Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 20
· ami_des_vers
13220 membres inscrits

Montréal: 8 mai 17:41:44
Paris: 8 mai 23:41:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Peut-être Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 27 sept 2013 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Un trait d'eyeliner pour approfondir le regard, la traditionnelle grimace dubitative en voyant l'état de mes cheveux. Tant pis, je n'en obtiendrai pas mieux.
ça fait quelques mois, maintenant, que je partage chaque semaine une nuit avec toi.
Une nuit dans ton appartement, à me cambrer dans tes draps,
Une nuit tendrement à me blottir dans tes bras.

On était d'accord, pourtant. Ce n'était rien de sérieux. Moi je voulais simplement aller mieux.
Et toi tu voulais... hé bien tu voulais sans doute ce que les autres aussi voulaient.
Et je te l'ai donné pour que tu n'aies pas à mentir.
Et je me suis donnée que tu n'aies pas à me faire souffrir.

Mais c'est devenu un jeu, pour toi, quand avant de t'endormir tu me susurrais des mots doux
Et que pour me protéger je me contentais de t'adresser une moue.
Tu voulais que je te réponde. Tu voulais que je sois tienne.
Mais tous leurs mensonges immondes avaient rempli mon cœur de haine.

Et tu ne peux pas l'effacer. J'ai envie de te le dire, pourtant,
Mes lèvres brûlent de te dire que je t'aime tellement.
Mais les mots restent coincés dans ma gorge, ils m'étranglent.
J'aurais vraiment voulu être capable de voir les choses sous un autre angle...

Mais quand tu m'as dit que tu m'aimais
Je me suis mise à pleurer.

J'aurais voulu te croire, tu le sais, mais la confiance n'est qu'un mot quand elle a trop été brisée.
J'aurais voulu te dire que je t'aime aussi,
Mais sur ma langue ces mots là ont dépéri.
J'aurais voulu te croire, mais les larmes ont remporté la victoire.
J'aurais voulu te croire, mais c'était beaucoup trop risqué comme espoir.
Alors j'ai pleuré à en faire couler l'eyeliner,
J'ai pleuré à en faire fondre mon cœur
.
Tu vois, je ne te veux pas suffisamment proche pour pouvoir m'atteindre.
Tu l'es suffisamment pour me faire du mal, mais pas pour me détruire, pas pour m'éteindre.
Pour me détruire il faudrait d'abord me réparer, continuer à m'étreindre.
Mais je ne t'ai pas laissé faire. J'ai pleuré, je t'ai accusé de mentir, et j'ai claqué la porte.
A chaque fois que je revois ton regard à ce moment là, je me sens encore un peu plus morte.
Tu m'as juré que tu ne mentais pas, mais les autres aussi ils jurent, tu sais.

Mais peut être que toi tu disais vrai, après tout, peut être que tu croyais m'aimer.
Peut être même que c'était vrai.

Je ne le saurai jamais.

  The Leprechauns told me to do it.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 27 sept 2013 à 17:52 Citer     Aller en bas de page



Ohlala Bibenja!!!!
Comme cette personne te fait souffrir!!!
Cela me touche vraiment!!! D'autant plus que ce soir, je suis triste aussi, car mon ami est parti à l'étranger pour son travail, et je me sens si seule et n'est pas là pour me soutenir... Vivement son retour en France la semaine prochaine!!!
Je comprends ta fragilité qui est bouleversante sous tes mots si beaux mais si mélancoliques!!!
Courage Bibenja!!!


Amitiés sincères
Bisous
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 27 sept 2013 à 17:59 Citer     Aller en bas de page

C'est très gentil sybilla, j'espère que ça va aller mieux pour toi, plus qu'une semaine avant de retrouver les bras de ton cher et tendre !
Merci encore pour tous tes commentaires,

Amitiés

Bibenja

  The Leprechauns told me to do it.
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 27 sept 2013 à 19:22 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce texte, il est profond on peut presque palper la tristesse.
Merci

JVK

 
pouete
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2013
Dernière connexion
3 janvier 2015
  Publié: 28 sept 2013 à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais quoi dire...
merci de ton partage apprécié.
amitié

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 28 sept 2013 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Mercià vous, JVK et pouete

  The Leprechauns told me to do it.
Plutonium


Je me sens si bien hier matin, que je voudrais être à demain.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2013
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 28 sept 2013 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

On ne peut pas faire plus sincère et explicite.
Très juste, pourtant, beaucoup le vivent.
Et bien dis, joliment dit même, beaucoup d'émotions...pfiou

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 28 sept 2013 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Merci et bienvenue parmi nous Plutonium

  The Leprechauns told me to do it.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16966 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 28 sept 2013 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

c'est bouleversant
une écriture qui m'as beaucoup touché, sincère et émotif
bravo

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 28 sept 2013 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Merci encore Mido

  The Leprechauns told me to do it.
tendre66

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2013
Dernière connexion
6 octobre 2013
  Publié: 3 oct 2013 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

votre poème m'a touché au plus profond, vous avez percé à jour l'ensemble de mon désarroi, cette envie baigner de tant de crainte, cette vie illusoire de se protéger à l'encontre de sa vrai volonté....
ce poème me ressemble, il est mon histoire, j'ai été cet homme, amant d'un jour, devenu amoureux pour toujours, elle aussi a fui mon cœur débordant d'amour et à présent je ne fais que survivre à cet échec, depuis ce jour j'ai cessé en croire en l'amour, jusqu’à ce premier jour, ou j'ai à nouveau envie d'un toujours.

merci et mille merci, je ne sais encore si les larmes que vous avez su m'extirper sont de joie sur mon futur ou de peine sur mon passé, mais ces quelques larmes en tout les cas on réveiller en moi un sirocco d'émois, et grâce a vous je reprend foi en moi

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 3 oct 2013 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Hé bien, je suis ravie et touchée que ce poème vous aie tellement parlé.
Ce n'est pas toujours facile d'être l'amant occasionnel, comme j'ai fini par le constater, d'autant que beaucoup de femmes les prennent pour se consoler d'un autre. Le problème, c'est que l'amour à ce moment là, on n'y croit pas plus non plus.
Mais peu à peu, on finit toujours pas raviver une toute petite mais effrayante lueur d'espoir...

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1148
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0280] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.