Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 23
13221 membres inscrits

Montréal: 8 mai 18:59:00
Paris: 9 mai 00:59:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'amant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 déc 2013 à 10:06
Modifié:  22 déc 2013 à 14:34 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

J'aimerais vous parler de cet ancien amant
Peut être commencer par son regard aimant
Ou bien ses bras, si forts et si puissants
Qu'ils déchirèrent mon cœur en moins d'un seul instant.

J'aimerais vous parler de ce jeune premier
Sur lequel par malheur mes yeux vinrent à s'échouer
De cette voix grave à vous en faire trembler
De ce sourire qui vint me consumer.

Je me serais damnée pour un seul de ses rires,
Cette douce mélodie qui hante mes souvenirs,
Pour l'éclat de ses yeux, d'émeraude et de saphir,
C'est sans hésiter que l'on propose de s'offrir.

Car Dieu qu'il était beau, mon amour hispanique,
Rien qu'à le rencontrer on a une peur panique
Car derrière un sourire aussi peu angélique
Ne peut se cacher qu'une âme démonique.

Et j'aimerais vous parler de cet ancien amant
Qui traitait mon petit cœur sans aucun ménagement
Mais pour un dernier de ses regards brûlants
Je me donnerais encore, et plus passionnément.

J'aimerais vous parler de ce jeune premier,
Qui savait parfaitement me faire succomber,
Pour qui j'étais prête à être malmenée,
Car Diable, qu'il était beau ! C'était à en tomber.

  The Leprechauns told me to do it.
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 22 déc 2013 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Beau texte. J'espère qu'il n'a pas laissé de cicatrices visible dans ton palais intérieur.

Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16966 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 22 déc 2013 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

le premier amour ou amant
ça reste gravé dans la mémoire des filles
très bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 22 déc 2013 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Étrange comme je te comprends
Cela me rappelle tellement quelqu'un
Tu l' aimeras toujours
C'est comme ça la passion d' amour
Merci du partage.

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 déc 2013 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Ilizia, merci de ton passage. Je crois qu'ils en laissent tous quelques unes, au moins ^^

Mido : le premier, le second... peu importe, quand on aimé avec passion. Merci de ton commentaire

Alanna : je crois qu'on en a toutes connu au moins un, de comme ça. Merci de ton passage

  The Leprechauns told me to do it.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
512 poèmes Liste
10331 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 22 déc 2013 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Ha oui, le bel espagnol au regard de braise, tout est dans le regard, celui qui nous laisse hagard. Comme je comprends tes mots !

Bises,
Catherine

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 déc 2013 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois pour vos messages

  The Leprechauns told me to do it.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23688 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 23 déc 2013 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

Une très belle lecture, la première fois ah oui ... un sacré moment .. Bel écrit

Bisous

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 25 déc 2013 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Merci James

  The Leprechauns told me to do it.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 8 jan 2014 à 17:46
Modifié:  8 jan 2014 à 17:48 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir chère Bibenja,

Ah..... Ton premier amour qui t'a blessée si profondément avec ses yeux de velours t'avait envoûtée mais écrire te permet de mettre un terme à tes maux sous ta belle plume...
Prends soin de toi Bibenja!!!



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1004
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.