Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 45
· QUOIQOUIJE · gillesdepont
13437 membres inscrits

Montréal: 16 juin 10:36:55
Paris: 16 juin 16:36:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'ange éternel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 17 mars 2013 à 14:41
Modifié:  20 mars 2013 à 05:21 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page







Assis au bord d'une rivière
Ou caché au sommet du grand froid
Paisiblement tel un mercenaire
Il impose laissant la nature sans voix





Sa silhouette paraît enfin plus claire
Et puis à la fois bien loin d'être sereine
Sa splendeur animée de ses colères
Nourrissant la rancœur par ses veines





Un rêve attendrissant et simplement sublimé
Une magnifique fraîcheur bercée de pureté
Le temps passe face aux vagues déchaînées
Puis tout devient injuste, ton innocence doutée





Liberté, je veux te proclamer
Enchaînée à ces scènes cinématographiques
Un pur bonheur condamné
Une sorte de paradis aux airs presque angéliques






Les fleurs exotiques s'illuminent de croyances
L'espoir son unique présence au crépuscule
Le vent recouvre son éternel enfant d'ignorance
À l'ensemble même l'univers est minuscule





La forêt avale cannibalement sa monstruosité
Et comme un cadeau l'ange se laissera aller
Avec élan au cœur d'un radeau un peu retapé
Et avec union il navigue doucement sur le passé




Imagine le dessin classique et déchirant
Qu'est alors l'avenir entier à cet instant
Ses yeux crevés par l'usure et le temps
Espérant que tout s'arrange, vraiment.



 
Majestic


"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier" Marc Aurèle
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2012
Dernière connexion
2 février 2015
  Publié: 18 mars 2013 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Magnifique Julia.
Je sens une sérénité dans cette tristesse, c'est troublant.

  La paix n'est que mensonge, il n'y a que la passion.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 18 mars 2013 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Oui il y a une sorte de fatalité descriptive et belle et bien réelle, je trouve cette situation fascinante, angoissante, déprimante et à la fois meurtrière comme une sorte de punition inévitable pour faute d'avoir aimé

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 24 mars 2013 à 19:28 Citer     Aller en bas de page



Agréable, déroutant, surprenant

  Vers Cassés
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 25 mars 2013 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 592
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0179] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.