Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 38
· ode3117 · Avraham
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 02:02:58
Paris: 25 sept 08:02:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Au pied de la nuit… vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 24 févr 2005 à 11:43
Modifié:  26 nov 2010 à 12:35 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

En des pièces tamisées, des bougies.
Le luth escorte le service des soupers.
Au centre des bouquetières parfumées.
Où pâtisseries et fruits sont orgies.

Au printemps se pavanent de muguets.
Les rêveurs vêtus de tilleuls, de plumeaux.
Au grand parc de la nuit, les doux échos.
De l’été versé sur un lit d’œillets.

L’homme dégusterait de ses yeux.
La femme emplie de mille vœux.
À l’orée des valses hautaines.

Les jasmins éventent de leurs peignoirs.
Les sourires d’une lune coiffée de noir.
Vers des contrées lointaines.

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
6503 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 24 févr 2005 à 16:13 Citer vertical_align_bottom

Le pied cette nuit là, Bacchus n'est pas mentionné par pudeur ou par oubli!
j'aime le style, les images.
amicalmement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 25 févr 2005 à 23:25 Citer vertical_align_bottom


Chère mésange,
Oui c'est tout un menu, une vrai orgie pour le cerveau et le palais! Ton commentaire est très gentil.

Bien à toi !


Cher rimarien,
Il se peut que je l'ai oublier par pudeur !

Bien à toi !


Cher Saphariel,
C'est une belle visite que tu m'offres, ça faisait longtemps !

Bien à toi !


Votre visite est grandement apprécier chers amis !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
MiSs SparroW


... Libre ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2004
Dernière connexion
29 août 2005
  Publié: 7 mars 2005 à 13:54 Citer vertical_align_bottom

Magnifique! je suis bercée par les mots doux, et enmportée par ce rythme magique ... Bravo Bélial, encore un chef d'oeuvre !

Ciao
MiSs

  La vie est injuste. Tout le monde le sait, mais moi je le répète encore une fois : la vie est injuste!
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 9 mars 2005 à 21:07 Citer vertical_align_bottom


Merci à toi et heureux qu'il t'aie plu !

Bien à toi !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 718
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0210] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.