Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13214 membres inscrits

Montréal: 5 mai 21:47:23
Paris: 6 mai 03:47:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Te laisser partir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 5 sept 2013 à 16:02
Modifié:  5 sept 2013 à 18:06 par Bibenja
Citer     Aller en bas de page

Te laisser partir...

C'était l'été dernier, déjà l'été dernier,
Où nous avions pu goûter le sable et le sel.
Le creux de ton torse me servait d'oreiller
Et tu me susurrais à quel point j'étais belle.

Alors que je m'éloignais de ce quai de gare
Tout en te maudissant de me laisser partir,
Je ne pouvais m'empêcher de garder l'espoir
Qu'un jour, peut-être, tu me ferais revenir.

Malgré ces promesses que l'on se reverrait
Une nuit a suffi pour sombrer notre histoire
Ainsi dans ma douleur, je n'ai pas voulu croire
Que je ne sentirais plus tes doigts m'effleurer.

Et depuis un an, ton souvenir vit en moi,
Ombrage mes actions et dirige mes pas.
J'écris la nuit, mes larmes mouillant le papier,
Tous ces poèmes que tu ne liras jamais.

Mais je dois oublier la haine et la colère
Délaisser les souvenirs sur ce bord de mer
Si je t'ai haï, c'est que je t'ai trop aimé
Et à présent je dois te laisser t'en aller.

Ton bonheur ne devra plus me faire aucun mal
Tu cesseras d'être mon coupable idéal
Je laisserai enfin ton ombre dépérir
Puisqu'il est temps pour moi de te laisser partir.

  The Leprechauns told me to do it.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 5 sept 2013 à 16:06 Citer     Aller en bas de page



Tu as dû te sentir bouleversée lorsque son train est parti et toi sur le quai de la gare...
Un poème triste qui serre les coeurs


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 5 sept 2013 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Ce jour là pourtant, j'ai sincèrement cru que je le reverrai un jour. Au moins à l'époque je pensais qu'il le souhaitait aussi.
Merci pour tout tes commentaires Sybilla, ça me touche

Amitiés

Bibenja

  The Leprechauns told me to do it.
ChristopheG

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
25 août 2013
Dernière connexion
6 octobre 2014
  Publié: 5 sept 2013 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Triste, certes, mais très beau et très chantant aussi.
Merci du partage, au plaisir

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16960 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 6 sept 2013 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

tu m'as fait revenir 4ans en arrière dans ce quai de gare
je suis rentrer effondré
très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 6 sept 2013 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous les deux. Hé oui Mido, c'est souvent cruel, les quais de gare.

  The Leprechauns told me to do it.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 7 sept 2013 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

Merci Tiloune. Je crois qu'on a tous notre quai de gare à nous, une fois dans notre vie.

  The Leprechauns told me to do it.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 14 sept 2013 à 17:45 Citer     Aller en bas de page

Merci Erina

  The Leprechauns told me to do it.
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1181 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
16 septembre 2019
  Publié: 15 sept 2013 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

Ah ! Les quais de gare !
On m'a dit que parfois aussi des trains entrés en gare accompagnés d'un amour qui a dû s'absenter, de parents qui reviennent enfin, de rêveurs, de touristes qui ont choisis ta ville et nouveaux cœurs ... à saisir.
Je digresse c'est vrai aux commentaires de mes prédécesseurs. Mais c'est un copain qui travaille à la SNCF qui m'a fait remarquer cela alors que je prenais avec tristesse un train en laissant femme et enfants sur le quai.
Il m'a dit "regarde sur ton ticket il y a un retour" et ça n'a pas manqué j'ai vu du bout du quai courir mes fils bras écartés et le si joli sourire de mon épouse.
Un départ sur un quai ça à a cela de beau que c'est un départ romantique et fantasmé. Bien plus joli qu'un amour qui s'effiloche et qui finit par sentir mauvais.
C'est un très joli texte, libératoire j'espère, digéré j'espère aussi... dans un an tu le reliras et y enlèveras le ressentiment. Fais en un texte de séparation, belle mais inéluctable ! L’espoir est devant toi, peut-être dans ce train qui arrive en gare !

  Cartouche
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 15 sept 2013 à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Bien joli commentaire, et ton ami avait bien raison, mais en ce qui me concerne, il n'y avait pas de retour. Et ça n'a pas empêché l'histoire de finir par sentir mauvais ^^ ce quai de gare n'était que le début de la fin

  The Leprechauns told me to do it.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 12 jan 2014 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

merci encore Ann
été 2012 pour moi aussi.. et je connais bien ce sentiment, de se demander "qu'est ce qu'elle a que je n'ai pas ?" pour qu'il l'aie choisi elle.

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1531
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.