Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 19
· Balzak
13230 membres inscrits

Montréal: 4 févr 07:22:39
Paris: 4 févr 13:22:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Femmes (i) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 25 juin 2002 à 03:53
Modifié:  30 mars 2008 à 10:26 par (...)
Citer vertical_align_bottom

Tel un chevalier qui de votre amour s'abreuve
Succombe aux coups de votre charme
Telle une montagne, en vous voyant, fond en larmes
Larmes donnant rivières et fleuves

Une rose née d'une inspiration divine
Embellit par sa présence le jardin
Enchante nos sens de son doux parfum
Ensanglante nos mains de ses épines

Comment, aux festins des Dieux éternels
Préfère t-on le fruit de vos baisers
Qui, au lieu de nous faire immortels
Nous fait mourir à vos pieds

Combien de royaumes et combien d'empires
Pour une femme, se sont fait la guerre ?
Et combien d'hommes encore sur cette terre
Pour les yeux d'une femme sont prêts à mourir ?

Votre beauté me laisse en émoi
Votre sourire, comme un aimant, m'attire
Votre grâce à qui le coeur fait fléchir
Votre regard qui d'éclairs me foudroie

Plus belle qu'un coucher de soleil
Plus douce que le miel des abeilles
Endort ma raison et réveille
En moi les plus torrides passions

(a suivre...)

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
fudgie_


Laissez vivre, c'est mourir quand il le faut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
21 juin 2002
Dernière connexion
4 février 2003
  Publié: 25 juin 2002 à 18:54 Citer vertical_align_bottom

salut
c'est vraiment beau la maniere que tu as decrire se qe tu pense avec tant de douceur et de delicatesse. vraiment jadore,

  Les yeux ferme pour mieux te voir
Evelyne


Ne plus vivre pour seulement vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
16 mai 2002
Dernière connexion
9 octobre 2005
  Publié: 25 juin 2002 à 20:40 Citer vertical_align_bottom

Merveilleux.....................

  Au lieu de renforcir mon égo je forme mon esprit... Les rêves se forgent ainsi...
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 14 nov 2003 à 02:08 Citer vertical_align_bottom

Un merveilleux et profond hommage à la femme...Je le nomine sans hésitation, Idem, par "coup de foudre".

Mille bravo et merci de tout mon coeur pour ces mots si beaux, que j'ai goûtés avec délice entant que femme...

  VOLCANE
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
2665 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
10 septembre 2021
  Publié: 14 nov 2003 à 05:06 Citer vertical_align_bottom

Hooooooooo là, là, c'est du sublime, rien à redire !!

Je trouve ce poème fort en émotions et j'attend la suite avec impatience

Bises

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 10 juin 2004 à 11:25 Citer vertical_align_bottom

Suite à mon dernier poème, je suis allez lire ton poème afin de me réconforter.

J’aurais aimé être une femme pour lire ton poème…

Magnifique, je vais tout de suite aller lire le 2.

-Xdeath-

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier 2022
  Publié: 10 juin 2004 à 13:13 Citer vertical_align_bottom

Très bel hommage a celle qui nous chères, nominé.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 11 juin 2004 à 06:57 Citer vertical_align_bottom

Merci Xdeath, merci Patrick d'avoir fait revivre cet hommage à la féminité...
Cette nomination, je la dédie à toutes les femmes de ma vie.

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 11 juin 2004 à 07:06 Citer vertical_align_bottom

Idem,

Savoir sublimer la Femme !
Très bel hommage.
Être femme doit les rendre
très fières.
Bravo !
Nomination

Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 11 juin 2004 à 09:51 Citer vertical_align_bottom

Merci Athena...
Me voila bien agréablement surpris de ta visite !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Loullou


Mon coeur est une plaie béante sur laquelle je déverse inlassablement des sels d'amour
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
123 commentaires
Membre depuis
22 août 2006
Dernière connexion
1er octobre 2008
  Publié: 23 oct 2006 à 10:16 Citer vertical_align_bottom

J'ai soudain grand plaisir à être une femme ...
Un hommage touchant dont bien des hommes devraient s'inspirer lol
Merci à toi
Loullou

  Loullou
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai 2022
  Publié: 19 févr 2007 à 05:37 Citer vertical_align_bottom

Et bien ça fait du bien de temps en temps de parcourir les anciens poèmes du site, on y trouve des merveilles, sincèrement!

Heureuse d'avoir pu tomber sur celui là, les métaphores sont superbement menées je trouve et le jardin d'Eden ne me paraît plus aussi désert ni sombre maintenant...


Amitiés

Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
17 décembre 2022
  Publié: 20 févr 2007 à 01:57 Citer vertical_align_bottom

Mercu Justine...
Cela fait toujours plaisir...
C'est ce que je fais de temps à autre !
On y découvre toujours des trésors cachés !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier 2022
  Publié: 31 déc 2007 à 23:19 Citer vertical_align_bottom

je dirai simplement une plume talentueuse

amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2728
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.