Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 29
· ***Cocci*** · Xuyozi · ode3117 · zouzou31
13737 membres inscrits

Montréal: 27 juil 10:34:38
Paris: 27 juil 16:34:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ensorceleuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 2 avr 2012 à 08:07
Modifié:  6 févr 2013 à 21:51 par hisaka
Citer     Aller en bas de page

Ensorceleuse

Qu'as tu fait de ma vie belle et triste inconnue
Au milieu de la nuit toute une foule alentour
Je ne voyais que toi naturelle et perdue
Qui blessas ce cœur froid d'où jaillit mon amour

D’une œillade discrète à ta crinière en flammes
Et de ta peau d'albâtre à tes lèvres rubis
Je ne veux rien combattre ni souhaiter l'oubli
De la beauté parfaite qui a percé mon âme

Blanche sorcière dis moi pourquoi tu m'as choisi
Dois-je guérir pour toi la tristesse si fière
Que cachent les paupières que tu fermes à demi
Pour qu'enfin tu libères mes pensées prisonnières

Derrière ta timide réserve tu protèges
L'or des jardins secrets propres aux êtres sensibles
Dans les grands yeux humides si sauvages et terribles
Qui ont fait déborder mon souvenir d'arpèges

Aux notes sans égales de tes puissants parfums
Qui embrasent mes sens et attisent ma faim
Rendant alors bien pâle le moindre autre avenir
Tu incarnes l'essence divine du désir

Laisse moi apaiser ta douce mélancolie
Accepte mes baisers et ma tendre folie
Tes craintes balayées ta vie sera merveilles
Laisse en toi s'éveiller le volcan qui sommeille

Nul pardon je ne veux Ô ma celte déesse
A la toison de feu qui fait mon sang bouillir
Tu es toute l'ivresse de mon esprit en liesse
Et pour toi ma diablesse je me damne à plaisir

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 3 avr 2012 à 00:56 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4015 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 3 avr 2012 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

De la pure poésie..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 3 avr 2012 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

une lecture tres envoutante et tres bien menée



Mystic

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 4 avr 2012 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Grand merci à tous les trois.
Ravi que mes quelques mots vous plaisent, je fais de mon mieux, mais je n'ai nul mérite pour ce poème.
Je ne peux réellement m'en considérer l'auteur, tant j'avais besoin d'exorciser cette jolie muse, qui d'abord en moi un brasier allume, pour ensuite guider ma plume.
Je n'ai fait que ranger les mots qu'à mon esprit envoûté elle murmurait.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 4 avr 2012 à 07:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isaka… ton poème est rempli de tendresse et d’une profonde aspiration vers celle qui ensorcelle ton cœur.

Très belle expression poétique ….

Amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 7 avr 2012 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Voilà un poème passionné , tellement passionné même que le titre est intense et résume tout le reste .
Quelle obsession dans cet amour , quelle puissance et quelle description si précise et entre le sentimentale de base et le plaisir dévorant .


I like ..


Cordialement

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 8 avr 2012 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Je dois avouer que ce style de passion est dévorant et hante à jamais je crois , du moins l'oubli ne peu être réellement présent , et j'admire , oui vraiment qu'on puisse l'exprimer avec de l'intensité et autant de calme, pourtant mes textes sur le même sujet étaient confus , le vocabulaire lourd et complexe car je n'arrivais point à retranscrire mes sentiments avec légèreté tellement ma douleur était profonde et toi tu as réussi en quelque sorte à raconter et décrire avec une notoriété d'auteur sans surévaluer ni rendre ton texte difficile à la lecture .


Énorme encouragements pour toi .

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 8 avr 2012 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Oui Pierre votre commentaire résume assez bien mon sentiment lorsque je l'écrivais.

C'est très juste petite Étoile, j'ai longtemps hésité pour ce titre d'ailleurs, je tenais à cette sorte de condensé, comme à cette ambivalence dont tu parles. Obsession, oui sans doute un peu, coucher sur le papier ces mots m'a aidé à la tempérer.
Ce que tu décris est une des raisons qui font que j'ai du mal à écrire à chaud. J'ai souvent besoin de laisser patienter, macérer, pour que mes ressentis prennent forme et que je puisse les exprimer comme je l'entends. C'est peut-être ce qui t'es arrivé.
Ou parfois si j'écris malgré tout, j'y reviens une fois que j'ai les idées plus claires, même si cela ôte un peu de spontanéité et d'intensité.
Bien sûr on ne peut jamais complètement oublier, comme le dit Brel, "on oublie rien, on s'habitue, c'est tout", mais écrire m'a permis de réduire ce pouvoir de me hanter.
Merci beaucoup pour tes encouragements et ce compliment qui me touche, mais je le mérite bien moins que certains dont j'ai pu déjà admirer les écrits, malgré ma récente arrivée ici.
J'ai déversé tout mon coeur dans ce poème, certes, mais de quelque façon qu'il touche ceux qui le lisent, de quelque façon qu'il brille à leurs yeux, souviens toi comme tu le rappelles, que tout ce qui brille n'est pas d'or.

Merci à tous les deux, je suis heureux que ces mots vous aient plu.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 8 avr 2012 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir hisaka , personnellement mes textes ont toujours été en improvisation en marchant , avant de dormir , en méditant , puis un mots , deux et trois soudain une phrase qui sera suivie d'une autre qui à elles formeront une histoire , je retouche rarement puisque j'essaye vraiment de vivre mes textes , et les retoucher ne correspondra plus à la même vision des choses puisque je grandis , mûris donc change dans mes opinions et mes valeurs . Effectivement merci pour ta remarque tout ce qui brille n'est pas de l'or , mais cela aura toujours une valeur aux yeux de quelqu'un dans le monde , il y aura toujours une personne pour idolâtrer quelqu'un ou quelque chose..

Amicalement

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 9 avr 2012 à 12:38
Modifié:  9 avr 2012 à 12:48 par hisaka
Citer     Aller en bas de page

C'est une belle manière d'écrire. Je comprends que tu ne veuilles pas dénaturer ton sentiment premier, mais changer au calme la tournure après avoir laissé reposer pour réduire le côté enflammé du départ ne change pas forcément le sens et la profondeur. Ce qui m'importe, c'est d'avoir pu écrire ma première impression, pour en garder la nature.
Mais c'est ma façon de faire, et la spontanéité n'est pas mon caractère le plus naturel, je la bride sans toujours le vouloir. Après oui chaque minute, acte ou pensée nous fait évoluer, mais là encore ça ne me gêne pas, j'ai une tendance à ressasser et ça apporte un peu de forme au fond...quoi que si j'en ai besoin c'est peut-être en partie par crainte que le fond ne suffise pas...je ne sais pas trop.
A propos d'idolâtrer je me méfie de ça, on en souffre avec le temps, je m'efforce à présent, que je respecte, aime, ou même admire quelqu'un, de dissocier et ne prendre que ce qui me plaît.
Bon j'arrête de parler comme un donneur de leçons, j'en ai encore plein à recevoir

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 9 avr 2012 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir , il n'y a pas de soucis je ne te considère point comme un donneur de leçon mais je trouve cela toujours très enrichissant des opinions différentes , on apprends toujours plus d'une vision extérieure à la notre , après tout c'est logique ta façon de voir les choses tu donne forme à ton texte le retravaille peut être des fois avec des mots qui te paraissent plus appropriés .


Amicalement

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 18 avr 2012 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Une passion très grande, gigantesque, monumentale ... Le tout écrit avec une grande virtuosité, j'ai beaucoup aimé. Merci à toi.

Amitiés

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 24 avr 2012 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Oui c'est vrai, on apprend beaucoup d'autres façons de voir les choses, y compris en lisant simplement vos poèmes ici et là.
Grand merci à vous d'avoir apprécié...et pris le temps de me lire

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
6149 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 25 juin 2012 à 12:44 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
27 février 2020
  Publié: 25 juin 2012 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

hisaka

En relisant ton texte, j'y découvre une douce sensibilité ...
j'aime particulièrement ce passage :

"Laisse moi apaiser ta douce mélancolie
Accepte mes baisers et ma tendre folie
Tes craintes balayées ta vie sera merveilles
Laisse en toi s'éveiller le volcan qui sommeille"


Des mots qui me touchent beaucoup et qu'on aimerait entendre aussi ... merci beaucoup ...
Je reviendrai lire encore ce texte ...

Merci beaucoup
Amitiés
Lullaby

  Lullaby
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 25 juin 2012 à 18:45
Modifié:  6 févr 2013 à 21:45 par hisaka
Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon,
Et oui Cat, passionné... Comment vivre sans passion ?
La vie déjà si terne parfois n'aurait plus la moindre couleur.
...toi qui es peintre...tu vois sans doute mieux que quiconque de quoi je parle.
J'aime pourtant le noir et blanc... Mais il y manque la vie, le feu...
Lullaby..."des mots qu'on aimerait entendre" ?
Mais c'était précisément ma raison de les écrire. Pour mon malheur je suis plus à l'aise pour faire sortir les mots de ma plume que de ma bouche...alors à défaut...
Merci à tous les trois pour votre soutient et de votre sympathie. Ils me vont droit au cœur...et merci pour la "douce sensibilité".

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15871 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 18 juil 2012 à 11:05 Citer     Aller en bas de page

Pour mon malheur je suis plus à l'aise pour faire sortir les mots de ma plume que de ma bouche...alors à défaut...


Apparemment tu n'es pas le seul...


Amitiés

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 22 oct 2013 à 09:05 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes les deux,
C'est vrai Lilia, et nous sommes sans doute nombreux ici dans ce cas.
Pas forcément par manque de mots, mais quelles que soient mes compétences à l'oral, je me sens dans un élément familier au royaume de l'écrit.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Dyonisos

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
115 commentaires
Membre depuis
17 juillet 2011
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 13 févr 2017 à 22:54 Citer     Aller en bas de page

bien dit!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1891
Réponses: 19
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La plume des souvenirs (Poèmes par thèmes)
Auteur : coldasice
A mon écrivain (rêve de plume) (Poèmes par thèmes)
Auteur : katiouchka
Accès de silence (Autres)
Auteur : Jeanne
Dans l'attente de jours meilleurs (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bernylys
Mes racines (Autres)
Auteur : Bernylys
Août en boucle... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Un an glisse vers la courbe de l'eternité (Amour)
Auteur : Galatea belga
Esprit de contracdition (Loufoques)
Auteur : ode3117
Un Miroir sans Tain (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Tic Tic Tic (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Heure promise (Poèmes par thèmes)
Auteur : Narcissange

 

 
Cette page a été générée en [0,0486] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.