Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 13
· Jake Warren · cro · Jean-Claude
13687 membres inscrits

Montréal: 25 juin 10:04:13
Paris: 25 juin 16:04:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Poésie, merci ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 21 juin 2017 à 04:01
Modifié:  21 juin 2017 à 08:01 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Inspiration ce vieux trublion
Est majordome chez poésie
Souffleur de vers, lui, est chaperon
Le vigile lent de la prosodie

Si d’aventure ils vous offrent un vers
Un vers blanc à pied, restez serein
Si vous le gobez sans mâcher, c’est clair
S’en suivront deux, puis trois, jusqu’au quatrain

N’étant adeptes du vers solitaire
Ils sont sans cesse plongés dans l’éther
Que plume rampe, ou marche de travers
Ils voudront qu’elle se sente légère

Dès lors, à la page, qu’elle s’arrime
En marge, elle connaîtra la déprime
Pour la rime, au cœur des mots ils opèrent
Dix vers cité égale un vers offert !

Et pas de balade en forêt de maux
Ces deux-là vous noieraient dans un rondeau
Vous avez ouvert, chez vous ils sonnet
Mais là, très pesant, votre triolet !

Si vous épousez la cause qu’ils clament
Parce que votre mine les acclame
Au cœur du pot M, prenez vos quartiers,
Demain tel poète vous déclamez !

Ces docteurs en médecine holistique
Se pliant peu ou prou à la métrique
Pratiquent ici des saignées sur les maux
Qui forcément, en vous, ont un écho

Ils vont vous souffler tous les mots qu’ils pensent
Sans que vous sachiez tous les maux qu’ils pansent
Quand chez vous lecteurs ils conjurent un mal
Ils peuvent vous atteindre aux lacrymales

Sur la page où j’aimais à m’allonger
Un jour sang j’ai trouvé le pot aux roses
Mais rongé par les vers, j’ai perdu pied
Fuyant l’hémistiche j’ai pris la prose

« Si tu ouvres une fenêtre à l’inspiration demain tu abattras les murs de ta maison,
soit pour lui faciliter l’accession, ou pour procéder à son expulsion »


Greg Horie

  GH
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13021 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 21 juin 2017 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Voilà un loufoque fort bien tourné

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 21 juin 2017 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

MERCI Isabelle pour ton soutien !

Fraternellement,

  GH
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 21 juin 2017 à 18:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Greg,
Encore un tour de force ... réussi...
Pourtant je ne devrais pas employer le mot force puisque tout coule ... et aussi vif qu'un torrent de montagne que j'affectionne tant...


Sur la page où j’aimais à m’allonger
Un jour sang j’ai trouvé le pot aux roses
Mais rongé par les vers, j’ai perdu pied
Fuyant l’hémistiche j’ai pris la prose

MErci encore et encore de ce partage...

Avec ma sincère amitié
V

 
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 22 juin 2017 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Ah Varh !

Sous la musique alitée le vers s'y fie,

Merci pour tes mots,

fraternellement,

  GH
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
25220 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 23 juin 2017 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

C'est plus beau que le " verre " à pied, le contenu est savoureux et l'on s' y abreuve avec délice.
Merci pour cet écrit super
ODE 31 - 17

  OM
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
18 décembre 2020
  Publié: 23 juin 2017 à 20:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode pour tes mots chaleureux,

fraternellement,

  GH
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 835
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0208] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.