Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:23:18
Paris: 28 juin 04:23:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: L'ablation du trou de bal vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 18 févr 2004 à 14:48
Modifié:  20 nov 2004 à 05:52 par patrick dabard
Citer vertical_align_bottom


L’ABBLATION DU TROU DE BALLE


Depuis que l’homme est sur terre
La misère est partout, pesante,
Malgré les contestataires
Et les théories séduisantes.

Depuis que l’homme est sur terre,
On a pourtant tout essayé
Même les plus volontaires
N’ont pas pu l’enrayer.

Depuis des lustres on tergiverse,
Les chercheurs sont mal inspirés,
De controverses en controverses,
Le mal ne fait qu’empirer.

C’est sans doute une fatalité,
Une maladie incurable ;
Un virus que sa vitalité
Rend totalement invulnérable.

Pourtant très chers concitoyens,
Gens de la haute et gens de la baise,
J’ai ouï dire qu’il existe un moyen,
Une admirable et audacieuse thèse.

Si l’on veut que la pauvreté,
S’en aille au diable vauvert,
Il suffirait de décréter,
Que l’or et les billets verts,

Ne soient plus l’unique valeur,
Et injecter dans l’économie,
Un paramètre niveleur
Pour enrayer l’épidémie.

Une nouvelle monnaie d’échange,
Une richesse universelle,
On y gagnera tous au change ;
Il suffira d’aller à la selle.

Une réserve naturelle,
Qui vient des profondeurs,
Une valeur corporelle,
Et qui a une odeur.

C’est en quelque sorte une manière,
De vaincre le mal par le mal
Et pouvoir sortir de l’ornière,
Avec des chances optimales.

Et l’on verra les riches,
Subir le contre coup
Et les pauvres qui s’en fichent
Ils en ont jusqu’au cou.

Mais il faudra faire attention,
Les nantis sont des salopards,
Ils auront toujours la tentation
De revenir au point de départ.

Tous les coups seront permis,
Pour retrouver leurs privilèges,
Les plus sombres compromis,
Et les actes sacrilèges.

Ils pourraient, dès la naissance,
Pratiquer de façon globale
Et sans aucune réticence,
L’ablation du trou de balle.


Ce texte est la propriété de Patrick Dabard.
Tout droits réservés ©
Toute modification interdite sans l’accord de l’auteur.


  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 18 févr 2004 à 21:22 Citer vertical_align_bottom

On "sent" chez toi un côté rebelle.

Je me marre...

Pour le contenu
et pour la façon dont il nous est rendu.

à la fois intelligent et rigoureux...

Bravo !!!

  http://papemich.free.fr/
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 19 févr 2004 à 02:49 Citer vertical_align_bottom

un gros et beau travail...sur la vie, l'homme et ses failles...

bravo et merci pour ce subtil moment !!

Loup

  http://papemich.free.fr/
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 févr 2004 à 09:46 Citer vertical_align_bottom


En effet, il y a chez moi un côté rebelle, et je pense que l'on ne doit pas se contenter d'être toujours poétiquement correct,le poète se doit de garder les yeux ouverts, comme le disais fort justement J Ferrat, il voit plus haut que l'horizon.
Amicalement.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 25 mars 2004 à 06:38 Citer vertical_align_bottom

J'ai adoré ce texte (et ta réponse a un commentaire.
Que serait un poête sans indignations, sans révoltes, sans colères et sans rebellion??? Peut-être seulement un habile manieur de rimes, un faiseur de mots inutiles parfois.
J'en connais!

  Dela musique avant toute chose...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 mars 2004 à 09:35 Citer vertical_align_bottom

Merci Amnésiac, et Blues pour vos commentaires? Et oui que serait un poête sans indignations et sans révoltes!
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 30 mars 2004 à 12:02 Citer vertical_align_bottom

Oui, véritablement intelligent!
BRAVO!!!!!!!!!!!

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 31 mars 2004 à 10:35 Citer vertical_align_bottom

Merci Mevaëvane, ton commentaire me touche.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Eregraf
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
17 mai 2002
Dernière connexion
1er mai 2020
  Publié: 2 avr 2004 à 15:20 Citer vertical_align_bottom

moi, j'ai adoré ce poême, il m'a fait beaucoup rire. Ma grand-mere me disait déjà : les riches peuvent bien se gaver, ils n'ont qu'un trou de balle.

je le nomine avec un grand eclat de rire

Théo

  Eregraf
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 4 avr 2004 à 10:03 Citer vertical_align_bottom

Merci V et Eregraph, oui longue vie à l'imagerie!
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 4 avr 2004 à 11:53 Citer vertical_align_bottom

Excellant ami Patrick,
La dérision est une arme,
Tien j’en pète afin d’en saisir le floral.
Quelle belle diatribe sur le haut et le bas du pavé.
Et les deux pieds dedans, j’applaudi.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 8 avr 2004 à 12:33 Citer vertical_align_bottom

Tu as beaucoup d'humour Jean Paul, merci de ta visite.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Nicolas Reuge

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1037 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
24 novembre 2020
  Publié: 25 nov 2004 à 06:31 Citer vertical_align_bottom


Voilà une façon habile de dire merde à la fatalité ! J'aime beaucoup
Amitiés.

Nicolas.

  Electron libre, un point c'est tout.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 25 nov 2004 à 09:11 Citer vertical_align_bottom

Merci Nicolas, fidèle lecteur.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 2 févr 2005 à 04:07 Citer vertical_align_bottom

Valter et Grincheux, merci pour vos commentaires.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 4 févr 2005 à 01:50 Citer vertical_align_bottom

L'Argent sale et l'odeur de la culpabilité! Merci d'Avoir réussi à tous les envoyer déféquer!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 févr 2005 à 13:17 Citer vertical_align_bottom

Merci Yvano!
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
NeverM|nd
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
481 commentaires
Membre depuis
2 décembre 2005
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 24 déc 2005 à 08:28 Citer vertical_align_bottom

quel poeme !! vos mots féroces parfois.. ouvrant l`esprit a une réalité de la société.. pognant ..véritable contraste.. ou se mélange corruption .. ou se trame l`injustice.. un reflet concret d`un malaise qui sévit depuis que l`homme saisis de détruire au lieu de batir..

je sais pas si c`est ainsi que vous exprimiez vos pensées.. moi j`ai compris qu`ìl y a un non sens de valeur humaine.. et tant que l`esprit de pouvoir regnera.. les efforts de ceux qui crie en la justice est éperdu de tout bon fondement..

votre maturité d`écrire fais grandir ...découvrir.. patrick merveilleux ..

  Never for ever
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 24 déc 2005 à 08:55 Citer vertical_align_bottom

Tu as tres bien saisis l'essence de ce poème, merci pour ce nouveau commentaire.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 13 jan 2006 à 12:40 Citer vertical_align_bottom

alors la je suis sur le cul!!

tres ummmmmmmmmm.......................
marant voila le mot!!
il m'a bien fais rire cependant tellement vrai!!!
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 jan 2006 à 14:26 Citer vertical_align_bottom

Merci l'immortel des étoiles, content de t'avoir fait rire.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3174
Réponses: 27
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0526] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.