Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13394 membres inscrits

Montréal: 22 juin 10:50:53
Paris: 22 juin 16:50:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Deux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 29 déc 2012 à 10:48
Modifié:  10 févr 2013 à 04:56 par Vers cassés
Citer     Aller en bas de page



Deux





Aimer à loisir, aimer et mourir
Ô, de Baudelaire je ne suis point le conquérant.
A cette époque du temps où l’orage dort,
Le soleil dompté par les vents alizés, au gré du silence.
A cette époque du temps où les alpages jaunissent,
Je réclame à marâtre nature, une infime confession.
Oui, je reconnais avoir sommeillé dans ces eaux troubles,
De chagrins accablants au passé cruel mais éternel.
Oui, je ne puis nier, que ce fut beau !
Ces soirs qui arrivaient tard, au chevet de nos rires.
Oui, qu’elle fut belle ! Telle ce qu’on ne peut dire
Elle avait dans les idées, ce fumet des zéphyrs, qui de lumière pleuvait
Je confesse marâtre nature, que la chair est morose.
Car, seule vous savez, dans quelle poche du temps,
Réside ce champ fertile de mon souvenir.
J’accuse marâtre nature, la terre me fut témoin,
Des valses que nous dansions, de bon gré, aux vagues et vents.
Ces songes au goût amer, la nuit froide
Je confesse marâtre nature, que ce sort n’est point juste,
Car comme vous le dira le temps …
Je confesse marâtre nature, nous étions bel et bien deux.



  Vers Cassés
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 29 déc 2012 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

A cette époque du temps où l’orage dort,
A cette époque du temps où les alpages jaunissent
J’accuse marâtre nature, la terre me fut témoin,
Des valses que nous dansions, de bon gré, aux vagues et vents.
Ces songes au goût amer, la nuit froide
Je confesse marâtre nature, que ce sort n’est point juste,
Car comme vous le dira le temps …
Je confesse marâtre nature, nous étions bel et bien deux.


La vie peut parfois sembler amère, les souvenirs étant là pour nous le rappeler,...
Une poésie nostalgique que j'apprécie!

Bienvenue sur la passion des poèmes!


Amicalement
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 30 déc 2012 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Sybilla, ô merci, merci tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire qui est le premier d'ailleurs me rend heureux
Je suis un gars qui griffonne seul et en silence devant son ordinateur, et avoir des avis venant de vous pour la première fois, c'est une sorte de retour positif.

Alors merci encore et j'espère qu'on partagera beaucoup plus, ce n'est que le début

  Vers Cassés
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 31 déc 2012 à 00:14
Modifié:  2 jan 2013 à 23:49 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Belle confession
du coeur nostalgique à Dame Nature !

C'est dans son antre que l'on peut redecouvrir des sources d'aimer....




  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 31 déc 2012 à 08:16 Citer     Aller en bas de page

Merci infiniment ballandine
Et oui, ce sont des variantes qui parfois nous jouent des tours

  Vers Cassés
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 15 mars 2013 à 11:10
Modifié:  15 mars 2013 à 11:12 par pyc
Citer     Aller en bas de page

tu vois, je suis remonté aux sources, avec cet écrit qui marquait ton arrivée parmi nous...oui, si tu griffonnais seul, tu as franchement très bien fait de venir ici...comme nous, nous avons eu la chance de te découvrir au fil du temps, pour finalement nous plaire à te lire...ce premier écrit témoignait déjà d'une écriture attirante, et par la suite, cela ne s'est pas démenti ! tant mieux !
amitiés sincères à toi.
pyc.

ps : j'adore ton dernier vers qui dénote selon moi une force intérieure en face de la nature...être deux, c'est une chance à ne pas laisser passer !

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 15 mars 2013 à 13:27 Citer     Aller en bas de page



Merci mon cher Pyc, remonter aux sources ce n'est vraiment pas pour me déplaire en tout cas

C'est très généreux mon cher. Eh oui, j'ai pris de la bouteille et de l'expérience, sortir de son monde,

S'ouvrir aux avis des autres, à leur conception de la poésie et leurs vers à eux, ça change c'est certain.

Grand Merci Pyc, et c'est vrai que sur le dernier vers je voulais marquer le coup


Mille Merci et pour l'anecdote tu as été le deuxième à commenter mon premier poème

Amitiés mon cher

  Vers Cassés
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
27 octobre 2020
  Publié: 6 mai 2013 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Et bien je n'aurais pas dit mieux que Pyc, pas que je sois fainéant sur le coup mais...
Il est beau ce poème Vers cassé 👏👍

F.d.💬

  pmjb
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 6 mai 2013 à 14:02 Citer     Aller en bas de page



Merci f. d.

Premiers pas dans un monde

C'est généreux de passer apprécier !

  Vers Cassés
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 20 juin 2013 à 20:04 Citer     Aller en bas de page



Oh Allana, c'est un immense plaisir de te voir dépoussiérer ce vieil écrit de ton généreux commentaire

Je t'en remercie sincèrement

A nous relire

  Vers Cassés
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
3078 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 5 août 2014 à 02:24 Citer     Aller en bas de page

Le bal des sentiments où voltige la vie, parfois triste, parfois joyeuse, mais le tout reste baigné d'amour.

C'est la force du cœur de le savoir...



Mes Pluriels du jour lorsque se lèvent les souvenirs des vagues de la mer du temps...

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 10 juil 2015 à 10:20 Citer     Aller en bas de page




Merci aux Pluriels pour ce généreux passage sous mes mots !!

  Vers Cassés
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1343
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0304] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.