Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· prosateur
13194 membres inscrits

Montréal: 28 juin 00:04:21
Paris: 28 juin 06:04:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: L'abbé Pierre vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 24 jan 2007 à 13:05 Citer vertical_align_bottom

Le 1er février 1954 l’abbé Pierre lançait son fameux appel, dans le mensuel de sa fondation, il déclarait il n’y a pas longtemps : « J’étais surtout loin d’imaginer que cinquante ans plus tard des familles en France, avec de jeunes enfants, dormiraient toujours dans la rue. »

En effet selon le Bureau d’informations et de prévisions économiques il y a cinq ans, 1429 000 personnes occupaient des logements hors normes, 470000 habitaient des meublés et des chambres d'hôtel, 147000 vivaient en caravane. Soit, un total de plus de deux millions de personnes exclues du logement ou mal-logés.
Il y a aujourd’hui en France 7 millions de pauvres qui vivent avec moins de 657 € par mois (et que dire si on examine les chiffres au nivaux mondial, c’est affolant).

L’abbé Pierre est mort et aujourd’hui on voit les politiques dont beaucoup ont été aux affaires durant ces cinquante dernières années, l’encenser, à qui veut lui faire des funérailles nationales, à qui veut qu’il repose au Panthéon et j’en passe….

L’abbé Pierre il en avait strictement rien à foutre de tout ça.

Même devant la mort d’un tel homme, ils (les politiques) n’ont aucune dignité, ils encensent l’homme, ses idées, ses actions, alors qu’ils ont été, qu’ils sont et seront encore (pour la plupart) complètement indifférents au sort des pauvres , des sans abris, des mal logé.

Mais qu’ils se taisent au moins, qu’ils se fassent tout petit, au lieu d’essayer de récupérer à leur profit la mort de cet homme si humble et pourtant si grand avec lequel ils n’ont strictement rien a voir, avec lequel ils n’ont aucun point commun.

Qu’ils quittent cette posture indécente, ces hypocrites qui essaient de nous faire avaler depuis des années que la situation est difficile et qu’il n’y a pas grand-chose a faire.

Je haie cette classe toute tendances confondues et aujourd’hui je n’ais qu’une envie, leur cracher à la figure.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 24 jan 2007 à 13:47 Citer vertical_align_bottom

Il l'avait dit à Mitterrand quand ce dernier lui avait fait la remarque suivante : "Mon père, à force de vous voir avec moi, on va penser que vous êtes un homme de gauche"..

et l'abbé de répondre: "Monsieur le Président, je suis irrécupérable"

qu'on le laisse là où il est maintenant...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 24 jan 2007 à 16:22 Citer vertical_align_bottom

Ca suffit Patrick ... Quand un homme de cette trempe meurt, c'est une bibliotheque qui brule . Jamais on n'a
mis tant de passion au service de tant de moderation .

Mes sympathies ... O poete !

Humainement, Frantz Le beau

 
l'harmattan
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
116 commentaires
Membre depuis
22 février 2007
Dernière connexion
13 février
  Publié: 27 févr 2007 à 16:33 Citer vertical_align_bottom

Je partage entièrement ton opinion.
Une des plus grandes qualités est la dignité et tous les pauvres et sans abri possèdent cette qualié qui fait tant défaut à tous nos politiques (toute tendance confondue).
Je suis comme toi, je les touve méprisables et cela ne nous donne pas envie d'effectuer notre devoir de citoyen.
Soyons solidaires et surtout respectueux des autres.

CARTON ROUGE A TOUS CES HYPOCRITES

  L'harmattan
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 31 juil 2008 à 04:26 Citer vertical_align_bottom


Si ils pouvaient t'entendre ces politicards à 2 balles !
Amitié
Plume

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 20 juil 2009 à 20:12 Citer vertical_align_bottom

si les politiciens aidaient vraiment les pauvres il n'y aurait plus de sdf!!!
dans la commune ou je vie pour la plupart dans les logements dit sociaux ce sont des gens qui savent payer des gros loyer!!
souvent ce sont des gens qui ont plus d'une voitures!!!!
tandis que les pauvres n'ont qu'un carton!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2449
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.