lutte.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Desincarnage



Mange ma raie. Hahaha
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
2422 commentaires
Membre depuis
18 juin 2004
Dernière connexion
21 janvier 2016
  Publié: 20 oct 2004 à 07:49 Citer vertical_align_bottom

Petit Larousse illustré 1995: (Désolé, je n'ai pas le Robert. Coûte cher ces dictionnaires!)

Utopie: n.f. 1. PHILOS. Construction imaginaire et rigoureuse d'une société, qui constitue, par rapport à celui qui la réalise, un idéal total. 2. Projet dont la réalisation est impossible; conception imaginaire.

Et selon son étymologie, le mot Utopie vient du mot grec Utopos, ce qui signifie "nulle part".

 
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 20 oct 2004 à 09:10 Citer vertical_align_bottom


Merci de faire appel à des figures d'autorité,
Humain,

Tu fassais, Socrate, il s'est fait tuer par des gens comme toi... qui fessait appel à des sophistes.

Des figures d'autorité : dictionnaire pour argurmenter ...

Je ne dis pas que c'est pas vrai, mais c'est facile cette argurment ..

C'est pas parce qu'on défini quelques choses d'une telle manière dans un dictionnaire, qui sera pareille dans un autre ... donc par conséquent , il ne peut avoir de définition arrêté sur un thème, voir concept de l'ampleur de celui qu'est L'Utopie !

Oui, l'Utopie, c'est rêvé d'un monde meilleur, d'un monde idéal qui permettrait à tous de pouvoir vivre et respirer à mon avis, ce que nous permettons pas actuellement. Mais bon ... J'essayerai de faire des réponces les plus courtes, mais pour ce faire , je ne dois pas oublier des éléments d'analyse pertinant pour me permettre de conclure une affirmation, une hypothèse pour ensuite débouché sur un autre élément de question et ainsi de suite, vivre les sciences sociales finalement !

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Onyme
Impossible d'afficher l'image
Quoi qu'il arrive, on en sort un peu plus fort ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2003
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 20 oct 2004 à 09:14 Citer vertical_align_bottom


Merci Patrick de ton message !

Ca fait toujours plaisir de ce sentir un peu moins seuls, surtout qu'on partage des continents différents qui pourtant ce partage la richesse du monde ! À deux pôles d'économies différents, nos pays discutent pour tenter de savoir qui contrôlent l'économie mondiale, nous sommes donc la réponce même, la solidarité internationales, peu importe la terre où nous habitons, nous pouvons partager , échanger , pour cette raison, je remercie au capital d'avoir créer la technologie internet et les communications qui permettent une libre circulation des informations, mais qui sont à mon avis encore à améliorer pour permettre à la population d'être bien informé !

Sur ce, merci !
Francis

  Sans cesse a la recherche, on fini par se trouver un peu plus ...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1112
Réponses: 8
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0219] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.