Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 105
Invisible : 0
Total : 107
· Xuyozi · Flora Lynn
13551 membres inscrits

Montréal: 20 juin 20:36:01
Paris: 21 juin 02:36:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: pré perdu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
henry maivers


Prenez le temps d'avoir le temps.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
27 mai 2012
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 30 juin 2012 à 08:09
Modifié:  2 juil 2012 à 16:55 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Je sais que c'est là où elle est allée , le coeur rempli d'idées loin du bonheur. Je sais que c'est bien là que je la retrouverais, car c'est là que se trouve sa première fois. Je sais que c'est son premier amour et son dernier, elle l'a toujours dit, et je sais que c'est fini entre eux aujourd'hui, il me l'a dit. Je rentre dans les prés fourrés, ils sont tellement entre - eux ressemblants... C'est un endroit précis que je cherche... Je cherche avec tant d'ardeur que j'en oublie la poésie des fleurs. L'obscurité jaillit même si il fait ensoleillé, c'est dans mon coeur qu'il en est ainsi, car oui, je suis arrivé, mais pas à temps ; enfer et damnation : elle n'a pas su se faire à l'idée de la séparation : sous l'émotion elle s'est évanouie, tant endormie que je ne sais l'éveiller, à ses cotés je me sens fatigué, je ressens comme sont puissant ses médicaments, ceux qu'elle prit pour se soulager définitivement.

  Henry Maivers
folano sabata
Impossible d'afficher l'image
un poète est une étoile, même mort il continue à briller
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
13 mai 2012
Dernière connexion
12 janvier 2017
  Publié: 30 juin 2012 à 16:58
Modifié:  30 juin 2012 à 16:59 par folano sabata
Citer     Aller en bas de page

C'est étrange la tragédie qui t'ai arrivé et que tu décris à merveille dans ton poème, je l'ai vécue.
En faisant abstraction de tout jugement ta plume à plaidé avec succès la cause de ton amie défunte.

Ces vers je suis pas près de les oublier:

C'est un endroit précis que je cherche... Je cherche avec tant d'ardeur que j'en oublie la poésie des fleurs. L'obscurité jaillit même si il fait ensoleillé, c'est dans mon coeur qu'il en est ainsi, car oui, je suis arrivé, mais pas à temps

Amicalement à la prochaine henry maivers

  les mot, l'amour et l'espoir sont mes armes
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 1er juil 2012 à 04:45
Modifié:  1er juil 2012 à 04:45 par pyc
Citer     Aller en bas de page

je suis très triste pour elle, mais quelque part, j'apprécie que tu ne la critiques pas pour son choix...je ne veux aucunement dire que je cautionne de tels actes, mais je ne pense pas que juger ou parler de lâcheté par exemple, apporte quoi que ce soit...tu n'es pas tombé dans ces raccourcis, et je t'en remercie...mais je pense à une de mes amies qui a connu tout ça de près, et leur douleur si forte qu'ils en arrivent à cette extrémité, me bouleverse...on aimerait tant les aider avant, mais avant, on ne voit pas toujours l'urgence !
amicalement.
pyc.

 
henry maivers


Prenez le temps d'avoir le temps.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
27 mai 2012
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 6 oct 2012 à 18:47 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux que vous donner à vous qui avez connu cela le mien en vérité,car j'ai écris ceci sans l'avoir vécu...A dire vrai je me fais souvent des scénarios,et je ressens vraiment ce qui vit le héro de l'histoire,de chaqu'un d'entre eux s'ils sont deux ou plus nombreux...Ma plume et moi faisons le reste.

  Henry Maivers
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1441
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0179] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.