Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 30
· QUOIQOUIJE · gillesdepont
13438 membres inscrits

Montréal: 16 juin 10:49:36
Paris: 16 juin 16:49:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: À toi, princesse de mon âme. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 23 juin 2012 à 05:36
Modifié:  24 juin 2012 à 07:26 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page







Pour toi petit ange aux yeux bleutés de larmes et de doutes
Je t'écris à l'encre de mon amour pour qu'un jour tu me pardonnes
Sache déjà que je serai à tes côtés coûte que coûte
J'espère que le destin, un jour, pourra changer la donne




Pourras-tu m'excuser de ta beauté, de ta bouche qui est mienne ?
Pourras-tu comprendre nos yeux et nos visages tant similaires ?
Tu n'encaisseras pas tout comme moi, petite reine
Accepteras-tu plus rapidement que moi, l'identité de notre père ?




Dans un silence désarmant je t'annoncerai ce lien qui nous unit
Celui que tu ignores, celui qui m'a fait tant réfléchir depuis ces quelques années
Telle une vraie sœur je devrais te guider sur les pas d'une charmante vie
Te demandant l'impossible, celui que je n'arrive pas oublier, celui de notre passé





Trop petite, tu ne te rappelles de rien, à part de mon amour inconsidérable
Comment te dire, "Célia regarde-toi, regarde-moi et ne m'en veux pas"
Je t'en prie petite sœur, tu sais je ne peux réparer l'inconcevable
Pourrais-je encore vivre, en voyant ta haine, quand ce jour là la vérité sera en toi ?





Tu sais princesse de mon cœur et de mon âme tant de coups t'ont été épargnés
J'ai voulu ta protection quitte à périr dans la distance effroyable que tu peux me reprocher
Mais qui dit que ce monstre ne t'aurais pas tuée, j'ai le mérite de ta sécurité
Tu pourras me mépriser de tout ton esprit mais tu es en vie et cela tu ne pourras me l'enlever






Tellement de risques, de conséquences, tu ne voudras plus de moi, ni mes bras...
Seulement ton sang est en moi, tu es ma raison de vivre jusqu'à l'infini
La peur au ventre, la gorge nouée je m'approcherai avec fragilité de toi
Te murmurant "j'aurais aimé que cela soit différent, si seulement... Si..."





Rien ne changera tout ce temps à me battre pour toi, ta santé, toi qui ne méritais déjà point ce jugement dernier
Tu partiras, de haine, cela sera dur mais j'ai bien agi et désormais je devrais me contenter du fait que tu veuilles m'oublier...











 
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1060 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 23 juin 2012 à 05:42 Citer     Aller en bas de page



Joli texte d'amour, j'ai apprécié

  ODH MAD
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 23 juin 2012 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup j'ai vraiment essayé de faire ressortir l'amour que je lui offre depuis sa naissance

 
Lize
Impossible d'afficher l'image
Et si ma forteresse un beau jour se fissure, puissé-je m'enivrer de la beauté du monde.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
5 juin 2012
Dernière connexion
7 juillet 2017
  Publié: 23 juin 2012 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Et bien sache que c'est réussit; c'est très touchant.

  Anciennement June Punker.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 23 juin 2012 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 24 juin 2012 à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Tu l'aimes plus que tout, et à la lumière de tes écrits comment pourrait-elle t'en vouloir...pour quelque raison que ce fût ?
Très beau poème.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 25 juin 2012 à 08:16 Citer     Aller en bas de page

Pour le mensonge Hisaka .. pour le mensonge qui la protège certes mais pour le mensonge ...

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
741 poèmes Liste
15802 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 27 juin 2012 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Pourras-tu m'excuser de ta beauté, de ta bouche qui est mienne ?
Pourras-tu comprendre nos yeux et nos visages tant similaires ?
Tu n'encaisseras pas tout comme moi, petite reine
Accepteras-tu plus rapidement que moi, l'identité de notre père ?


Ce que lis est terrible et je reste émerveillée devant ta capacité de vivre avec le sourire...

C'est bien, c'est mieux...il faut continuer notre vie malgré tout , malgré tous...


Cordialmente ...

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 28 juin 2012 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Malheureusement on s'habitue à tout ..

 
Bulle de champ'
Impossible d'afficher l'image
Il faut laisser du temps au temps
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
670 commentaires
Membre depuis
1er novembre 2004
Dernière connexion
6 avril 2014
  Publié: 4 juil 2012 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

Très touchant... Au vu de l'amour que tu lui portes, comment pourrait-elle t'en vouloir ?
Un mensonge pour moi, n'en est un que lorsqu'il est dit pour blesser... Hors ton mensonge est une preuve d'amour...

  Il faut vivre au jour le jour, sans se poser de questions sur notre avenir !!
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 4 juil 2012 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Peut être seulement j'ai "renié" l'esprit de famille qui tous les jours lui rappelle que je suis absente par choix , et à son âge elle me dit tellement de paroles cruelles , j'ai peur pour l'avenir , je ne partage rien avec elle depuis deux ans , je loupe la période la plus importante de sa vie , là où elle va se chercher et que je ne pourrais la guider ...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1122
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.