Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 12
13214 membres inscrits

Montréal: 5 mai 20:19:58
Paris: 6 mai 02:19:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Petite Soeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 17 déc 2013 à 19:24 Citer     Aller en bas de page

Petite soeur,
Petite dernière, toisée par tes aînés,
Ces frères et cette soeur qui regardent de haut
Chaque petite erreur depuis que tu es née
Ils s'en rappelleront, en feront ton fardeau.

Petite soeur,
Toi dont la vie est née du sang d'un autre père,
Les cendres du premier soufflent sur ta naissance
Entre lui et toi, tu cherches ce qu'ils préfèrent
Ta culpabilité tu la gères en silence.

Petite soeur,
Tu cherches à entrer au sein de cette fratrie
Tu te refuses à être une moitié de soeur
Tu ravales tes larmes et puis tu leur souris
Tu effaceras la distance qu'est la leur.

Petite soeur,
Tu n'as pas partagé avec eux leur enfance
Ils parlent entre eux et tu ne comprends pas toujours
Tu crois vivre à jamais dans leur condescendance,
Mais maladroitement ils t'abreuvent d'amour.


Petite soeur,
Tu crois que pour nous tu n'existes qu'à demi
Que nous sommes tous sourds à tes douces prières
Sache que si tu dois subir ces moqueries
C'est juste que tu es la petite dernière.

  The Leprechauns told me to do it.
Eylork Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Il y a des jours avec et des jours sang.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
3850 commentaires
Membre depuis
24 juin 2007
Dernière connexion
9 novembre 2020
  Publié: 18 déc 2013 à 02:03 Citer     Aller en bas de page

il y a de belles images

"Tu cherches à entrer au sein de cette fratrie
Tu te refuses à être une moitié de soeur
Tu ravales tes larmes et puis tu leur souris
Tu effaceras la distance qu'est la leur."

Particulièrement aimé ce passage.

  Aller au superflu pour couper court à l'essentiel.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16960 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 18 déc 2013 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

un poème plein d'amour
être la dernière dans une famille recomposé c'est pas facile
bravo

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 18 déc 2013 à 19:29 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Bibenja,

Je suis également la petite soeur de la famille ayant un frère d'une certaine différence d'âge...
N'étant que deux enfants et de sexe opposé, il a malgré tout participé à mes jeux d'enfant et moi aux siens, mais la différence d'âge implique un investissement qui n'est pas toujours évident, c'était plutôt moi qui devait participer à ces jeux de "trivial poursuite" au "monopoly" ou d'autres jeux de ce type quand j'en étais à l'âge des poupées...
La distance entre les petits et les grands est certes difficile à gérer parfois mais elle apporte beaucoup dans l'évolution du mental du plus petit je pense que c'est enrichissant...et elle s'efface dans un mélodieux sourire et une parfaite harmonie progressivement...
Un très beau poème qui m'a ramené en mon enfance...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 4 févr 2014 à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes les deux

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 732
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0188] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.